The Eminem Show

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Eminem Show

Album de Eminem
Sortie 28 mai 2002
Enregistré 2001-2002
Drapeau des États-Unis Détroit
Durée 77:32
Genre Rap
Producteur Eminem - Dr. Dre - Luis Resto - Jeff Bass - Mike Elizondo - Denaun Porter
Label Shady / Aftermath / Interscope
Critique

Albums de Eminem

Singles

  1. Without Me
    Sortie : 14 mai 2002
  2. Cleanin' Out My Closet
    Sortie : 17 septembre 2002
  3. Superman
    Sortie : 27 janvier 2003
  4. Sing for the Moment
    Sortie : 25 février 2003
  5. Business
    Sortie : 22 juillet 2003

The Eminem Show est le quatrième album studio du rappeur Eminem, sorti en 2002 sur les labels Aftermath Entertainment et Interscope, et le premier sur son propre label Shady Records. Eminem produit la majorité des titres. L'album connaît un succès critique et public similaire au précédent en se vendant à 20 millions d'exemplaires dans le monde, ce qui en fait un des albums rap les plus vendus[1]. Il a été l'album le plus vendu de l'année 2002 et est disque de diamant aux États-Unis (10 millions d'albums écoulés seulement aux États-Unis)[2].

Sortie[modifier | modifier le code]

The Eminem Show a été, à l’origine, planifié pour sortir en juin 2002. Cependant, des copies pirates de l’album sont apparus dans les réseaux peer-to-peer et disponibles au marché noir. L’album sort alors le 28 mai pour combattre le piratage, et même à partir du 26 mai dans plusieurs magasins aux États-Unis.

Succès[modifier | modifier le code]

L'album a un grand succès dès sa sortie, en se vendant 1,31 million de copies lors de la première semaine[3]. Les singles de l’album étaient aussi un grand succès dans les charts.

The Eminem Show est l'album le plus vendu en 2002. En 2003, lors de la 45e cérémonie des Grammy Awards, l’album a été nominé pour l'Album de l’année et gagne le prix du meilleur album de rap. Il se classe 84e sur la liste des meilleurs albums de l’an 2000, publiée par le magazine Rolling Stone. L’album a reçu des opinions favorables par la majorité des critiques.

En novembre 2013, le magazine américain Complex établit la liste des meilleurs albums d'Eminem et le classe 2e, juste derrière The Marshall Mathers LP[4].

Contenu[modifier | modifier le code]

The Eminem Show est un album réflectif, moins centré sur la vie d'Eminem que The Marshall Mathers LP et faisant davantage la part belle à ses opinions. Son contenu lyrique diffère de ses albums précédents. Eminem évoque ici plusieurs sujet tels que son enfance ("Cleanin' Out My Closet"), le gouvernement fédéral des États-Unis et le terrorisme ("Square Dance"), sa conviction pour l’assaut qu’il a commis en 2002 ("Soldier"), les problèmes qu’il a eu suite à sa célébrité ("Say Goodbye Hollywood"), son statut en tant que rappeur et sa vision de la société américaine ("Sing for the Moment") et sa relation avec son ex-épouse Kim et sa fille Hailie (Hailie's Song). La chanson "Say What You Say" avec Dr. Dre est quant à elle une attaque contre Jermaine Dupri. Contrairement à The Marshall Mathers LP, cet album n’a pas été jugé misogyne ou homophobe. Eminem reste toutefois toujours obscène dans ses paroles : par exemple "Drips" est tellement obscène qu’elle ne figure pas dans la version clean de l’album et a été remplacée par quatre secondes de silence). Dans la chanson Hailie's Song, la phrase « abort her » est censurée, quand il dit « God, I'm a daddy, I'm so glad that her mom didn't abort her » (« Je suis père, je suis si heureux que sa maman ne l'ait pas avortée »).

