Place Saint-Jean (Lyon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Place Saint-Jean.
Place Saint-Jean
Image illustrative de l'article Place Saint-Jean (Lyon)
Vue de la cathédrale
Situation
Coordonnées 45° 45′ 40″ N 4° 49′ 35″ E / 45.761, 4.82651645° 45′ 40″ Nord 4° 49′ 35″ Est / 45.761, 4.826516
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Ville Lyon
Quartier(s) Saint-Jean (5e arr.)
Tenant Rue Jean-Carriès
Aboutissant Avenue Adolphe-Max
Morphologie
Type Place-parvis
Forme Carrée
Histoire
Anciens noms Place du Temple de la Raison
Monuments Primatiale Saint-Jean
Fontaine
Protection ISMH, 25/03/1938
Site du centre historique
Site sauvegardé
Site du patrimoine mondial

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Place Saint-Jean

La place Saint-Jean est une place pavée semi-piétonne du 5e arrondissement de Lyon. Elle constitue le mamelon centre du quartier Saint-Jean, et plus généralement de tout le quartier du Vieux Lyon. Elle constitue le parvis de la Primatiale Saint-Jean. Au nord en est issue la rue Saint-Jean, principale artère piétonne du quartier Renaissance. Elle ne doit pas être confondue avec la place neuve Saint-Jean située plus au nord entre la rue Saint-Jean et la rue du Bœuf.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est la plus ancienne place de Lyon[1].

Le 10 janvier 1794, la place fut renommée Place du Temple de la Raison (ou Place de la Raison)[2].

En 1844 une fontaine dessinée par l'architecte lyonnais René Dardel est édifiée au centre de la place. Elle reproduit un petit temple antique dans un style néo-renaissance abritant une sculpture de Saint Jean-Baptiste baptisant le Christ, réalisée par Jean-Marie Bonnassieux.

Dans les années 1850, la rue reliant la place à la rue Tramassac est élargie (en jaune sur le plan). Par la suite, cette rue devait être encore élargie et alignée afin d'ouvrir totalement la place dont les façades orientales devaient être également alignées. La rue des Antonins devait également être élargie. Cette partie du projet (partie orange sur le plan) n'a jamais été réalisée. En 1852 est inauguré sur cette place un marché de gros[3]. Un projet porté dans les années 1930 entreprend même de transplanter cette fonction de commerce de gros à l'ensemble du quartier du Vieux Lyon en faisant table rase des bâtiments préexistants ; ce projet est ajourné puis définitivement enterré par la Seconde Guerre mondiale[4].

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par la station de métro Vieux-Lyon - Cathédrale Saint-Jean. Y passent les lignes:

  • Métro de Lyon Ligne D Funiculaire de Lyon Ligne F1 Ligne F2
  • Ligne de bus Bus TCL Ligne 27 sur le flanc de la place
  • Lignes de bus Bus en mode C Ligne C20 Bus TCL Ligne 31 sur les quais
  • Stations Vélo'v : Saint-Jean (Cathédrale - Funiculaire) - Quai Romain Rolland (Ancien Palais de Justice)
  • Navette fluviale Vaporetto

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lyon-patrimoine.org, « Visite guidée du Vieux Lyon »,‎ (consulté le 1 juillet 2015).
  2. Maurice Vanario, Rues de lyon à travers les siècles, ELAH, Lyon, 2002.
  3. M. Cinquin, Ch. Bléchet et André Vant, « Éléments pour une géo-histoire des marchés forains lyonnais », Revue de géographie de Lyon, Persée, vol. 60, no 1,‎ , p. 112 (DOI 10.3406/geoca.1985.4051, lire en ligne).
  4. Jean Pelletier et Charles Delfante, Atlas historique du grand Lyon : formes urbaines et paysages au fil du temps, Xavier Lejeune,‎ , 228 p. (ISBN 978-2907608404, notice BnF no FRBNF39903390), « Les années 1930 », p. 160.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :