Prix des Deux Magots

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prix des Deux Magots est un prix littéraire français créé en 1933 — le jour même de la remise du prix Goncourt à André Malraux — à la terrasse du café Les Deux Magots, à l'initiative de M. Martine, bibliothécaire de l'École des Beaux-Arts (selon le Manuel de Saint-Germain-des-Prés, de Boris Vian).

Le jury est composé de treize amis de Raymond Queneau parmi lesquels figurent notamment : André de Richaud, Jean Puyaubert, Roger Vitrac, Georges Ribemont-Dessaignes, Alejo Carpentier, Jacques Baron, Robert Desnos, Saint-Pol-Roux, Paul Georges Klein, et Georges Bataille. Les clients des Deux-Magots sont mis à contribution pour réunir 1300 francs[1].

Le propriétaire du Café assura par la suite la dotation du prix qui est octroyé à de jeunes talents prometteurs.
Le prix n'a pas été décerné en 1939, 1940, 1943, 1945.
La dotation actuelle est de 7 750 euros (soit environ 50 000 francs).

En 2010, le jury est composé de : Jean-Paul Caracalla, président du jury, Jean Chalon, Marie-Laure Delorme, Adrien Goetz, Pierre Kyria, Marc Lambron, Gilles Lapouge, Éric Neuhoff, Éric Ollivier, Anne Pons et Jean-Marie Rouart de l’Académie française.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]