Version clean[modifier | modifier le code]

La « version propre » de The Eminem Show censure beaucoup de mots obscènes, en comparaison à ses autres albums. Cependant, les mots comme « goddamn », « bitch », et « ass » n’ont pas été censurés. La chanson "Drips" ne figure pas sur cette version et a été remplacée par quatre secondes de silence. Cependant, certaines copies incluent une version éditée de la chanson.

Production[modifier | modifier le code]

Eminem assure lui-même une grande partie dans la production de cet album, avec la collaboration de Jeff Bass en tant que coproducteur. Dr. Dre, producteur exécutif, produit pour sa part trois chansons : "Business", "Say What You Say" et "MyDad's Gone Crazy".

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

No Titre Paroles Producteur(s) Durée
1. Curtains Up (skit) Eminem 0:30
2. White America Eminem Eminem, Jeff Bass 5:24
3. Business Eminem Dr. Dre 4:11
4. Cleanin' Out My Closet Eminem Eminem, Jeff Bass 4:58
5. Square Dance Eminem Eminem 5:24
6. The Kiss (skit) Eminem 1:16
7. Soldier Eminem Eminem 3:46
8. Say Goodbye Hollywood Eminem Eminem 4:33
9. Drips (featuring Obie Trice) Eminem, Obie Trice Eminem 4:45
10. Without Me Eminem Eminem 4:50
11. Paul Rosenberg (skit) 0:23
12. Sing for the Moment Eminem, Steven Tyler Eminem, Jeff Bass 5:40
13. Superman (featuring Dina Rae) Eminem Eminem, Jeff Bass 5:50
14. Hailie's Song Eminem Eminem 5:21
15. Steve Berman (skit) 0:33
16. When the Music Stops (featuring D12) Eminem, Swifty McVay, Kuniva, Kon Artis, Proof, Bizarre Eminem, Denaun Porter 4:29
17. Say What You Say (featuring Dr. Dre) Eminem Dr. Dre 5:09
18. 'Till I Collapse (featuring Nate Dogg) Eminem, Nate Dogg Eminem 4:57
19. My Dad's Gone Crazy (featuring Hailie Jade) Eminem Dr. Dre 4:28
20. Curtains Close (skit) Eminem 1:00

Clips[modifier | modifier le code]

  1. Without Me
  2. Cleanin' Out My Closet
  3. White America
  4. Sing for the Moment
  5. Superman

Samples[modifier | modifier le code]

  • "Hailie's Song" devait à l'origine sampler le célèbre "While My Guitar Gently Weeps" des Beatles. George Harrison avait donné son autorisation à Eminem ; mais après le décès d'Harrison, la femme de ce dernier se rétracte et Eminem est contraint de retravailler les arrangements de son morceau. Eminem explique : « George a écouté le titre "Hailie's Song" avant de nous quitter et l'a aimé. [...] sa femme a désormais les droits sur sa musique et a dit non, j'ai donc dû reprendre le morceau[5] ». Le titre reste cependant inspiré du tube des Beatles (certains accords identiques et mélodie similaire sur le refrain).
  • "Sing for The Moment" est basée sur "Dream On" d'Aerosmith. Eminem a invité Steven Tyler pour donner une nouvelle fraîcheur au titre. Cependant, il a considéré que les nouvelles parties vocales proposées par Tyler n'avaient pas le même dynamisme que celles de la version originale ; il conservera donc la partie vocale de celle-ci. Eminem a également demandé à Joe Perry d'effectuer une improvisation de guitare qui figure sur le nouveau morceau.
  • "Without Me" sample le titre "Buffalo Gals" de Malcolm McLaren (1983) ainsi que le titre "Rap Name" de son ami Obie Trice (2002).

Critique[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Score cumulé
Site Note
Metacritic 75
Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 4 étoiles sur 5
Entertainment Weekly (B+)[6]
HipHopDX 4.5 étoiles sur 5[7]
NME (positive)[8]
Pitchfork Media (9.1/10)[9]
PopMatters (mitigé)[10]
RapReviews 8/10 étoiles[11]
Robert Christgau (A-)[12]
Rolling Stone 4 étoiles sur 5[13]
Slant Magazine 4 étoiles sur 5[14]

Dès sa sortie, l’album reçoit des critiques favorables de la majorité des critiques. C'est un grand succès pour Eminem. Sur Metacritic, 75 % des revues sont favorables[15]. L'album est considéré par la communauté hip hop comme un classique du rap américain.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

La chanson "'Till I Collapse" est utilisée dans la publicité télévisée du jeu vidéo Call of Duty: Modern Warfare 2[16] sorti en 2009 et dans des bandes annonces de séries ou films comme Entourage ou Real Steel.

"Say Goodbye To Hollywood" est utilisée dans le film Alpha Dog et dans divers documentaires.

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Classement / pays Association(s) Meilleure
position
Certification
Drapeau de l’Argentine Argentine CAPIF 1 Disque d'or Or[17]
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts ARIA 1 8xDisque de platine Platine[18]
Drapeau de l'Autriche Autriche Media Control Europe 1 Disque de platine 2 × Platine[19]
Drapeau du Brésil Brésil ABPD Disque d'or Or[20]
Drapeau du Canada Canadian Albums Chart[21] Nielsen SoundScan 1 Disque de diamant Diamant[22]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas NVPI/Megacharts 1 Disque de platine Platine[23]
Drapeau de l’Union européenne Union européenne[24] IFPI 1 5xDisque de platine Platine[25]
Drapeau de la Finlande Finlande IFPI 1 Disque de platine 2 × Platine[26]
Drapeau de la France France[27] SNEP/IFOP 2 Disque de platine 2 × Platine[27]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Media Control 1 Disque de platine 2 × Platine
Drapeau de la Hongrie Hongrie Mahasz 2 Disque de platine 2 × Platine[28]
Drapeau de l'Italie Italie[29] FIMI 1 Disque de platine Platine
Drapeau du Mexique Mexique[30] AMPROFON 3 Disque d'or Or[31]
Drapeau du Mexique Mexique - International[30] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[32] RIANZ 1 8xDisque de platine Platine[32]
Drapeau de la Norvège Norvège VG Nett 1 Disque de platine Platine[33]
Drapeau de la Suède Suède GLF 1 Disque de platine 2 × Platine[34]
Drapeau de la Suisse Suisse Media Control 1 Disque de platine 3 × Platine[35]
Drapeau du Royaume-Uni UK Albums Chart[36] BPI/The Official UK Charts Company 1 4xDisque de platine Platine[37]
Drapeau des États-Unis Billboard 200[21] Billboard/RIAA 1 Disque de diamant Diamant[38]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Classements / positions
Drapeau des États-Unis Billboard Hot 100 Drapeau du Royaume-Uni Top 40 Drapeau des États-Unis Hot Rap Singles Drapeau des États-Unis Rhythmic Top 40 Drapeau des États-Unis Top 40 Mainstream Drapeau des États-Unis Top 40
2002 "Without Me" 2 1 5 1 1 1
"Cleanin' Out My Closet" 4 4 5 2 7 5
2003 "Business" 6
"Superman" 15 10 5 10 9
"Sing for the Moment" 14 6 10 18 5 5

