Carbure de calcium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carbure de calcium
Carbure de calcium
Identification
Synonymes

Acétylure de calcium

No CAS 75-20-7
No EINECS 200-848-3
SMILES
InChI
Apparence cristaux gris ou blocs noirs, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C2CaCaC2
Masse molaire[2] 64,099 ± 0,006 g/mol
C 37,48 %, Ca 62,53 %,
Propriétés physiques
fusion environ 2 300 °C[1]
ébullition 2 300 °C
Solubilité dans l'eau : réaction[1]
Masse volumique 2,22 g·cm-3[1]
Cristallographie
Symbole de Pearson tI6\,
Classe cristalline ou groupe d’espace I4/mmm (n°139)
Notation Schönflies D174h
Strukturbericht C11a
Structure type MoSi2
Précautions
Directive 67/548/EEC
Facilement inflammable
F



Transport
X423
   1402   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[3]
B6 : Matière réactive inflammableD2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
B6, D2B,
SGH[4]
SGH02 : Inflammable
Danger
H260,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le carbure de calcium, de formule brute CaC2, se présente sous la forme de cailloux qui peuvent paraître naturels, bien qu'ils soient produits de manière industrielle.

Propriété et utilisation[modifier | modifier le code]

Au contact de l'eau, il produit de l'acétylène. Cette réaction est très exothermique :

CaC2 + 2 H2O → C2H2 + Ca(OH)2     ΔH = -130 kJ/mol (-31,1 kcal/mol)
CaC2 + Ca(OH)2 → C2H2 + 2 CaO

Le gaz peut être utilisé pour des applications industrielles, études chimiques ou pour s'éclairer au moyen d'une lampe à acétylène, toujours utilisée en spéléologie.

Autrefois utilisé pour la production industrielle de l'acétylène (par hydrolyse du carbure de calcium), sa production a beaucoup diminué maintenant que l'acétylène est produit par combustion partielle de méthane et par craquage des hydrocarbures. Il était produit dans des fours électriques contenant un mélange de coke et de chaux.

Il n'existe plus aucune production industrielle française de carbure de calcium depuis l'année 2000.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d CARBURE DE CALCIUM, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Carbure de calcium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  4. Numéro index 006-004-00-9 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)