Maxime III de Constantinople

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maxime III de Constantinople (en grec : Μάξιμος Γ΄ Χριστώνυμος) fut patriarche de Constantinople de 1476 à 1482.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le grand ecclésiarque Manuel Christonymos avait été la créature du puissant Démétrius Kyritzès, favori et secrétaire du sultan Mehmed II. Depuis une vingtaine d'années, il était intervenu dans les nombreux complots et désordres qui avaient secoué le patriarcat. Après la destitution de Raphaël, il est lui-même porté au patriarcat au printemps 1476 sous le nom de « Maxime III ». Vitalien Laurent souligne que c'est paradoxalement son gouvernement qui procure à l'Église de Constantinople l'apaisement tant recherché. Comme Gennade II Scholarios, il capte la bienveillance de Mehmed II par son éloquence et sa science, mais gère aussi les affaires du patriarcat à la satisfaction des Grecs et des Ottomans jusqu'à sa mort survenue le 3 avril 1482[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vitalien Laurent, « Les premiers patriarches de Constantinople sous la domination turque (1454-1476). Succession et chronologie d'après un catalogue inédit », dans Revue des études byzantines, tome 26, 1968, p. 260-261.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I : La chronologie, Presses universitaires de France, Paris, 1958.
  • Vitalien Laurent, « Les premiers patriarches de Constantinople sous la domination turque (1454-1476). Succession et chronologie d'après un catalogue inédit », dans Revue des études byzantines, tome 26, 1968, p. 229-263.