Anonyme de Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Anonyme de Bordeaux (ou Pèlerin de Bordeaux ou Burdigalensis) est un récit en langue latine qui raconte comment un habitant de Bordeaux s'est rendu en pèlerinage à Jérusalem en l'an 333.

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est le premier document de pèlerinage à Jérusalem, et en Terre sainte, que l'on possède. Il consiste en une liste assez sèche de stations sur les routes impériales, entrecoupées de quelques remarques sur ce que le pèlerin a vu. Les lieux sont subdivisés en points de bifurcations, haltes et villes. Dans ces localités, le pèlerin pouvait se reposer, s'arrêter, dîner ou changer de monture avant de poursuivre son chemin.

Ses informations sur le Mont du Temple sont parmi les plus précieuses, comme la lapis pertusus (roche trouée) sur laquelle les Juifs viennent pleurer une fois par an, qui serait la première mention de la grotte sur laquelle sera bâtie le Dôme du Rocher.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Editions[modifier | modifier le code]

  • O. Cuntz, Itineraria Romana I, Teubner, Leipzig, 1929.

Articles[modifier | modifier le code]

  • L. Douglass,«  A New Look at the Itinerarium Burdigalense », Journal of Early Christian Studies, 4-3, 1996, p.  313-333.
  • M. Halbwachs, « La Topographie légendaire des Évangiles en Terre Sainte, Étude de mémoire collective », PUF, 1971, Chapitre premier − Le Pèlerin de Bordeaux.
  • J. Elsner, « The Itinerarium burdigalense : Politics and salvation in the geography of Constantine's empire », JRS, 90, 2000, p. 181-195.
  • C. Milani, « Strutture formulari nell'Itinerarium Burdigalense (a. 333) », Aevum, 57-1, 1983, p. 99-108.
  • S. Weingarten, « Was the Pilgrim from Bordeaux a Woman? A reply to Laurie Douglass », Journal of Early Christian Studies, 7-2, 1999, p. 291-297.

Liens externes[modifier | modifier le code]