The Marshall Mathers LP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Marshall Mathers LP

Album de Eminem
Sortie 23 mai 2000
Enregistré 1999-2000
Los Angeles
Durée 72:17
Genre Rap hardcore, Horrorcore
Producteur Eminem - Dr. Dre - Mel-Man - Bass Brothers - The 45 King
Label Aftermath/Interscope
Critique

Albums de Eminem

Singles

  1. The Real Slim Shady
    Sortie : 16 mai 2000
  2. The Way I Am
    Sortie : 7 septembre 2000
  3. Stan
    Sortie : 9 décembre 2000

The Marshall Mathers LP est le troisième album du rappeur Eminem enregistré en studio, si l'on compte Infinite. Cet album est sorti en 2000 sur le label Aftermath Entertainment de Dr. Dre. À ce jour, il se serait vendu à 27 millions d'exemplaires dans le monde ce qui fait de cet album un des plus vendus dans la catégorie Rap[1],[2]. Grâce à cet album, Eminem détient aussi le record de ventes aux États-Unis sur une semaine pour un artiste solo avec 1,76 million de ventes[3]. Il est aussi disque de diamant aux États-Unis après avoir dépassé la barre des 10 millions d'albums écoulés sur le territoire[4].

The Marshall Mathers est considéré comme politiquement incorrect à la fois pour certaines paroles mais aussi du fait de son antipatriotisme[5]. Eminem critique acerbement la société américaine et parle beaucoup de l'image que les médias ont construit autour de lui et de ses répercussions. Tout cela mis en image dans les titres Stan, Marshall Mathers et The Way I Am. Quand la recherche d'un « bouc émissaire » tourne à la parodie comme il le montre dans Criminal et Who Knew. Eminem aiguise sa lame sur des stars en tous genres dans The Real Slim Shady et simule un assassinat sur son ex-compagne, Kim Mathers, qui portera plainte contre lui pour la chanson controversée Kim. Enfin il présente de manière cynique la ville qui l'a vu grandir, Détroit (Amityville avec Bizarre et Under The Influence avec D-12).

L'album a fait l'objet d'une suite parue en 2013 : The Marshall Mathers LP 2.

Fond[modifier | modifier le code]

Concept[modifier | modifier le code]

Eminem est beaucoup plus sérieux dans les chansons de cet album, plus que sur son premier album The Slim Shady LP. Les chansons de l’album abordent plusieurs thèmes tels que sa célébrité, ses conséquences, ses relations familiales - surtout avec sa mère et sa relation avec Kim Mathers son ancienne épouse. Eminem répond aux médias qui ont critiqué son premier album pour sa violence, prétextant ne pas faire attention à son sens[6].

Contenu des paroles[modifier | modifier le code]

L’album est sorti en deux versions, version clean et version explicite. Cependant, quelques paroles de l’album ont été censurées même dans la version explicite. Quelques chansons ont été censurées à cause des évènements qui ont suivi la sortie de l’album. The Marshall Mathers LP est différent de The Slim Shady LP. En effet Eminem est beaucoup plus introspectif dans ses textes cette fois-ci. Dans la majorité des chansons, Eminem parle de son enfance, de ses problèmes familiaux avec sa mère ("Marshall Mathers"), et son ancienne épouse ("Kim")[7], et parle aussi de son retour et son effet dans l’industrie musicale ("Remember Me?", "Bitch Please II"). Il parle également de la drogue ("Under the Influence", "Drug Ballad")[7], de son effet sur la jeunesse et la société américaine ("The Way I Am", "Who Knew")[7], et répond à ceux qui l’ont critiqué pour sa vulgarité ("Criminal", "Kill You"). En dépit de la polémique qui a entouré l’album en ce qui concerne les textes, il a été bien reçu par les critiques et la communauté Hip-hop[8],[9].

