5e arrondissement de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 5e arrondissement.
5e arrondissement de Lyon
Image illustrative de l'article 5e arrondissement de Lyon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Lyon
Quartier Vieux Lyon
Fourvière
Saint-Irénée
Le Point du Jour
Maire
Mandat
Béatrice Gailliout
2017-2020
Code postal 69005
Code Insee 69385
Démographie
Population 47 302 hab. (2014)
Densité 7 593 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 45′ 30″ nord, 4° 47′ 57″ est
Superficie 6,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
5e arrondissement de Lyon

Géolocalisation sur la carte : Lyon

Voir sur la carte administrative de la zone Lyon
City locator 14.svg
5e arrondissement de Lyon

Le 5e arrondissement de Lyon est un des neuf arrondissements de Lyon. Il comprend la colline de Fourvière et le quartier historique du Vieux Lyon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

L'arrondissement s'étend sur 623 ha à l'ouest et au sud-ouest de la ville. Il est limité à l'est et au nord-est par le cours de la Saône qui le sépare des 1er et 2e arrondissements.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Taureau de la rue du bœuf

Voies de circulation et transports[modifier | modifier le code]

Les principaux axes de l'arrondissement sont de trois natures :

  • le tunnel routier de Fourvière connu pour ses mémorables embouteillages,
  • les quais de Saône le long du Vieux Lyon,
  • les axes est-ouest qui sont souvent engorgés matin et soir.

Le 5e arrondissement est un passage obligé pour les navetteurs de l'Ouest lyonnais se rendant à leur travail dans le centre. Ces axes transversaux principaux sont la montée de Choulans et l'avenue de la 1re DFL, l'avenue Barthélemy Buyer, la montée du Chemin-Neuf, l'avenue du Point-du-Jour, la rue Joliot-Curie.

Les rues du Vieux-Lyon sont piétonnes et font l'objet de modalités de stationnement pour les résidents.

Le Vieux-Lyon compte de nombreuses places, Saint-Paul, du Change, du Gouvernement, de la Baleine, Saint-Jean, de la Trinité, Saint-Georges, Benoît-Crépu. Dans le reste de l'arrondissement se trouvent notamment la place de Fourvière et l'esplanade attenante, les places Abbé-Larue, Saint-Irénée ou Bénédict Teissier.

Histoire[modifier | modifier le code]

La mairie annexe du 5e arrondissement
Article détaillé : Histoire de Lyon.

Le 5e arrondissement, l'un des cinq premiers de la ville créés le , est le cœur historique de Lyon. C'est à Fourvière que Munatius Plancus fonda la colonie romaine de Lugdunum en 43 av. J.-C. C'est dans le 5e que le Lyon romain et médiéval s'épanouit avant de traverser la Saône. Les quartiers résidentiels du Point-du-Jour, Champvert, Ménival, Saint-Irénée révèlent encore eux aussi des traces du passé romain de la ville.

Par un décret du , la commune de Saint-Rambert-l'Île-Barbe est rattachée au 5e arrondissement qui est lui-même scindé en deux par un décret du , la partie septentrionale devenant le 9e arrondissement.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 1989 Bernadette Isaac-Sibille UDF Députée du Rhône (1988-2002)
1989 2001 Marie-Thérèse Geffroy RPR Vice-présidente du Conseil régional de Rhône-Alpes
2001 2014 Alexandrine Pesson PS  
2014 2017 Thomas Rudigoz PS Conseiller général, canton de Lyon-V (2008-2014)
2017 en cours Béatrice Gailliout[1]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2008 2009 2011
- - - - 46 985 46 300 47 977 46 821 46 698
2012 2013 - - - - - - -
46 693 46 630 - - - - - - -

La densité s'élève à 7 485 habitants/km² en 2013.

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2011, le revenu fiscal médian par ménage était de 29 963 €, ce qui plaçait le 5e arrondissement au 4e rang parmi les 9 arrondissements de Lyon[2].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Arts[modifier | modifier le code]

C'est dans le 5e arrondissement de Lyon, plus précisément dans le quartier Saint-Georges qu'est née au début du XIXe siècle la célèbre marionnette Guignol de Laurent Mourguet. Le décor traditionnel de ses pièces se trouve place de la Trinité, en bas de la montée du Gourguillon.

Espaces verts[modifier | modifier le code]

Le 5e arrondissement est sans doute le plus vert de Lyon. Il possède de nombreux parcs :

  • Le parc des Hauteurs, entre le cimetière de Loyasse et la tour métallique de Fourvière.
  • Le parc du Rosaire, unissant la Basilique de Fourvière au Vieux Lyon.
  • Le parc de la Mairie du 5e arrondissement, dans le quartier du Point-du-Jour.
  • Le parc de la Garde, à l'intersection des rues de la Garde et des aqueducs, parc de douze hectares récemment aménagé.
  • La voie piétonne de Champvert, longue de 1,5 km parallèle à l'avenue Barthélémy Buyer. Il s'agit de l'ancien tracé de la voie de chemin de fer Saint-Just - Vaugneray. Elle est en cours de réaménagement.
  • Le parc de Champvert qui communique avec la voie piétonne, où se situe une villa art déco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :