Papa Gallo Thiam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Papa Gallo Thiam
Pape Gallo Thiam, à la fin des années 1940.jpg
Pape Gallo Thiam en concours.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Papa Gallo ThiamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Discipline sportive
Pape Gallo Thiam vers 1950.

Papa Gallo Thiam, de son vrai nom "Pape Gallo Thiam" (né le à Dakar et mort le à Paris) est un athlète français d'origine sénégalaise de 1,88 m pour 66 kg, spécialiste du saut en hauteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au lycée Lamine Gueye de Dakar.

En 1948, Pape Gallo Thiam termine deuxième des championnats de France d'athlétisme derrière le casablancais Georges Damitio avec un saut à 1,90 m - tout en gagnant la même année le Challenge André-Pernot du meilleur athlète junior, avec un saut de 1.93 m cette fois-, mais il n'est pas sélectionné pour les Jeux olympiques de Londres en raison de son jeune âge (il est alors encore lycéen à Dakar, et non licencié). Il établit un nouveau record de France en octobre 1949 à Pau avec 1,99 m, alors qu'il est toujours junior, avant de passer 2,03 m dès l'année suivante, devenant ainsi le premier athlète français à franchir la barre des 2 mètres: grâce à cette performance, il est désigné Champion des champions français 1950 par le journal L’Équipe. En 1951, il est médaillé d'argent aux 1ers Jeux méditerranéens de l'histoire (avec un bond de 1,90 m, derrière un autre français, Georges Damitio son principal rival au niveau national). Blessé en 1952, il doit renoncer à sa participation aux Jeux olympiques d'Helsinki la même année.

Il est Champion de France en 1950 sous les couleurs du FFS Dakar (licence effective de 1949 à 1950), puis en 1954 et 1955 avec le Paris UC. Il bat par deux fois le record national de saut en hauteur, en rouleau costal[1]. En 1956, toujours au PUC, il termine encore troisième du championnat avec un saut de 1,94 m, derrière Lo Ousmane de la J.A. Dakar et Fournier, tous deux à 1,97 m[2]. En cette année, il compte un total de 23 sélections nationales[3].

Pape Gallo Thiam est membre du Comité olympique sénégalais (COS) dès sa création en 1961; il est élu ensuite secrétaire général en 1979[4]. Il exerce par ailleurs la fonction de Président de la Fédération sénégalaise d'athlétisme de 1969 à 1993, et est membre de la Confédération africaine d'athlétisme.

Ingénieur diplômé de l'École spéciale des travaux publics de Paris, il fonde à Dakar l'Entreprise générale africaine des travaux publics, après avoir durant deux ans travaillé dans un bureau d'études niçois et être revenu dans son pays natal en 1961. Durant sa carrière professionnelle, il collabore ainsi à la création de la banque centrale de Dakar, et aux bâtiments servant aux expositions de la foire de Dakar.

Il est le cousin germain du premier ministre sénégalais Habib Thiam, et père de cinq enfants.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Record de France en 1949 (1,99 m), et 1950 (2,03 m);
  • Médaille d'argent, Jeux méditerranéens Médaille d'argent aux Jeux Méditerranéens, en 1951;
  • Médaille d'orMédaille d'orMédaille d'or Championnats de France, en 1950, 1954 et 1955;
    • Médaille d'argentMédaille d'argentMédaille d'argent Championnats de France, en 1948, 1949 et 1951;
    • Médaille de bronze Championnats de France, en 1956.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en appliquant une technique dérivée du saut de la tribu congolaise des Watusi.
  2. L'Athlétisme : organe officiel de la Fédération française d'athlétisme, août 1956, p.4.
  3. L'Athlétisme : organe officiel de la Fédération française d'athlétisme, décembre 1956, p.11.
  4. [PDF] Le Sénégal et l'olympisme, la84foundation.org, consulté le 5 décembre 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]