L’album contient plusieurs samples et références. Il y a des vers où Eminem effectue un clin d'œil envers Eric B. & Rakim et l'album rap Paid in Full : le refrain de The Way I Am possède une structure similaire à un passage de "As the Rhyme Goes On[10]", et deux vers de "I'm Back" parodient "My Melody[11]". Dans un vers de la chanson "Marshall Mathers", Eminem parodie un vers de la chanson de "Summer Girls" de LFO quand il dit : « New Kids on the Block sucked a lotta dick, boy-girl groups make me sick ».

Version clean[modifier | modifier le code]

L’album est sorti en version clean, et les paroles originales sont légèrement censurées. Beaucoup de mots obscènes sont présents dans les paroles tels que : "ass", "shit", "bitch". Les mots qui ont été censurés sont « Fuck » et d’autres mots qui ont été masqués. Les seules paroles qui sont remplacées sont celles qui attaquent la police, les prostituées, les femmes et les homosexuels. Les noms de pistolets sont eux aussi censurés et les bruits de coups de feu sont retirés des chansons. Les références explicites à la drogue et à l’alcool ont aussi été supprimées. Le titre Public Service Announcement de 25 secondes a été remplacé par deux secondes de silence. La chanson Kim n’est pas présente dans la version clean, en raison de la violence extrême de la chanson ; elle a été remplacée par le "The Kids" de South Park qui est contre la drogue[9]. Il est possible d'acheter l'album sans censure, avec la chanson Kim, au Canada.

Querelle[modifier | modifier le code]

The Marshall Mathers LP contient une querelle contre Insane Clown Posse : une plaisanterie intitulé "Ken Kaniff" sur laquelle Eminem parodie les membres de groupe à savoir Shaggy 2 Dope et Violent J en train pratiquer une fellation sur le personnage récurrent d’Eminem Ken Kaniff, alors que dans "Marshall Mathers" Eminem rappe « I was put here to put fear in faggots who spray Faygo Root Beer and call themselves "clowns" cause they look queer/Faggy 2 Dope and Silent Gay/claimin' Detroit, when y'all live twenty miles away… », aussi bien « Slim Anus/You damn right, Slim ain't us/I don't get fucked in mine like you two little flamin' faggots. »

Production[modifier | modifier le code]

Une grande partie de la moitié de l’album a été produite par Dr. Dre et Mel-Man[12], et la deuxième moitié est produite par Eminem lui-même[12] avec la collaboration de The 45 King, ce dernier l'a aidé dans la production de "Stan".

Réception[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Durant sa première semaine, aux États-Unis, 1,76 million de copies sont vendues. L’album devient ainsi l'album rap ainsi que celui d'un artiste solo qui a vendu le plus d’exemplaires durant la première semaine. Il bat aussi le record détenu par Britney Spears pour l’artiste qui s’est vendu plus d’exemplaires durant la première semaine. L’album s’est vendu à plus de 800 000 copies durant sa deuxième semaine et 598 000 et 519 000 copies durant la troisième et quatrième semaine respectivement. Il devient l’un des rares albums qui se sont vendus plus d’un demi-million copies pendant quatre semaines consécutives. À la fin de l’année il se classe en première position dans le classement des ventes avec plus de 7,9 million de copies vendues. En 2010[13], Nielsen Company a reporté que jusqu’en novembre 2009 l’album a atteint 10 216 000 de copies vendues aux États-Unis. Il se classe à la quatrième place des best-sellers albums de la décennie[14]. En date de mai 2011 il est, aux États-Unis, l'album rap le plus vendu de l'histoire avec 10 448 000 d’exemplaires vendues[15] et approche des 12 millions en comptant les ventes BMG[16],[17] en 2009. Dans le monde, il aurait atteint les 23 millions de ventes[2].

Critiques[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 5 étoiles sur 5
Robert Christgau (A)
Entertainment Weekly (A-)
NME (9/10)
PopMatters (favorable)[18]
Rolling Stone 4 étoiles sur 5 (2000)[19]
Rolling Stone 5 étoiles sur 5 (2004)[20]
Slant Magazine 1.5 étoiles sur 5
Sputnikmusic 5 étoiles sur 5
The Village Voice (favorable)

Dès sa sortie l'album a reçu des avis positifs de la plupart des critiques. Sur Metacritic, qui attribue une note sur 100 sur base des principales critiques, l'album a reçu la note moyenne de 78/100 (basée sur 21 revues)[21]. Chuck Eddy de The Village Voice a fait une critique dithyrambique et a noté « a self-awareness and emotional complexity… that Eminem previously seemed incapable of » [22] (« une prise de conscience et une complexité…dont Eminem n'avait pas été capable auparavant »). D'autres critiques louèrent le sens de la formule d'Eminem et sa capacité à s'appuyer sur des épisodes de sa vie personnelle pour en puiser des sentiments qu'il traduit ensuite en chansons, comme par exemple Laura Kazella pour le magazine Rap Up « comme à chaque fois Eminem nous épate...par sa capacité a nous faire frisonner »[23] . Entertainment Weekly parla même du « premier album pop majeur du XXIe siècle ». A contrario, un chroniqueur de Slant Magazine qualifie les textes d'Eminem de « répugnants », ajoutant que « La seule chose qui soit pire que l'homophobie d'Eminem est l'immaturité avec laquelle il l'affiche ».

De manière générale, l'album est très bien reçu et fait l'objet de commentaires positifs par rapport à la qualité des textes et de la production et à sa diversité. On passe ainsi, d'un morceau à l'autre, de l'angoisse (The Way I Am) à la parodie (The Real Slim Shady) en passant par l'agressivité et la violence pure (Kill You, Amityville). Sur Bitch Please II, Eminem se permet même une incursion dans l'univers du rap West Coast avec ses potes Dr. Dre, Snoop Dogg et Nate Dogg, reprenant à son compte des thèmes chers aux artistes gangsta, comme les femmes et les armes à feu.

Classements honorifiques[modifier | modifier le code]

Considéré parfois comme la pièce maîtresse du travail d'Eminem, cet opus est souvent cité avec The Slim Shady LP et The Eminem Show comme l'un des plus grands albums rap de l'histoire par le magazine Rolling Stone[24], le Time[25] ou le magazine rap XXL. Rolling Stone l'a de plus classé comme le 244e meilleur album de tous les temps[26], ce qui est assez exceptionnel dans un classement où la quasi-totalité des artistes représentés viennent des genres pop, rock, punk et alternative ; et le 7e meilleur album des années 2000[27]. En novembre 2013, le magazine américain Complex établit la liste des meilleurs albums d'Eminem et le classe 1er[28].

Singles[modifier | modifier le code]

The Real Slim Shady[modifier | modifier le code]

"The Real Slim Shady" était le premier single sorti de l’album. La chanson critique les chansons de pop qui ont eues un grand succès durant cette période. Eminem parodie ces chansons en incluant un refrain réitéré.

Le single a été un grand succès pour Eminem, devenu son premier numéro un dans beaucoup de charts dans le monde et il gagne de l’attention en critiquant les célébrités. Le refrain parle de changement apparu à son arrivé dans la culture populaire.

The Way I Am[modifier | modifier le code]

"The Way I Am" est sortie en 2000, en tant que deuxième single de l'album The Marshall Mathers LP. Elle apparaît également sur son album de 2005 Curtain Call: The Hits. Comme la plupart des autres singles qui ne sortent pas en premier pour un album, "The Way I Am" comporte un son plus sombre et plus émotionnel que le single principal, dans ce cas, The Real Slim Shady. La chanson a été classée 35e des meilleures chansons de la décennie par le magazine Complex[29].

Stan[modifier | modifier le code]

"Stan" sorti en décembre 2000, comme troisième single de l'album. C'est une collaboration avec la chanteuse pop-rock Dido, dont le refrain provient de sa chanson "Thank You". "Stan" est première dans de nombreux pays européens (Danemark, Allemagne, Grèce, Italie, Roumanie, Suisse, Finlande, Royaume-Uni, ...).

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

L'album[modifier | modifier le code]

No Titre Producteur(s) Durée
1. Public Service Announcement 2000 0:25
2. Kill You Dr. Dre, Mel-Man 4:24
3. Stan (feat. Dido) The 45 King, Eminem (co) 6:44
4. Paul (skit) 0:11
5. Who Knew Dr. Dre, Mel-Man 3:48
6. Steve Berman (skit) 0:54
7. The Way I Am Eminem 4:50
8. The Real Slim Shady Dr. Dre, Mel-Man 4:44
9. Remember Me? (feat. RBX & Sticky Fingaz) Dr. Dre, Mel-Man 3:38
10. I'm Back Dr. Dre, Mel-Man 5:09
11. Marshall Mathers Bass Brothers, Eminem 5:20
12. Ken Kaniff (skit) 1:02
13. Drug Ballad (feat. Dina Rae) Bass Brothers, Eminem 5:00
14. Amityville (feat. Bizarre) Bass Brothers 4:14
15. Bitch Please II (feat. Dr. Dre, Snoop Dogg, Xzibit & Nate Dogg) Dr. Dre, Mel-Man 4:47
16. Kim ("The Kids" en version clean) Bass Brothers 6:18
17. Under the Influence (feat. D12) Bass Brothers, Eminem 5:22
18. Criminal Bass Brothers, Eminem 5:20

Disque bonus de l'édition limitée[modifier | modifier le code]

No Titre Producteur(s) Durée
1. The Real Slim Shady (instrumentale) Dr. Dre, Mel-Man 4:46
2. The Way I Am (instrumentale) Eminem 4:52
3. Stan (instrumentale) The 45 King, Eminem (co) 6:45
4. The Kids (version explicit) Bass Brothers, Eminem 5:06
5. The Way I Am (Danny Lohner remix) (feat. Marilyn Manson) Eminem 4:53
6. The Real Slim Shady (clipDirector's cut) Dr. Dre, Mel-Man 4:32
7. The Way I Am (clip – LP version) Eminem 5:06
8. Stan (clip – Director's version) The 45 King, Eminem (co) 8:16

Crédits d'extraits[modifier | modifier le code]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement Pays Association(s) Meilleure
position
Certification
Drapeau de l’Argentine Argentine CAPIF Disque d'or Or[30]
ARIA Charts (2001)[31] Drapeau de l'Australie Australie ARIA 1 4xDisque de platine Platine[32]
Drapeau de l'Autriche Autriche IFPI 1[33] Disque de platine Platine[34]
Ultratop - Région wallonne Drapeau de la Belgique Belgique IFPI Belgium 1 Disque de platine 2 × Platine[35]
Drapeau du Brésil Brésil ABPD Disque d'or Or[36]
Canadian Albums Chart[37] Drapeau du Canada Canada CRIA 1 8xDisque de platine Platine[38]
Megacharts Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas NVPI Disque de platine Platine[39]
Top 100 Albums Europe Europe IFPI 1 6xDisque de platine Platine[40]
Drapeau de la Finlande Finlande IFPI Finlande 1 Disque de platine Platine[41]
Top 150 Drapeau de la France France SNEP 2 Disque de platine 2 × Platine[42]
Media Control Charts (2000)[43] Drapeau de l'Allemagne Allemagne BVMI 3 Disque de platine 2 × Platine[44]
Mahasz[45] Hongrie Mahasz 10 Disque d'or Or[46]
Drapeau de l'Italie Italie FIMI 7
Oricon Drapeau du Japon Japon RIAJ Disque d'or Or
Drapeau du Mexique Mexique AMPROFON Disque de platine Platine[47]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande RIANZ 1 5xDisque de platine Platine[48]
Drapeau de la Norvège Norvège IFPI Norvège 3[49] Disque de platine 2 × Platine[50]
Drapeau de la Suède Suède IFPI Suède 2[51] Disque de platine 2 × Platine[52]
Top 100 (2001) Drapeau de la Suisse Suisse IFPI Suisse 2[53] 4xDisque de platine Platine[54]
UK Albums Chart[55] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BPI 1 5xDisque de platine Platine[56]
Billboard 200[57] Drapeau des États-Unis États-Unis RIAA 1 Disque de diamant Diamant[58]

