National Historic Chemical Landmarks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les National Historic Chemical Landmarks (en français : Sites nationaux sur l'histoire de la chimie) sont un projet initié par l'American Chemical Society, en 1992, et qui en a attribué le statut a plus de 60 sites depuis lors. Les lieux ou réalisations retenus sont marquants de l'histoire de la chimie et des hommes qui contribuèrent à son évolution aux États-Unis et dans le monde.

Plaque mentionnant le statut de National Historical Chemical Landmark sur la Joseph Priestley House.

Liste des National Historic Chemical Landmarks[modifier | modifier le code]

1993[modifier | modifier le code]

1994[modifier | modifier le code]

1995[modifier | modifier le code]

1996[modifier | modifier le code]

1997[modifier | modifier le code]

Paul Héroult

1998[modifier | modifier le code]

1999[modifier | modifier le code]

2000[modifier | modifier le code]

Bowood House (1880).

2001[modifier | modifier le code]

2002[modifier | modifier le code]

Albert Szent-Györgyi.

2003[modifier | modifier le code]

2004[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

George Washington Carver dans son laboratoire.

2006[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]