Saint-Just (Lyon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Just.

Saint-Just
Saint-Just (Lyon)
L'église Saint-Just de Lyon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Ville Lyon
Code postal 69005
Géographie
Coordonnées 45° 45′ 29″ nord, 4° 48′ 47″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lyon

Voir sur la carte administrative de la zone Lyon
City locator 14.svg
Saint-Just

Le quartier de Saint-Just (prononcé Saint-Ju) est situé dans le 5e arrondissement de Lyon, sur la colline de Fourvière. Il doit son nom au 13e évêque de Lyon, saint Just, au IVe siècle.

Situation du quartier[modifier | modifier le code]

Saint-Just est construit le long de la rue de Trion et s'étend de la place de Trion, à l'ouest, jusqu'à la place des Minimes, à l'est.

  • Au nord, de la place de Trion, on peut rejoindre le quartier Gorge de Loup par la rue Pierre Audry, et au Nord-Ouest, on peut rejoindre le quartier du Point du jour, par la montée de la Favorite.
  • À l'ouest, on peut accéder au quartier Saint-Irénée par la rue Saint-Alexandre ou la rue des Macchabées et aussi la commune limitrophe de Sainte-Foy-lès-Lyon.
  • À l'est, on peut rejoindre Fourvière.
  • Au sud-ouest, de nombreuses rues permettent l'accès à la montée de Choulans, en direction de Saint-Georges, puis de Perrache.
  • Au sud-est, la montée du Gourguillon permet un accès vers le Vieux Lyon.

Le quartier est desservi par les arrêts de bus Saint-Just, Trion et Saint-Alexandre (C20, C21 55, 66 et 90), ainsi que par les arrêts du funiculaire Saint-Just et Minimes - Théâtres Romains.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le quartier est bâti sur un « col », entre les collines de Fourvière et Saint-Irénée. Il constitue un accès au plateau ouest lyonnais.

À l'époque romaine, le quartier est situé en dehors de la ville. Une nécropole se développe le long des voies. À l'époque paléo-chrétienne, la vénération des tombes des premiers chrétiens conduit à la construction d'une basilique funéraire d'abord dédiée aux Maccabées, puis à saint Just, 13e archevêque de la ville au VIe siècle. La basilique Saint-Just est reconstruite à plusieurs reprises. Au XIIe siècle, le chapitre fait reconstruire l'église et un cloître fortifié. C'est alors la seconde plus grande église de la ville après la primatiale Saint-Jean et elle accueille de nombreux hôtes de marque (Célestin V, Innocent IV, saint Louis, Louis XI).

Au Moyen Âge, ce bourg était situé entre l'enceinte de la ville de Lyon et celle du chapitre de Saint-Irénée, barons du lieu.

En 1562, la basilique Saint-Just est détruite par les protestants et l'église Saint-Just est construite peu après à environ 200 m de l'ancienne, à l'intérieur de la ville close de Lyon.

En 1878, le quartier est reliée au Vieux Lyon par le funiculaire de Saint-Just. La station Saint-Just est également la tête de ligne des trams de la Compagnie Fourvière - Ouest Lyonnais (FOL) en direction ou en provenance de Mornant et Vaugneray.

Aujourd'hui, le quartier de Saint-Just est un quartier résidentiel. Le millier d'élèves du lycée Saint-Just, du collège Jean-Moulin et des classes préparatoires à CPE, participent à la vie de ce quartier.

Article connexe[modifier | modifier le code]