Rob Ramage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert « Rob » Ramage (né le 11 janvier 1959 à Byron, en Ontario au Canada) est un joueur de hockey sur glace professionnel qui jouait au poste de défenseur, notamment dans la Ligue nationale de hockey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ramage est repêché premier au total du repêchage d'entrée dans la LNH 1979 par les Rockies du Colorado. Suite à sa carrière junior chez les Knights de London (qui retirèrent son numéro 5), Ramage passe une saison avec les Bulls de Birmingham de l'Association mondiale de hockey avant de rejoindre la LNH pour quinze saisons au cours desquelles il joue pour les Rockies, les Blues de Saint-Louis, les Maple Leafs de Toronto, les Flames de Calgary, les North Stars du Minnesota, le Lightning de Tampa Bay, les Canadiens de Montréal et les Flyers de Philadelphie.

Il débute sa carrière chez les Rockies du mauvais pied, faisant partie de l'histoire suite à une gaffe embarrassante commise au cours de sa saison recrue dans la LNH. Au cours d'un match contre les Islanders de New York, le gardien des Rockies quitte la glace après qu'une pénalité à retardement a été appelée contre les Islanders. La rondelle dévie sur le gardien des Islanders Billy Smith jusque dans le coin de la patinoire. Ramage la récupère et fait accidentellement une passe aveugle par la bande de la zone adverse à la ligne bleue. Personne n'y est pour recevoir la passe et la rondelle glisse, traversant toute la patinoire pour aller se loger dans le filet de Rockies. Smith ayant été le dernier joueur des Islanders à toucher la rondelle, c'est lui qui est crédité du but ; c'était la toute première fois de l'histoire de la ligue qu'un gardien est crédité d'un but.

Malgré cette erreur et le fait qu'il est échangé souvent au cours de sa carrière, il réussit néanmoins à avoir son nom gravé sur la Coupe Stanley deux fois, en 1989 avec les Flames et en 1993 avec les Canadiens. Son rôle dans la conquête des Flames est plutôt limité étant donné la solidité de la brigade défensive des Flames, avec Al MacInnis et Gary Suter.

Le 15 décembre 2003, Ramage est au volant quand sa voiture se retrouve dans la voie inverse et entre en collision avec un autre, tuant son passager, l'ancien capitaine des Blackhawks de Chicago Keith Magnuson. Il est accusé de conduite en état d'ébriété puis reconnu coupable en octobre 2007. Il reste 4 ans en prison.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ B A Pts PUN PJ B A Pts PUN[1]
1975-76 Knights de London AHO 65 12 31 43 113
1976-77 Knights de London AHO 65 15 58 73 177
1977-78 Knights de London AHO 59 17 47 64 162
1978-79 Bulls de Birmingham AMH 80 12 36 48 165 -- -- -- -- --
1979-80 Rockies du Colorado LNH 75 8 20 28 135 -- -- -- -- --
1980-81 Rockies du Colorado LNH 79 20 42 62 193 -- -- -- -- --
1981-82 Rockies du Colorado LNH 80 13 29 42 201 -- -- -- -- --
1982-83 Blues de Saint-Louis LNH 78 16 35 51 193 4 0 3 3 22
1983-84 Blues de Saint-Louis LNH 80 15 45 60 121 11 1 8 9 32
1984-85 Blues de Saint-Louis LNH 80 7 31 38 178 3 1 3 4 6
1985-86 Blues de Saint-Louis LNH 77 10 56 66 171 19 1 10 11 66
1986-87 Blues de Saint-Louis LNH 59 11 28 39 106 6 2 2 4 21
1987-88 Blues de Saint-Louis LNH 67 8 34 42 127 -- -- -- -- --
1987-88 Flames de Calgary LNH 12 1 6 7 37 9 1 3 4 21
1988-89 Flames de Calgary LNH 68 3 13 16 156 20 1 11 12 26
1989-90 Maple Leafs de Toronto LNH 80 8 41 49 202 5 1 2 3 20
1990-91 Maple Leafs de Toronto LNH 80 10 25 35 173 -- -- -- -- --
1991-92 North Stars du Minnesota LNH 34 4 5 9 69 -- -- -- -- --
1992-93 Lightning de Tampa Bay LNH 66 5 12 17 138 -- -- -- -- --
1992-93 Canadiens de Montréal LNH 8 0 1 1 8 7 0 0 0 4
1993-94 Canadiens de Montréal LNH 6 0 1 1 2 -- -- -- -- --
1993-94 Flyers de Philadelphie LNH 15 0 1 1 14 -- -- -- -- --
Totaux LNH 1044 139 425 564 2224 84 8 42 50 218

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur www.hockeydb.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]