Sophrone Ier de Constantinople

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sophrone Ier de Constantinople (en grec Σωφρόνιος Α΄) fut patriarche de Constantinople de 1463 à 1464.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sophrone Syropoulos est élu par le synode en remplacement de Gennade II Scholarios au début de l'été 1463[1]. Vitalien Laurent accepte de l'identifier avec Sylvestre Syropoulos, le mémorialiste grec du concile de Florence[2].

Le nouveau patriarche, qui garantit en 1464 l'authenticité d'une croix ayant appartenu à l'empereur Alexis Ier Comnène[3], doit faire face à l'hostilité du clergé de Constantinople qui lui reproche d'avoir bafoué l'orthodoxie par sa soumission aux Latins à Florence. Il est déchu en juillet 1464[4]. Selon une chronique, il se serait cassé le pied en tombant d'une échelle et serait mort. Vitalien Laurent estime que les deux faits ne sont pas inconciliables, et qu'handicapé après son accident, il n'aurait plus pu faire face efficacement à ses détracteurs et serait mort peu après, sa déchéance aggravant son état de santé[5].

Gennade II Scholarios est alors rétabli pour la troisième fois sur le siège.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Août 1463 selon Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I : La chronologie, Presses universitaires de France, Paris, 1958, p. 437.
  2. Vitalien Laurent, « Les premiers patriarches de Constantinople sous la domination turque (1454-1476). Succession et chronologie d'après un catalogue inédit », dans Revue des études byzantines, tome 26, 1968, p. 250.
  3. Nicolas Iorga, Byzance après Byzance, chapitre IV : « Le patriarche et son clergé », p. 82.
  4. Début août 1464 selon Venance Grumel, ibid..
  5. Vitalien Laurent, op. cit., p. 251.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I : La chronologie, Presses universitaires de France, Paris, 1958.
  • Vitalien Laurent, « Les premiers patriarches de Constantinople sous la domination turque (1454-1476). Succession et chronologie d'après un catalogue inédit », dans Revue des études byzantines, tome 26, 1968, p. 229-263.
  • Nicolas Iorga, Byzance après Byzance, chapitre IV : « Le patriarche et son clergé ».