Richard Kilty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard Kilty
Image illustrative de l'article Richard Kilty
Richard Kilty en 2015.
Informations
Disciplines Sprint
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Naissance (28 ans)
Lieu Stockton-on-Tees
Surnom Teesside Tornado[1]
Entraîneur Rana Reider
Palmarès
Champ. du monde en salle 1 - -
Championnats d'Europe 1 - -

Richard Kilty (né le à Stockton-on-Tees) est un athlète britannique, spécialiste des épreuves de sprint, champion du monde en salle du 60 m en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Champion de Royaume-Uni espoir sur 200 mètres en 2011, il remporte cette même année la médaille d'argent du relais 4 × 100 m lors des championnats d'Europe espoirs d'Ostrava.

En 2012, il réalise les minima de qualification « A » pour les Jeux olympiques mais n'est finalement pas retenu dans l'équipe britannique[2]. Obligé ensuite de quitter l’académie de Linford Christie à Londres, il retourne dans sa région natale et songe à arrêter l'athlétisme[3].

En 2013, il rejoint le groupe d'entrainement de l'Américain Rana Reider dans lequel figure notamment le Britannique Dwain Chambers[3]. Il participe aux championnats du monde 2013, à Moscou. Il remporte sa série du relais 4 × 100 m en 38 s 12 et permet à son équipe d'accéder à la finale dans laquelle il y est remplacé par Adam Gemili. Le 31 août 2013, à Hexham, il porte son record personnel du 100 mètres à 10 s 10 (vent nul).

Sélectionné pour les championnats du monde en salle 2014 de Sopot en Pologne, en remplacement de son compatriote James Dasaolu, blessé, Richard Kilty remporte le 8 mars 2014 la médaille d'or du 60 mètres. Il égale son record personnel de 6 s 53 dès les séries, puis l'améliore à deux reprises : en demi-finale avec 6 s 52, puis en finale en établissant le temps de 6 s 49. Il devance à l'arrivée l'Américain Marvin Bracy (6 s 51) et le Qatarien Femi Ogunode (6 s 52)[4] et devient à cette occasion le troisième athlète britannique après Jason Gardener en 2004 et Dwain Chambers en 2010 à remporter le titre mondial « indoor » du 60 m[5]. Sur 4 × 100 m, il remporte les championnats d'Europe par équipes à Brunswick, et se classe deuxième des Jeux du Commonwealth de Glasgow. Aux championnats d'Europe de Zurich, il remporte le titre continental du relais 4 × 100 m en compagnie de James Ellington, Harry Aikines-Aryeetey et Adam Gemili.

En 2015, Richard Kilty remporte le titre du 60 mètres lors des championnats d'Europe en salle, à Prague.

Le 18 juillet 2016, il porte son record à 10 s 01 (1,9) à Newcastle. C'est le 3e meilleur temps d'un sprinteur blanc après Lemaitre et Woronin.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est en couple avec la triple sauteuse Lituanienne Dovilė Dzindzaletaitė, championne d'Europe espoirs en 2015. De cette union est né un enfant en 2016.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2009 Championnats d'Europe espoirs Kaunas 7e 200 m 20 s 93
2011 Championnats d'Europe espoirs Ostrava 2e 4 × 100 m 39 s 10
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1er 60 m 6 s 49
Relais mondiaux Nassau 3e 4 × 100 m 38 s 19
Championnats d'Europe par équipes Brunswick 1er 4 × 100 m 38 s 51
Jeux du Commonwealth Glasgow 2e 4 × 100 m 38 s 02
Championnats d'Europe Zurich 1er 4 × 100 m 37 s 93
Coupe continentale Marrakech 2e 4 × 100 m 38 s 62
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 1er 60 m 6 s 51
Championnats d'Europe par équipes Cheboksary 2e 100 m 10 s 35
1re 4 x 100 m 38 s 21
2016 Championnats d'Europe Amsterdam 100 m DQ
Jeux olympiques Rio de Janeiro 5e 4 x 100 m 37 s 98
2017 Championnats d'Europe en salle Belgrade 1er 60 m 6 s 54
2017 Relais mondiaux Nassau 4 x 100 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
60 m 6 s 49 Drapeau : Pologne Sopot 8 mars 2014
100 m 10 s 01 (+ 1,9 m/s) Drapeau : Royaume-Uni Newcastle 18 juillet 2016
200 m 20 s 34 (-0,1 m/s) Drapeau : Suisse La Chaux-de-Fonds 7 juillet 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Stockton sprinter coached by Linford Christie », sur gazettelive.co.uk, (consulté le 12 mars 2014)
  2. (en) « London 2012: 'Heartbroken' Richard Kilty to contest omission », sur bbc.com, (consulté le 12 mars 2014)
  3. a et b « La trajectoire tumultueuse du champion du Monde du 60 m indoor Richard Kilty », sur vo2.fr,
  4. (en) Nicola Bamford, « Report: men's 60m final - Sopot 2014 », sur iaaf.org,
  5. (en) Steven Mills, « Facts and figures from the men’s events at the 2014 IAAF World Indoor Championships in Sopot », sur athleticsweekly.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]