Buddy DeSylva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George Gard « Buddy » DeSylva, plus connu sous les pseudonymes Buddy DeSylva, Buddy G. DeSylva et B.G. DeSylva, est un auteur-compositeur-interprète et producteur américain, né le 27 janvier 1895 à New York et mort le 11 juillet 1950 à Hollywood.

Il est le fondateur du label discographique Capitol Records.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de New York, George fait ses études à l'Université de la Californie méridionale. Son père, Aloysius J. De Sylva, est un célèbre acteur d'origine portugaise connu sous le nom de Hal de Forrest.

Il connaît son premier succès en tant que parolier en 1918 à Broadway avec la comédie musicale Sinbad, interprétée par Al Jolson. Il se met à fréquenter les auteurs et compositeurs de la Tin Pan Alley parmi lesquels Ira Gershwin et George Gershwin avec lequel il imagine entre autres La, La, Lucille en 1919 et Blue Monday, un opéra-jazz en un acte intégré à George White's Scandals en 1922, situé à Harlem et considéré comme une ébauche de Porgy and Bess.

Dès 1920, il devient membre de l'ASCAP, produisant de nombreuses comédies musicales, qu'il met parfois en scène. En 1925, il intègre une équipe d'auteurs-compositeurs-interprètes célèbres de la Tin Pan Alley, composée du parolier Lew Brown et du compositeur Ray Henderson. De leur réunion naît plusieurs succès dont Good News (1927) adapté plusieurs fois au cinéma. Leur chanson Sonny Boy, a également été reprise entre autres par Toots Thielemans en 1955. Leur histoire est le sujet du film Les Rois du jazz (The Best Things in Life Are Free) sorti en 1956 avec Gordon MacRae dans le rôle de Buddy DeSylva.

Il est engagé à la 20th Century Fox en 1930, où il poursuit son travail de producteur notamment des films de Shirley Temple (Le Petit Colonel, Capitaine Janvier Pauvre petite fille riche, Ching-Ching, etc.) avant de devenir producteur exécutif de 1941 à 1944 pour Paramount Pictures (Assurance sur la mort, Pour qui sonne le glas).

Il fonde en 1942, avec Johnny Mercer et Glenn Wallichs, le label discographique Capitol Records (qui existe toujours aujourd'hui), suivi quelque temps plus tard d'un deuxième, Cowboy.

Buddy DeSylva meurt à l'âge de 55 ans à Hollywood. Il est enterré au Forest Lawn Memorial Park de Glendale en Californie.

Il est entré au Songwriters Hall of Fame en 1970.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste
En tant que producteur

Hommages[modifier | modifier le code]

  • En 1942 dans le film Au pays du rythme (Star Spangled Rhythm), qui se déroule dans les studios de la Paramount, apparaît un producteur exécutif nommé « B.G. DeSoto » (joué par Walter Abel), parodiant DeSylva.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Ewen, Great Men of American Popular Song, 1970 (ASIN B000OKLHXU)
  • (en) Stanley Green, The World Of Musical Comedy, Da Capo Press, 1984 (ISBN 0306802074)

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]