Prix des Deux Magots

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prix des Deux Magots est un prix littéraire français créé en 1933 — le jour même de la remise du prix Goncourt à André Malraux — à la terrasse du café germanopratin Les Deux Magots, à l'initiative de M. Martine, bibliothécaire de l'école des beaux-arts[1]. Il est décerné annuellement par un jury constitué d'une douzaine de personnes du monde littéraire.

Historique[modifier | modifier le code]

À sa création, le jury du prix est composé alors de treize amis de Raymond Queneau parmi lesquels figurent notamment : André de Richaud, André Derain, Jean Puyaubert, Roger Vitrac, Georges Ribemont-Dessaignes, Alejo Carpentier, Michel Leiris, Jacques Baron, Armand Megglé, Robert Desnos, Saint-Pol-Roux, Paul Georges Klein et Georges Bataille. Les clients des Deux Magots sont mis à contribution pour réunir 1 300 francs[2]. Le propriétaire du café assura par la suite la dotation du prix qui est octroyé à de jeunes talents prometteurs. La dotation actuelle est de 7 750 euros (soit environ 50 000 francs).

Le prix n'a pas été décerné en 1939, 1940, 1943, 1945.

En 2015, le jury est composé de : Jean-Paul Caracalla, président du jury, Jean Chalon, Marie-Laure Delorme, Pierre Kyria, Gilles Lapouge, Éric Ollivier, Anne Pons, Louis Doucet, Marianne Payot, Sabine Audrerie, Marc Dugain et Étienne de Montety.

Liste des lauréats du prix des Deux Magots[modifier | modifier le code]