Succession des n°1 des charts[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://new.music.yahoo.com/blogs/chart_watch/74367/chart-watch-extra-20-years-20-records/
  2. a et b http://www.sohh.com/2010/05/50_cent_relies_on_eminems_opinion_i_play.html
  3. http://web.archive.org/web/20080503141820/http://www.rollingstone.com/news/story/5923810/eminem_bounces_britney_from_top_spot
  4. http://rapradar.com/2011/03/10/eminem-the-eminem-show-hits-diamond/
  5. http://www.evene.fr/musique/actualite/eminem-marshall-mathers-lp-dido-stan-2644.php
  6. (en) « Eminem and Kim to divorce again », BBC News,‎ 6 avril sheldon2006 (lire en ligne)
  7. a, b et c (en) Spence D., « The Marshall Mathers LP Review », IGN,‎ 12 novembre 2004 (consulté le 27 mai 2009)
  8. (en) « Eminem: The Marshall Mathers LP », Rolling Stone,‎ 2000 (lire en ligne)
  9. a et b (en) « Eminem Recordings » (consulté le 27 mai 2009)
  10. http://www.whosampled.com/sample/view/5463/Eminem-The%20Way%20I%20Am_Eric%20B.%20%26%20Rakim-As%20the%20Rhyme%20Goes%20On/
  11. http://www.whosampled.com/sample/view/1604/Eminem-I'm%20Back_Eric%20B.%20%26%20Rakim-My%20Melody/
  12. a et b (en) « Eminem - The Marshall Mathers LP » (consulté le 27 mai 2009)
  13. (en) « SoundScan List of Best Sellers - 2000 »,‎ 3 janvier 2001 (consulté le 22 décembre 2008)
  14. "2009 U.S. Music Purchases up 2.1% over 2008; Music Sales Exceed 1.5 Billion for Second Consecutive Year". 6 janvier 2010. businesswire.com. Business Wire. Retrieved July 14, 2010.
  15. http://new.music.yahoo.com/blogs/chart_watch/74367/chart-watch-extra-20-years-20-records/;_ylt=Ao1G2qEHnJwbU5idq3gTi_MPwiUv
  16. http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=The_Marshall_Mathers_LP&action=edit&section=8
  17. http://www.mi2n.com/press.php3?press_nb=47877%29
  18. (en) Cynthia Fuchs, « Review: Eminem, The Marshall Mathers LP (Aftermath/Interscope) », popmatters.com (consulté le 1 October 2009)
  19. (en) Toure, « Review: Eminem - The Marshall Mathers LP », Jann Wenner,‎ 6 juillet 2000 (consulté le 1 October 2009)
  20. (en) The new Rolling Stone album guide - Google Books, Books.google.com,‎ 2004-11-02 (ISBN 9780743201698, lire en ligne)
  21. (en) « Eminem:The Marshall Mathers LP (2000): Reviews », Metacritic, CNET Networks, Inc (consulté le 19 mars 2009)
  22. (en) Eddy, Chuck, « Motor Suburb Madhouse », The Village Voice,‎ 4 juillet 2000 (consulté le 25 août 2010)
  23. http://www.rap-up.com/page/4/?s=eminem
  24. http://www.rollingstone.com/news/story/5938174/the_rs_500_greatest_albums_of_all_time/4
  25. http://www.time.com/time/2006/100albums/index.html
  26. (en) 500 Greatest Albums of All Time: Eminem, 'The Marshall Mathers LP' sur rollingstone.com Consulté le 4 août 2012
  27. (en) 100 Best Ambums of the 2000s: Eminem, The Marshall Mathers LP
