Thurston Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hall.

Thurston Hall

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

De g. à d. : Warren Hymer, Mischa Auer et Thurston Hall,
dans We Have Our Moments (1937)

Nom de naissance Ernest Thurston Hall
Naissance 10 mai 1882
Boston
Massachusetts, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 20 février 1958 (à 75 ans)
Beverly Hills
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Cléopâtre (1917)
Théodora devient folle (1936)
Vivre libre (1943)
Les Conquérants de Carson City (1952)
Séries notables Topper (1953-1955)
Maverick (1958)

Thurston Hall est un acteur américain, de son nom complet Ernest Thurston Hall, né le 10 mai 1882 à Boston (Massachusetts), mort le 20 février 1958 à Beverly Hills (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Thurston Hall débute comme acteur de théâtre, jouant notamment à Broadway (New York) entre 1904 et 1935, dans vingt-deux pièces et trois comédies musicales. Citons la comédie musicale Fifty Million Frenchmen, sur une musique et des lyrics de Cole Porter (1929, avec Helen Broderick et Genevieve Tobin), qui sera adaptée à l'écran en 1931 sous le même titre, ainsi que la pièce Chrysalis (1932, avec Humphrey Bogart et Margaret Sullavan). Parmi ses autres partenaires sur les planches new-yorkaises, nommons Judith Anderson, Ruth Gordon et Warren William.

Au cinéma, après sept courts métrages sortis en 1915, il obtient le rôle de Marc Antoine, dans Cléopâtre (avec Theda Bara tenant le rôle-titre) de J. Gordon Edwards, sorti en 1917 et actuellement réputé perdu. En tout, il contribue à trente-deux films muets, américains, sauf les deux derniers, britanniques, sortis respectivement en 1923 et 1924. Parmi eux figure un autre film réputé perdu, Le Mari de l'Indienne de Cecil B. DeMille (1918, avec Elliott Dexter).

Thurston Hall revient au grand écran à l'occasion de deux courts-métrages en 1930 et 1931, puis tourne régulièrement de 1935 à 1957, participant alors à plus de deux-cents films parlants, comme second rôle de caractère (parfois non crédité).

Parmi ses autres films notables, mentionnons Théodora devient folle de Richard Boleslawski (1936, avec Irene Dunne et Melvyn Douglas), Vivre libre de Jean Renoir (1943, avec Charles Laughton et Maureen O'Hara), ou encore le western Les Conquérants de Carson City d'André De Toth (1952, avec Randolph Scott et Raymond Massey).

Pour la télévision, à partir de 1950, Thurston Hall contribue à dix-neuf séries, dont Topper (vingt épisodes, de 1953 à 1955, dans le rôle récurrent de M. Schuyler). Il tient son ultime rôle dans un épisode de la série-western Maverick, diffusé début février 1958, moins de deux semaines avant sa mort (d'une crise cardiaque).

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

(pièces, sauf mention contraire)

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Theda Bara et Thurston Hall, dans Cléopâtre (1917)

Au cinéma[modifier | modifier le code]

(films américains, sauf mention contraire)

À la télévision (séries)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]