Tobias Unger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tobias Unger Portail athlétisme
Tobias Unger.jpg
Tobias Unger en 2010
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, 4 × 100 m
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (36 ans)
Lieu Munich
Palmarès
Championnats d'Europe - 1 1

Tobias Benjamin Unger (né le à Munich) est un athlète allemand spécialiste des épreuves de sprint.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tobias Unger se distingue en 2001 sur sa distance de prédilection, le 200 mètres, en devenant vice-champion d'Allemagne et en participant à ses premières grandes compétitions internationales. Aux championnats d'Europe juniors il est finaliste, aux championnats du monde il est éliminé en séries.

Il progresse à partir de 2003 en réalisant 20 s 41 à Oberkirch, le meilleur temps d'un Allemand depuis 18 ans[1], et en devenant champion d'Allemagne à Ulm[2], tandis que les championnats du monde se soldent par une nouvelle élimination dès les séries.

En 2004 il conserve son titre national à Brunswick[3]. Il participe aux Jeux olympiques à Athènes : après un record personnel de 20 s 30 en quart de finale[4], il doit se contenter d'une septième et dernière place en finale (20 s 64) derrière notamment les trois américains Shawn Crawford, Bernard Williams et Justin Gatlin. Il est éliminé en séries du relais 4 × 100 m. Cependant, le 17 juillet à Madrid il avait réalisé le temps de 38 s 30 avec ses compatriotes, le meilleur temps d'un relais allemand derrière les 38 s 29 datant de 1982.

En 2005, il remporte quatre titres nationaux. En salle le 20 février à Sindelfingen il gagne le 60 m en 6 s 60 (record personnel) et le 200 m en 20 s 56, record personnel qu'il améliore deux semaines plus tard à Madrid en devenant champion d'Europe avec le temps de 20 s 53, record d'Allemagne en salle. En plein air les 2 et 3 juillet à Wattenscheid il gagne le 100 m en 10 s 16 (record personnel) et le 200 m en 20 s 20, un record d'Allemagne qui efface les 20 s 23 de Frank Emmelmann du 18 août 1985. Il termine 7e de la finale du 200 mètres des Championnats du monde d'Helsinki en 20 s 81, derrière notamment Justin Gatlin, Wallace Spearmon John Capel et Tyson Gay, et à la même place en relais.

Le 15 août 2008, il finit 7e de son quart de finale du 100 m des Jeux olympiques 2008 à Pékin en 10 s 36 derrière notamment Marc Burns, Kim Collins, Tyrone Edgar et Samuel Francis.

Le 1er août 2010, lors des Championnats d'Europe d'athlétisme 2010, il contribue comme premier relayeur (avec Marius Broening, Alexander Kosenkow et Martin Keller) au gain de la médaille de bronze du relais 4 × 100 m allemand, en 38 s 44, derrière les équipes française et italienne.

Le il obtient l'argent du relais 4 × 100 m aux championnats d'Europe. Le à Weinheim, il réalise 38 s 02 avec ses compatriotes Julian Reus, Kosenkow et Lucas Jakubczyk et bat le vieux record national de 38 s 29 qui tenait depuis 1982 et était l'œuvre de quatre athlètes est-allemands[5].

En 2013 il prend la charge d'entraîner l'équipe de football junior du VfB Stuttgart et prend sa retraite de l'athlétisme en 2014[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Tobias Unger (à gauche) avec ses coéquipiers du relais 4 × 100 m lors des Championnats d'Europe 2010.
Jeux olympiques
Championnats du monde d'athlétisme
Championnats du monde d'athlétisme en salle
Championnats d'Europe d'athlétisme en salle

National[modifier | modifier le code]

  • 4 titres au 60 m (salle) : 2004, 2005, 2008, 2010
  • 3 titres au 100 m (2005, 2008, 2009, 2011)
  • 3 titres au 200 m (2003-2005) et 4 en salle (2003-2006).

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
60 mètres (en salle) 6 s 60 Sindelfingen 20 février 2005
100 mètres 10 s 14 Mannheim 3 juillet 2010
200 mètres 20 s 20 (RN) Wattenscheid 3 juillet 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lobinger is back in top form while Unger surprises with a 20.59 win », sur iaaf.org,‎ (consulté le 26 septembre 2014)
  2. (de) « 103. DEUTSCHE LEICHTATHLETIK MEISTERSCHAFTEN 2003 », sur leichtathletik.de (consulté le 26 septembre 2014)
  3. (de) « 104. DEUTSCHE LEICHTATHLETIK MEISTERSCHAFTEN 2003 », sur leichtathletik.de (consulté le 26 septembre 2014)
  4. (de) « Unger im Finale Siebter », sur hfwu.de,‎ 131 août 2004 (consulté le 26 septembre 2014)
  5. (en) « European Athletics (EAA) - News - German sprint relay squad break 30 year old record », sur germanroadraces.de,‎ (consulté le 24 septembre 2014)
  6. (en) « Tobias Unger beendet seine Sprint-Karriere », sur leichtathletik.de,‎ (consulté le 26 septembre 2014)