Darryl Sittler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sittler.

Darryl Sittler

Description de l'image  Darryl Sittler.jpg.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 18 septembre 1950,
Kitchener (Canada)
Joueur retraité
Position Centre
A joué pour LNH
Maple Leafs de Toronto
Flyers de Philadelphie
Red Wings de Détroit
Repêc. LNH 8e choix au total, 1970
Maple Leafs de Toronto
Carrière pro. 19701985

Temple de la renommée : 1989

Darryl Glen Sittler (né le 18 septembre 1950 à Kitchener dans la province de l'Ontario au Canada) est un ancien joueur de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey et est membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1989.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fils d'une famille de huit enfants, Darryl Sittler joue au niveau junior pour les Knights de London de l'Association de hockey de l'Ontario, ancêtre de l'actuelle Ligue de hockey de l'Ontario. Enregistrant trois bonne saison à London, il amasse notamment 99 points en 53 rencontres à sa deuxième saison avec eux. Sittler attira alors l'attention des recruteurs de la LNH et ainsi lors de sa première année d'admissibilité en 1970, les Maple Leafs de Toronto font de lui leur choix de première ronde, le huitième joueurs au total à avoir été sélectionné lors de cet encan.

Il fait alors le saut directement dans la « grande ligue » mais ne joue que 49 matchs et obtient un faible total de 18 points lors de sa première saison avec les Leafs. Après des débuts laborieux dans la LNH, il explose en 1972-73 avec une récolte de 77 points en 78 rencontres et devient instantanément une vedette offensive dans la ville reine. Ce titre de vedette viens de ses contribution sur la glace, mais également du fait que les Leafs se retrouvaient alors en reconstruction important. Plusieurs vétérans de l'équipe prirent leurs retraite, d'autres tel Dave Keon quittèrent pour rejoindre l'Association Mondiale de Hockey (AMH). Le départ de Dave Keon lui fut bénéfique car Keon laissait alors le poste de capitaine de l'équipe vacant, Sittler en hérita et devenait à 24 ans le deuxième plus jeune capitaine de l'histoire des Maple Leafs après Ted Kennedy.

La saison 1975-76 fut une des saisons les plus incroyables de sa carrière qui s'échelonna sur quinze ans. Le 7 février 1976, Sittler établit un record offensif qui restera à jamais gravé dans l'histoire de la ligue. Ce soir là, Toronto recevait les Bruins de Boston qui en étaient à sept rencontres de suite sans défaite. Les Bruins venaient de resigner le gardien Gerry Cheevers, mais pour ce match, l'entraîneur Don Cherry décida de lui donner une journée de repos et envoya sur la patinoire la recrue Dave Reece. Ce fut une victoire facile des Leafs par la marque de 11 à 4. L'étoile du match fut Sittler qui récolta deux passes en première période, trois buts et deux autres passes en deuxième et compléta la rencontre avec un autre tour du chapeau en troisième période pour lui donner un total de six buts et quatre mentions d'assistance. Ses dix points compté ce soir là lui firent battre la marque du plus grand nombre de points en une rencontre, qui était jusqu'alors détenu par Maurice Richard avec huit.

Cette grande soirée aida Sittler à devenir le premier joueur des Maple Leafs à atteindre la marque des 100 points en une saison. Mais sa saison de rêve n'était pas terminée. Durant les séries éliminatoires qui opposait les Leafs aux Flyers de Philadelphie, il égala le record du plus grand nombre de buts marqués en une rencontre avec cinq. Au mois de septembre de cette même année, Darryl Sittler fut invité à joindre les rangs d'équipe du Canada pour la Coupe Canada qui se déroula à Montréal. Il y brilla non pas pour son nombre de buts compté, mais pour l'importance de ceux-ci. Ainsi, en prolongation lors du deuxième match de trois de la série finale mettant aux prises le Canada et la Tchécoslovaquie, Sittler se retrouva seul devant le gardien Vladimir Dzurilla et par une brillante esquive, déjoua le gardien et donna par le fait même le championnat au Canada.

En 1977-78, une impressionnante fiche de 115 points le fit être nommé sur la deuxième équipe d'étoile de la LNH. Bien que les Leafs atteignirent la demi-finale cette saison-là, le vent commença à tournée dans le vestiaire de l'équipe où de plus en plus les joueurs contestaient les décisions de l'entraîneur mais également ceux du propriétaire de l'équipe Harold Ballard. En 1979-80, ce même Ballard fit un grand ménage auprès de l'équipe et de la direction, Punch Imlach fut alors appelé à être le nouvel entraîneur en chef et le directeur-général de l'équipe.

