Taylor Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Taylor Hall

Photographie couleur de Taylor Hall sur la glace portant le maillot blanc des Oilers d'Edmonton

Taylor Hall en octobre 2010 avec les Oilers d'Edmonton

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 14 novembre 1991,
Calgary (Canada)
Joueur
Position Ailier gauche
Tire de la Gauche
Équipe LNH Oilers d'Edmonton
A joué pour Barons d'Oklahoma City (LAH)
Repêc. LNH 1er choix au total, 2010
Oilers d'Edmonton
Repêc. KHL 89e choix au total, 2009
Ak Bars Kazan
Carrière pro. Depuis 2010

Taylor Hall (né le 14 novembre 1991 à Calgary dans la province de l'Alberta au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien. Premier choix des Oilers d'Edmonton lors du repêchage de 2010 de la Ligue nationale de hockey, il évolue au sein de la formation des Oilers depuis la saison 2010-2011[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Photographie de Taylor Hall avec les Spitfires de Windsor en 2010
Taylor Hall avec les Spitfires de Windsor en 2010.

Taylor Hall est le fils de Kim Strba et de Steve Hall, ce dernier étant un ancien joueur de la Ligue canadienne de football puis un membre de l'équipe du Canada de bobsleigh[2]. Sa mère le pousse à rejoindre une équipe de hockey sur glace alors qu'il est âgé de cinq ans et son père met en place chaque hiver une patinoire dans le jardin de leur maison afin que le jeune Taylor et ses amis puissent jouer au hockey quand ils le veulent[3]. En 2005, avec sa famille, il déménage à Kingston en Ontario[3] et il rejoint l'école Frontenac Secondary School[4]. Il joue avec les Kingston de Greater et en 2007, il est le deuxième choix du repêchage[Note 1] de la Ligue de hockey de l'Ontario après Ryan O'Reilly[5].

Hall rejoint ainsi les Spitfires de Windsor pour la saison 2007-2008 et les aide à finir à la deuxième place de la division sur la saison régulière en inscrivant quatre-vingt-quatre points – il est alors le troisième pointeur de son équipe derrière Joshua Bailey et Bradley Snetsinger[6]. L'équipe perd au premier tour des séries éliminatoires contre le Sting de Sarnia[7], mais Hall est tout de même mis en avant en recevant le trophée de la Famille Emms de la LHO[8], en tant que meilleur joueur recrue[Note 2]. Il est sélectionné dans l'équipe des recrues de la LHO[8] et est également désigné recrue de la saison par la Ligue canadienne de hockey[9].

Les Spitfires remportent la Coupe J. Ross Robertson et la Coupe Memorial 2009. Il est choisi au cours du repêchage d'entrée 2009 dans la Ligue continentale de hockey par les Ak Bars Kazan en 4e ronde, en 89e position. Il participe avec l'équipe LHO à la Super Serie Subway en 2008 et 2009. En 2010, les Spitfires rééditent la performance réalisée un an plus tôt, et conservent leurs deux trophées. Lors du repêchage de 2010 de la Ligue nationale de hockey, il est sélectionné au premier rang au total par les Oilers d'Edmonton.

Il représente l'équipe du Canada lors du championnat du monde junior 2010 et remporte la médaille d'argent suite à une défaite en prolongation face aux américains.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Taylor Hall joue son premier match en LNH le 7 octobre 2010 contre les Flames de Calgary et inscrit son premier but le 28 octobre 2010 contre les Blue Jackets de Columbus. Il réalise son premier coup du chapeau lors de la victoire 5 à 3 des Oilers contre les Trashers d'Atlanta le 19 février 2011[10]. Il récidive le 19 novembre 2011 lors de la victoire 9 à 2 contre les Blackhawks de Chicago[11] et le 30 mars 2013 lors de la victoire 4 à 0 des Oilers contre les Canucks de Vancouver[12].

Le 17 janvier 2012, il est blessé durant un échauffement par le patin d'un de ses coéquipiers. Il est coupé au-dessus de son œil gauche[13].