  28. (en) Dave Bry, Alexander Gleckman, David Drake, Dharmic X, Insanul Ahmed, Matt Barone, Nick Schonberger, Noah Callahan-Bever, Rob Kenner, « We Got a List Here's the Order of Our List That It's In: Ranking Eminem's Catalog », sur Complex.com,‎ 12 novembre 2013 (consulté le 13 novembre 2013)
  29. « Top 100 Songs », Complex (consulté le 10 mars 2011)
  30. (en) « Gold and Platinum Disks » (consulté le 27 mai 2009)
  31. (en) « australian-charts.com - Eminem - The Marshall Mathers LP », australian-charts.com (consulté le 21 octobre 2010)
  32. (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2003 Albums », Australian Recording Industry Association (consulté le 21 octobre 2010)
  33. (de) « Eminem - The Marshall Mathers LP - austriancharts.at », austriancharts.at (consulté le 21 octobre 2010)
  34. (de) « IFPI Austria: Gold & Platin » (consulté le 21 octobre 2010)
  35. (en) « Ultratop » (consulté le 27 mai 2009)
  36. (en) « Brazilian Association of Disc Productions » (consulté le 27 mai 2009)
  37. (en) « Top Albums/CDs - Volume 71, No. 5, June 05 2000 », RPM (consulté le 23 octobre 2010)
  38. (en) « The Canadian Recording Industry Association » (consulté le 27 mai 2009)
  39. (en) « NVPI » (consulté le 27 mai 2009)
  40. (en) « IFPI Platinum Europe Awards » (consulté le 21 octobre 2010)
  41. (fi) « Musiikkituottajat - Tilastot - Kulta- ja platinalevyt » (consulté le 21 octobre 2010)
  42. (en) « Disque En France » (consulté le 27 mai 2009)
  43. (de) « Musicline.de - Chartverfolgung - Eminem - The Marshall Mathers Lp », Musicline.de (consulté le 21 octobre 2010)
  44. « Gold-/Platin-Datenbank »
  45. (en) « MAHASZ » (consulté le 27 mai 2009)
  46. (en) « MAHASZ » (consulté le 27 mai 2009)
  47. (en) « AMPROFON Charts » (consulté en 2007)
  48. "RIANZ: Chart #1273 - Sunday 19 August 2001 / Top 40 Albums Chart" (select from drop-down lists). Recording Industry Association of New Zealand. Retrieved October 21, 2010.
  49. (en) « norwegiancharts.com - Eminem - The Marshall Mathers LP », norwegiancharts.com (consulté le 21 octobre 2010)
  50. (en) « IFPI Norsk platebransje » (consulté le 21 octobre 2010)
  51. (en) « swedishcharts.com - Eminem - The Marshall Mathers LP », swedishcharts.com (consulté le 21 octobre 2010)
  52. (en) « ÅR 2001 » [PDF], IFPI Sweden (consulté le 21 octobre 2010)
  53. (en) « Eminem - The Marshall Mathers LP - swisscharts.com », swisscharts.com (consulté le 21 octobre 2010)
  54. (en) « The Official Swiss Charts and Music Community », swisscharts.com (consulté le 21 octobre 2010)
  55. (en) Lars Brandle, « Britney Spearheads Hot Euro Chart Return », Billboard magazine,‎ November 8, 2007 (consulté le 8 novembre 2007)
  56. (en) « The Marshall Mathers LP BPI certification » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), British Phonographic Industry. Consulté le 10 juillet 2008
  57. (en) « Eminem - Billboard Albums », allmusic (consulté le 23 octobre 2010)
  58. (en) « The Marshall Mathers LP est disque de diamant », Rap2K (consulté le 01-05-2011)