Claude Piquemal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piquemal.

Claude Piquemal
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, 4 × 100 m
Période d'activité Années 1960
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (79 ans)
Lieu Siguer
Taille 1,72 m
Club Colombes Sports / Racing Club de France
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 2
Championnats d'Europe 2 0 1

Claude Piquemal (né le à Siguer) est un athlète français spécialiste du 100 et du 200 mètres. Il est membre du GIFA (Groupement des Internationaux Français d'Athlétisme).

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Licencié au Racing Club de France, il remporte le 100 mètres des Championnats de France 1960 de Colombes (10 s 5) après avoir disputé une course supplémentaire face à son compatriote Jocelyn Delecour, les deux hommes ayant terminé à égalité lors de la finale[1]. Lors de ses premiers Jeux olympiques, à Rome, le Français est éliminé en quart de finale du 100 m et au premier tour du relais 4 × 100 m après disqualification. En 1962, à Belgrade, Claude Piquemal devient champion d'Europe du 100 mètres, devant Jocelyn Delecour, en réalisant le temps de 10 s 4 en finale. Il fait partie des trois athlètes français titrés sur cette épreuve avec Étienne Bally (en 1950) et Christophe Lemaitre (en 2010). Vainqueur de son deuxième titre national sur 100 m en 1963, toujours devant Delecour[2], il remporte la médaille d'or des Jeux méditerranéens de Naples devant l'Italien Livio Berruti[3].

Sélectionné pour les Jeux olympiques de 1964 se déroulant à Tokyo, il est éliminé en demi-finale du 100 mètres en 10 s 5 après avoir amélioré son record personnel lors du tour précédent avec 10 s 4. Aligné par ailleurs dans l'épreuve du 4 × 100 m, Claude Piquemal, troisième relayeur, remporte la médaille de bronze en compagnie de Paul Genevay, Bernard Laidebeur et Jocelyn Delecour. L'équipe de France établit le temps de 39 s 3 et s'incline face aux États-Unis (39 s 0 - nouveau record du monde) et la Pologne[4]. Le , à Charlety, Claude Piquemal établit un nouveau record de France du 200 mètres en 20 s 5, améliorant de deux dixièmes de seconde la précédente marque appartenant à Roger Bambuck[5]. Il réalise par ailleurs cette même année le meilleur temps de sa carrière sur 100 mètres avec 10 s 33 (chronométrage électrique)[6]. L'année suivante, le Racingman ne parvient pas à conserver son titre continental du 100 m. Lors des Championnats d'Europe de Belgrade, Piquemal termine troisième de la finale en 10 s 5, derrière le Polonais Wieslaw Maniak et son compatriote Roger Bambuck. En fin de compétition, le relais 4 × 100 m français composé de Marc Berger, Jocelyn Delecour, Claude Piquemal et Roger Bambuck, remporte le titre européen devant l'URSS et la RFA.

Claude Piquemal décroche une nouvelle médaille olympique lors des Jeux de Mexico, en 1968. Il termine troisième de la finale du relais 4 × 100 m aux côtés de Gérard Fenouil, Jocelyn Delecour et Roger Bambuck, se classant avec le temps de 38 s 4 derrière les États-Unis et Cuba.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

  • 47 sélections en Équipe de France A
Année Compétition Lieu Place Épreuve
1962 Championnats d'Europe Belgrade 1er 100 m
1963 Jeux méditerranéens Naples 1er 100 m
1964 Jeux olympiques Tokyo 3e 4 × 100 m
1966 Championnats d'Europe Budapest 3e 100 m
1er 4 × 100 m
1968 Jeux olympiques Mexico 3e 4 × 100 m

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

  • Recordman du monde au relais 4 × 100 m en 1967, en 38 s 9
  • Recordman d'Europe au relais 4 × 100 m en 1964, 1967 (3×) et 1968 (4×)
  • Recordman de France du 200 m en 20 s 5 en 1965

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]