Année Auteur Ouvrage Éditeur (xe fois) Notes
1933 Raymond Queneau Le Chiendent Gallimard
1934 Georges Ribemont-Dessaignes Monsieur Jean ou l'Amour absolu Grasset
1935 Jacques Baron Charbon de mer Gallimard (2)
1936 Michel Matveev Étrange Famille Gallimard (3)
1937 Georges Pillement Plaisir d'amour Pierre Tisné
1938 Pierre-Jean Launay Léonie la Bienheureuse Denoël
1939 non décerné
1940 non décerné
1941 Jean-Marie Aimot Nos mitrailleuses n'ont pas tiré Fasquelle
1942 Olivier Séchan Les corps ont soif Jean Renard
1943 non décerné
1944 Jean Milo L'Esprit de famille Denoël (2)
1945 non décerné
1946 Jean Loubes Le Regret de Paris Fasquelle (2)
1947 Paule Malardot L'Amour aux deux visages SPLE
1948 Yves Malartic Au pays du bon Dieu La Table ronde
1949 Christian Coffinet Autour de Chérubine Fournier-Valdès
1950 Antoine Blondin L'Europe buissonnière Jean Froissart
1951 Jean Masarès Comme le pélican du désert Julliard
1952 René-Jean Clot Le Poil de la bête Gallimard (4)
1953 Albert Simonin Touchez pas au grisbi ! NRF
1954 Claude Cariguel S Flammarion
1955 Pauline Réage Histoire d'O Pauvert
1956 René Hardy Amère Victoire Robert Laffont
1957 Willy de Spens Grain de beauté Paris-Montrouge
1958 Michel Cournot Le Premier Spectateur Gallimard (5)
1959 Henri-François Rey La Fête espagnole Robert Laffont (2)
1960 Bernard-G. Landry Aide-mémoire pour Cécile Denoël (3)
1961 Bernard Jourdan Saint-Picoussin Fayard
1962 Loys Masson Le Notaire des Noirs Robert Laffont (3)
1963 Jean Gilbert L'Enfant et le Harnais Gallimard (6)
1964 Clément Lépidis La Rose de Büyükada Julliard (2)
1965 Fernand Pouillon Les Pierres sauvages Seuil
1966 Michel Bataille Une pyramide sur la mer Robert Laffont (4)
1967 Solange Fasquelle L'Air de Venise Grasset (2)
1968 Guy Sajer Le Soldat oublié Robert Laffont (5)
1969 Elvire de Brissac À pleur-joie Grasset (3)
1970 Roland Topor Joko fête son anniversaire Buchet-Chastel
1971 Bernard Frank Un siècle débordé Grasset (4)
1972 Alain Chedanne Shit, Man ! Gallimard (7)
1973 Michel del Castillo Le Vent de la nuit Julliard (3) également prix des libraires
1974 André Hardellet Les Chasseurs deux Pauvert (2)
1975 Geneviève Dormann Le Bateau du courrier Seuil (2)
1976 François Coupry Mille pattes sans tête Jean-Edern Hallier
1977 Inès Cagnati Génie la folle Denoël (4)
1978 Sébastien Japrisot L'Été meurtrier Denoël (5)
1979 Catherine Rihoit Le Bal des débutantes Gallimard (8)
1980 Roger Garaudy Appel aux vivants Seuil (3)
1981 Raymond Abellio Sol invictus Ramsay
1982 François Weyergans Macaire le Copte Gallimard (9)
1983 Michel Haas La Dernière Mise à mort Olivier Orban
1984 Jean Vautrin Patchwork Mazarine
1985 Arthur Silent Mémoires minuscules Flammarion (2)
1986 (ex-æquo) Éric Deschodt Eugénie les larmes aux yeux J.C. Lattès
(ex-æquo) Michel Breitman Le Témoin de poussière Robert Laffont (6)
1987 nothumb Gilles Lapouge La Bataille de Wagram Flammarion (3)
1988 Henri Anger La Mille-et-Unième Rue Grasset (5)
1989 Marc Lambron L'Impromptu de Madrid Flammarion (4)
1990 Olivier Frébourg Roger Nimier. Trafiquant d'insolence Rocher
1991 Jean-Jacques Pauvert Sade vivant Robert Laffont (7)
1992 nothumb Bruno Racine Au péril de la mer Grasset (6)
1993 nothumb Christian Bobin Le Très-Bas Gallimard (10) également
Grand prix catholique de littérature
1994 Christophe Bataille Annam Arléa également prix du premier roman
1995 Pierre Charras Monsieur Henri Mercure de France
1996 nothumb Éric Neuhoff Barbe à papa Belfond
1997 Ève de Castro Nous serons comme des dieux Albin Michel
1998 (ex-æquo) Daniel Rondeau Alexandrie NiL
nothumb (ex-æquo) Éric Faye Je suis le gardien du phare José Corti
1999 nothumb Marc Dugain La Chambre des officiers J.C. Lattès (2) également prix des libraires
2000 Philippe Hermann La Vraie Joie Belfond (2)
2001 François Bizot Le Portail La Table ronde (2)
2002 Jean-Luc Coatalem Je suis dans les mers du Sud Grasset (6)
2003 Michka Assayas Exhibition Gallimard (11)
2004 Adrien Goetz La Dormeuse de Naples Le Passage
2005 Gérard Oberlé Retour à Zornhof Grasset (7)
2006 Jean-Claude Pirotte Une adolescence en Gueldre La Table ronde (3)
2007 Stéphane Audeguy Fils unique Gallimard (12)
2008 Dominique Barbéris Quelque chose à cacher Gallimard (13)
2009 Bruno de Cessole L'Heure de la fermeture dans les jardins d'Occident La Différence
2010 Bernard Chapuis Le Rêve entouré d'eau Stock
2011 Anthony Palou Fruits et Légumes Albin Michel (2)
2012 nothumb Michel Crépu Le Souvenir du monde Grasset (8)
2013 Pauline Dreyfus Immortel, enfin Grasset (9)
2014 Étienne de Montety La Route du salut Gallimard (14)
2015 nothumb Serge Joncour L'Écrivain national Flammarion (5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon le Manuel de Saint-Germain-des-Prés, de Boris Vian.
  2. Michel Lécureur, Biographie : Raymond Queneau, 2002, p. 157

Lien externe[modifier | modifier le code]