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eminem - Recovery - ChartsInFrance.net
  2. http://rapradar.com/2011/03/10/eminem-the-eminem-show-hits-diamond/
  3. (en) Up for Discussion Jump to Forums, « Eminem 'Shows' The CompetitionWho's Boss », Billboard.com (consulté le 30 mai 2010)
  4. (en) Dave Bry, Alexander Gleckman, David Drake, Dharmic X, Insanul Ahmed, Matt Barone, Nick Schonberger, Noah Callahan-Bever, Rob Kenner, « We Got a List Here's the Order of Our List That It's In: Ranking Eminem's Catalog », sur Complex.com,‎ 12 novembre 2013 (consulté le 13 novembre 2013)
  5. (en) Harrison’s Widow Rejects Eminem Rift Request - Rapdirt.com, 8 mai 2002
  6. (en) David Browne, « The Eminem Show review - Eminem », Entertainment Weekly,‎ June 7, 2002 (consulté le 17 octobre 2010)
  7. (en) J-23, « Eminem - The Eminem Show (Advanced Copy) », HipHopDX (consulté le 26 septembre 2009)
  8. (en) Alex Needham, « Eminem : The Eminem Show - Album Reviews », NME,‎ May 28, 2002 (consulté le 17 octobre 2010)
  9. (en) Ethan P, « Pitchfork: Album Reviews: Eminem: The Eminem Show », Pitchfork Media,‎ 3 jui, 2002 (consulté le 17 octobre 2010)
  10. (en) Marc L. Hill, « The Eminem Show review - Eminem », PopMatters,‎ 14 juin 2002 (consulté le 17 octobre 2010)
  11. (en) Steve Juon, « The Eminem Show review- Eminem », RapReviews,‎ 28 mai 2002 (consulté le 17 octobre 2010)
  12. (en) Robert Christgau, « The Eminem Show review - Eminem », Robert Christgau (consulté le 17 octobre 2010)
  13. (en) Kris Ex, « The Eminem Show review - Eminem », Rolling Stone,‎ Octobre 2010 (consulté le 26 septembre 2009)
  14. (en) Sal Cinquemani, « Eminem: The Eminem Show », Slant Magazine,‎ 15 mai 2002 (consulté le 17 octobre 2010)
  15. (en) « The Eminem Show Reviews, Ratings, Credits, and More at Metacritic », Metacritic, CNET Networks (consulté le 2 avril 2009)
  16. (en) Call of Duty: Modern Warfare 2 Launch Trailer (Official HD) - YouTube [vidéo]
  17. (en) « Argentinian Certification (CAPIF) », Cámara Argentina de Productores de Fonogramas y Videogramas (consulté le 19 mai 2007)
  18. (en) « Australian Certification (ARIA) », Australian Recording Industry Association (consulté le 19 mai 2007)
  19. (en) « Austrian Certification (IFPI) », International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 19 mai 2007)
  20. (en) « Brazilian Certification (ABPD) », Associação Brasileira dos Produtores de Discos (consulté le 19 mai 2007)
  21. a et b (en) « Eminem - Billboard Albums », allmusic (consulté le 23 octobre 2010)
  22. (en) « Gold & Platinum Certification - September 2003 », Canadian Recording Industry Association (consulté le 19 mai 2007)
  23. (en) « Dutch Certification (IFPI) », IFPI (consulté le 19 mai 2007)
  24. (en) « European Albums Chart » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Music.AllOfMp3.com. Consulté le 19 mai 2007
  25. (en) « European Certification (IFPI) », International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 19 mai 2007)
  26. (en) « Finnish Certification (IFPI) », IFPI (consulté le 21 septembre 2010)
  27. a et b (en) « French Chart, Sales & Certification », FanOfMusic.Free.fr (consulté le 19 mai 2007)
  28. (en) « Adatbázis - Arany- és platinalemezek - MAHASZ - Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége », Mahasz.hu (consulté le 30 mai 2010)
  29. (en) « italiancharts.com - Eminem - The Eminem Show », italiancharts.com
  30. a et b (en) « Mexican Top 100 Albums Chart » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), AMPROFON. Consulté le 10 juillet 2002
  31. Mexican Gold Certification AMPROFON.
  32. a et b (en) « New Zealand Certification (RIANZ) », Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 19 mai 2007)
  33. (en) « Norwegian Certification (IFPI) », International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 19 mai 2007)
  34. (en) « Swedish Certification (GLF) », GLF (consulté le 19 mai 2007)
  35. (en) « The Official Swiss Charts and Music Community », swisscharts.com, Hung Medien (consulté le 14 novembre 2011)
  36. (en) « UK Albums Chart (Search) », Everyhit.com (consulté le 19 mai 2007)
  37. (en) « UK Certification (BPI) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), British Phonographic Industry. Consulté le 19 mai 2007
  38. "RIAA - Gold & Platinum". Recording Industry Association of America. Consulté le 14 octobre 2010.