Tunnel de Fourvière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tunnel de Fourvière
Image illustrative de l'article Tunnel de Fourvière
Situation dans Lyon

Type Tunnel autoroutier
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Itinéraire Autoroute A6
Traversée Colline de Fourvière (Lyon)
Coordonnées 45° 45′ 17″ nord, 4° 49′ 02″ est
Exploitation
Exploitant Grand Lyon
Trafic 110 000 véhicules par jour
Caractéristiques techniques
Longueur du tunnel 1 853 m
Nombre de tubes 2 tubes unidirectionnels
Nombre de voies par tube 2 voies
Construction
Ouverture à la circulation 8 décembre 1971

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Tunnel de Fourvière

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tunnel de Fourvière
Entrée Nord du tunnel

Le tunnel de Fourvière (ou tunnel sous Fourvière) est un tunnel autoroutier situé sur l'autoroute A6, en plein cœur de Lyon, d'une longueur de 1 853 mètres à 2 x 2 voies. Il ne dispose pas de bandes d'arrêt d'urgence (BAU). Il porte le nom de la colline qu'il traverse.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le tunnel de Fourvière décrit une diagonale Nord-Sud sous la colline de Fourvière (5e arrondissement), l'entrée Nord se trouve à hauteur du quartier de Gorge de Loup et l'entrée Sud débouche au niveau de la Saône, près du quartier de la Quarantaine.

Localisation du tunnel de Fourvière

Historique[modifier | modifier le code]

Le tunnel est inauguré en 1971 et constitue le dernier tronçon ouvert sur l'autoroute A6, donnant liaison directe sur l'A7 vers la vallée du Rhône et Marseille depuis le centre d'échanges de Perrache (point 0).

Construit sous le mandat du maire de Lyon Louis Pradel, son rôle est alors de créer une voie rapide desservant le centre-ville pour faire séjourner les touristes en transit du nord au sud dans la capitale des Gaules. Il est complémentaire du tunnel de la Croix-Rousse situé dans l'axe de la RN 6.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Actuellement, ces deux tunnels ne suffisent plus à cette tâche et ont dû être doublés par l'A46 et la Rocade-Est RN 346, l'utilisation de cette dernière devenant de plus en plus obligatoire pour les véhicules poids-lourds de plus de 7,5 tonnes, sauf dérogation pour ceux livrant dans la ville. Ce projet lentement orchestré par les autorités locales est décrié par les professionnels de la route qui rechignent à perdre au moins un quart d'heure pour faire une distance supplémentaire alors qu'ils n'ont pas de cargaison classée dangereuse. Un contournement à l'ouest de Lyon (A44) est en discussion pour désengorger le centre ville : le déclassement du tunnel sous Fourvière (autoroute A6) en boulevard urbain dans la traversée de Lyon est en phase d'études donc les camions (dont leur poids dépasse les 5 tonnes) contourneront Lyon à l'ouest.

Les travaux[modifier | modifier le code]

Le tunnel de Fourvière est en cours de réhabilitation et de mise aux normes de sécurité depuis 1997, entraînant sa fermeture complète durant certaines nuits et certains week-ends. Il a fallu attendre la possibilité de dévier le trafic arrivant de Paris par le tronçon Nord du Périphérique ouvert cette même année (Porte du Valvert - Porte de Croix-Luizet) pour lancer les travaux.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le tunnel impose une vitesse limitée à 70 km/h dans les deux sens. Un radar automatique est situé à l'entrée nord en direction de Marseille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]