Renaissance Technologies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renaissance Technologies
Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs James Harris Simons[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société à capitaux privésVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Setauket-East SetauketVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Secteur financier[1] et fonds alternatifVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.rentec.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Renaissance Technologies est un fonds alternatif d'origine américaine créé en 1982 par James Simons.

Les actifs financiers actuellement gérés s'élèvent à plus de 15 milliards de dollars US[2]. Renaissance Technologies emploie plus de 300 personnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Robert Mercer, employé depuis 1993 jusqu'à devenir co-CEO, est connu pour son soutien financier à des campagnes politiques conservatrices (référendum sur le Brexit, climato-scepticismeetc.)[3]. Des associés de Renaissance Technologies, dont David Magerman, expriment leur hostilité à ces actions lors du soutien à l'élection de Donald Trump en 2016[4].

Depuis 1989, le fonds Medallion qui représente 5 milliards de dollars américains sous gestion, a dégagé un rendement annuel de 35 %[5], après frais de gestion, ce qui fait du fonds Medallion un des hedge funds les plus performants.

Renaissance Technologies facture des frais de gestion de 5 % et de participation à la performance de 36 %, bien au-dessus de la moyenne du marché qui est respectivement de 2 % et 20 %[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « https://www.nytimes.com/2014/07/08/science/a-billionaire-mathematicians-life-of-ferocious-curiosity.html » (consulté le 23 décembre 2017)
  2. (en)Renaissance Technologies LLC, hoovers.com, consulté le 15 août 2019
  3. Damien Leloup, « Des milliardaires américains financent discrètement des campagnes de désinformation en Europe », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mars 2019)
  4. (en) « One of the World’s Most Successful Hedge Funds Is Facing an Employee Rebellion over Donald Trump », sur vanityfair.com, (consulté le 31 mai 2017).
  5. (en) Sarnet.Org WSJ Front Page: Titan's Millions Stir Up Research Into Autism

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]