L'agent de Sittler, Alan Eagleson, ne fut jamais en mesure d'entrée en contact avec Ballard ou Imlach pour la négociation du contrat de Sittler. Ainsi, un soir avant une rencontre alors que tous les joueurs se trouvaient dans le vestiaire, Sittler prit une paire de ciseaux et coupa le « C » qui l'identifiait comme capitaine pour protester à la plus récente transactions que Ballard venait d'effectuer en envoyant Lanny McDonald aux Rockies du Colorado. Sur ce geste, Ballard convoqua Sittler pour mettre les choses au clair avec lui. Sittler accepta de reprendre le poste de capitaine et l'air fut moins chargé durant quelque temps.

À mi-chemin durant la saison 1981-82, les problèmes avec la direction de l'équipe étant réapparus, Sittler demanda publiquement d'être échangé et ainsi au mois de janvier 1982, il passa aux mains des Flyers de Philadelphie.

S'étant remis de son douloureux divorce d'avec les Leafs, Sittler revient en force avec les Flyers connaissant en 1982-83 une saison de 83 points et il fut même invité à prendre part au 35e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey. À l'aube de la saison 1984-85, les Flyers l'échangèrent aux Red Wings de Détroit. Offusqué par cette transaction, il refusa d'abord de se rapporter à son nouveau club, puis après cinq jours de réflexion, accepta d'honorer la dernière année qu'il restait à son contrat. Au bout de celle-ci, Darryl Sittler se retira de la compétition.

Sa carrière fut couronnée en 1989 alors qu'il est intronisé au temple de la renommée du hockey. Deux ans plus tard il rejoint l'organisation des Maple Leafs à titre de représentant de l'équipe auprès des médias. Ces mêmes Leafs ont élevé une bannière avec le numéro 27 au plafond de leurs aréna pour rendre hommage à Sittler[1].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1967-1968 Nationals de London OHA 54 22 41 63 84 5 5 2 7 6
1968-1969 Knights de London OHA 53 34 65 99 90 6 2 5 7 11
1969-1970 Knights de London OHA 54 42 48 90 126 12 4 12 16 32
1970-1971 Maple Leafs de Toronto LNH 49 10 8 18 37 6 2 1 3 31
1971-1972 Maple Leafs de Toronto LNH 74 15 17 32 44 3 0 0 0 2
1972-1973 Maple Leafs de Toronto LNH 78 29 48 77 69          
1973-1974 Maple Leafs de Toronto LNH 78 38 46 84 55 4 2 1 3 6
1974-1975 Maple Leafs de Toronto LNH 72 36 44 80 47 7 2 1 3 15
1975-1976 Maple Leafs de Toronto LNH 79 41 59 100 90 10 5 7 12 19
1976-1977 Maple Leafs de Toronto LNH 73 38 52 90 89 9 5 16 21 4
1977-1978 Maple Leafs de Toronto LNH 80 45 72 117 100 13 3 8 11 12
1978-1979 Maple Leafs de Toronto LNH 70 36 51 87 69 6 5 4 9 17
1979-1980 Maple Leafs de Toronto LNH 73 40 57 97 62 3 1 2 3 10
1980-1981 Maple Leafs de Toronto LNH 80 43 53 96 77 3 0 0 0 4
1981-1982 Maple Leafs de Toronto LNH 38 18 20 38 24          
Flyers de Philadelphie LNH 35 14 18 32 50 4 3 1 4 6
1982-1983 Flyers de Philadelphie LNH 80 43 40 83 60 3 1 0 1 4
1983-1984 Flyers de Philadelphie LNH 76 27 36 63 38 3 0 2 2 7
1984-1985 Red Wings de Détroit LNH 61 11 16 27 37 2 0 2 2 0
Totaux LNH 1 096 484 637 1 121 948 76 29 45 74 137

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Équipe Évènement PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1976 Canada C.C. 7 4 2 6 4 médaille d'or Médaille d'or
1982 Canada CM 10 4 3 7 2 médaille de bronze Médaille de bronze
1983 Canada CM 10 3 1 4 12 médaille de bronze Médaille de bronze

Honneurs et trophée[modifier | modifier le code]

Association de hockey de l'Ontario
  • Membre de la deuxième équipe d'étoile en 1969.
Ligue nationale de hockey

Transactions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Historique du joueur sur http://legendsofhockey.net.
  2. « Darryl Sittler - Statistiques », sur www.nhl.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]