Tireuse à bière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tireuses à bière dans un bar de Bruxelles.

Une tireuse à bière, pompe à bière ou fontaine à bière est un dispositif permettant de pomper, à l'origine manuellement, de la bière d'un fût ou d'un conteneur situé sous le comptoir ou dans la cave d'un bar.

Historique[modifier | modifier le code]

L'invention de la pompe manuelle par le mécanicien et inventeur anglais Joseph Bramah, à qui l'on doit également la presse hydraulique, remonte à 1797. Ce système a été très souvent remplacé par un système de fût sous pression utilisant du dioxyde de carbone ou de l'azote, mais est toujours utilisé pour certains types de bières, notamment au Royaume-Uni en partie grâce à l'influence de la CAMRA.

Dispositif technique[modifier | modifier le code]

Le terme « tireuse à bière » désigne la pompe elle-même, utilisant généralement du dioxyde de carbone : contenu dans une bonbonne, celui-ci permet de mettre le fût sous pression, la bière s'échappe alors du fût par l'ouverture et remonte vers la tireuse. Ce système a le plus souvent remplacé les tireuses actionnées manuellement. D'autres systèmes existent, par pompe électrique ou par gravité.

La bière passe souvent par un système de refroidissement, qui comporte principalement un compresseur refroidissant de l'eau (entre 10 et 50 litres selon la taille de la tireuse). Elle ressort ensuite rafraîchie pour descendre directement dans le verre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ian McNeil, Joseph Bramah : a century of invention, 1749-1851, London : Newton Abbot, 1968 (OCLC 82084055)