Le 17 octobre 2013, Taylor Hall inscrit un doublé en l'espace de seulement 8 secondes devenant ainsi le joueur le plus rapide dans l'histoire de la LNH à avoir inscrit deux buts consécutifs[14]. Il détrône Wayne Gretzky qui avait inscrit deux buts en l'espace de 9 secondes le 18 février 1981.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[15]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2007-2008 Spitfires de Windsor LHO 63 45 39 84 22 5 2 3 5 2
2008-2009 Spitfires de Windsor LHO 63 38 52 90 60 20 16 20 36 12
2009 Spitfires de Windsor Coupe Memorial - - - - - 6 2 6 8 8
2009-2010 Spitfires de Windsor LHO 57 40 66 106 56 19 17 18 35 32
2010 Spitfires de Windsor Coupe Memorial - - - - - 4 5 4 9 2
2010-2011 Oilers d'Edmonton LNH 65 22 20 42 27 - - - - -
2011-2012 Oilers d'Edmonton LNH 61 27 26 53 36 - - - - -
2012-2013 Barons d'Oklahoma City LAH 26 14 20 34 33 - - - - -
2012-2013 Oilers d'Edmonton LNH 45 16 34 50 33 - - - - -
2013-2014 Oilers d'Edmonton LNH 75 27 53 80 44 - - - - -
Totaux LNH 246 92 133 225 140 - - - - -

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Évènement PJ B A Pts +/- Pun Résultat
2008 Championnat du monde moins de 18 ans 7 4 5 9 +4 4 médaille d'or Médaille d'or
2010 Championnat du monde junior 6 6 6 12 +3 0 médaille d'argent Médaille d'argent
2013 Championnat du monde 8 2 1 3 +1 0 Cinquième place

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Taylor Hall sur la glace portant un maillot bleu d'entraînement de l'équipe du Canada
Taylor Hall en décembre 2009

Ligue de hockey de l'Ontario[modifier | modifier le code]

Ligue canadienne de hockey[modifier | modifier le code]

Prédécesseurs et successeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « repêchage » correspond au mot anglais de Draft et désigne un évènement annuel présent dans tous les sports collectifs nord-américains, où les équipes d'une catégorie sélectionnent des sportifs issus d'une autre catégorie – souvent une catégorie de joueurs plus jeunes.
  2. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Taylor Hall - Statistiques », sur www.nhl.com.
  2. (en) Randy Turner, « Taylor soon to be Hall of fame », sur le site www.winnipegfreepress.com,‎ 28 décembre 2009 (consulté le 25 janvier 2011).
  3. a et b (en) Cott Cruickshank, « How Calgary helped to shape the NHL's next superstar », sur le site du Calgary Herald,‎ 20 juin 2010 (consulté le 25 janvier 2011).
  4. (en) Neate Sager, « Hall stays true to Kingston roots, too », sur ca.sports.yahoo.com,‎ 25 mai 2010 (consulté le 25 janvier 2011).
  5. (en) « OHL 2007 Priority Selection », sur le site officiel de la Ligue de hockey de l'Ontario (consulté le 25 janvier 2011).
  6. (en) « 2007-08 Windsor Spitfires roster and player statistics », sur le site Hockeydb.com (consulté le 25 janvier 2011).
  7. (en) « 2007-08 OHL Playoff Results », sur le site Hockeydb.com (consulté le 25 janvier 2011).
  8. a et b (en) « Taylor Hall named OHL Rookie of the Year », sur le site officiel de la Ligue de hockey de l'Ontario (consulté le 25 janvier 2011).
  9. (en) « Draft Prospect Card - 2010 - Taylor Hall », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey (consulté le 25 janvier 2011).
  10. (en)http://www.nhl.com/ice/recap.htm?id=2010020877
  11. (en)http://www.nhl.com/ice/recap.htm?id=2011020285
  12. (en)http://www.nhl.com/ice/recap.htm?id=2012020515
  13. « T. Hall a été extrêmement chanceux », sur www.rds.ca (consulté le 19 janvier 2012)
  14. (en)http://www.nhl.com/gamecenter/en/recap?id=2013020098
  15. (en) « Taylor Hall hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.