Ligue mexicaine de baseball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liga Mexicana de Béisbol

alt=Description de l'image Ligue mexicaine de baseball.jpg.
Généralités
Création 1925
Lieu Drapeau du Mexique Mexique
Participants 14
Statut des participants Professionnels
Palmarès
Tenant du titre Saraperos de Saltillo
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Ligue mexicaine de baseball 2011

La Ligue mexicaine de baseball (Liga Mexicana de Béisbol en espagnol) organise un championnat de baseball au Mexique, et ce depuis 1925. Il est en concurrence avec d'autres ligues mexicaines. Les Saraperos de Saltillo sont les tenants du titre.

Histoire[modifier | modifier le code]

De Reyes à Pasquel (1925-1955)[modifier | modifier le code]

Le championnat de la LMB est créé en 1925 par Alejandro Aguilar Reyes, journaliste sportif à Toros y Deportes[1]. Cinq formations s'affrontent lors de la première édition. La période qui va de 1925 à 1936 est assez mal documentée. Par convention, et pour des raisons purement pratiques, les statistiques individuelles officielles débutent en 1937.

Dès les années 1930, la Ligue accueille de nombreux joueurs noirs originaires des États-Unis ou de Cuba[2]. Le lanceur cubain Martin Dihigo (1937) est la première grande vedette noire ; il signe 119 victoires en 11 saisons et une moyenne au bâton de 0,317. En 1938, il est meilleur lanceur et meilleur frappeur. Parmi les autres grands joueurs noirs de cette période, citons Ramon Bragana (212 victoires comme lanceur en 18 années de carrière) et Lazaro Salazar (112 victoires comme lanceur et 0,334 de moyenne au bâton en quinze ans de carrière). Des joueurs américains comme Josh Gibson (1940-1941) ou Roy Campanella (1942) évoluent également brièvement en Ligue mexicaine.

La Ligue connait une évolution importante en 1947 suite aux investissements effectués par Jorge Pasquel. Ce dernier investi déjà massivement dans la Ligue depuis 1943. Rénovation de stades et achats de bons joueurs et managers américains noirs ou blancs sont facilités. Les recettes ne suivent pas et les pertes des saisons 1947 et 1948 sont estimées à plus de 400 000 dollars. La ligue qui compte huit équipes se réduit à un tournoi à quatre dès juillet 1948 avec des matches se déroulant uniquement à Mexico. En septembre 1948, la Ligue est exsangue et les joueurs et managers vedettes sont libérés de leurs contrats.

La Ligue est totalement rénovée en 1949, Pasquel ne gardant que ses droits sur la formation de Veracruz jusqu'à son décès en 1955.

La Ligue moderne (depuis 1955)[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Quelques jours après le décès de Jorge Pasquel, la Ligue est intégrée au système de ligues mineures de la MLB avec un niveau Triple-A. Certains clubs mexicains avaient déjà des accords avec des franchises de la MLB dès le début des années 1950 pour assurer la formation de joueurs. Ces accords ne sont pas aussi exclusifs que ceux passés avec les club-écoles américains.

La grande vedette du championnat après la Seconde Guerre mondiale est Héctor Espino qui joue 24 saisons de 1962 à 1984.

Les dernières saisons[modifier | modifier le code]

La saion 2009 débute le 24 mars. Chaque formation dispute 107 matches en saison régulière contre 110 (maximum) en 2008. Pour éviter les couteux déplacements en cette période de crise économique, les matches inter-groupes sont suspendus en 2009. Le 16 mai se tiendra la première rencontre d'une série opposant les Diablos Rojos del México et les Sultanes de Monterrey, champions et vice-champions en titre, au Dodger Stadium de Los Angeles. C'est la première fois que des matches de la LMB se disputeront au-delà des frontières mexicaines. Les Saraperos de Saltillo enlèvent le titre le 29 août en s'imposant en finale face aux Tigres de Quintana Roo[3].

Les Saraperos de Saltillo conservent le titre en 2010 en s'imposant en finale par quatre victoires contre une défaites contre les Pericos de Puebla[4].

Équipes de la saison 2011[modifier | modifier le code]

Déjà en difficultés financières lors de l'intersaison 2010, les clubs des Dorados de Chihuahua et les Tecolotes de Nuevo Laredo ne s'alignent pas cette saison[5].

Groupe Equipe Ville Stade Capacité Titres
Nord Acereros de Monclova Monclova, Coahuila Estadio Monclova 11 000 0
Broncos de Reynosa Reynosa, Tamaulipas Estadio Adolfo López Mateos 10 000 1
Diablos Rojos del México Mexico Foro Sol 27 940 15
Pericos de Puebla Puebla, Puebla Estadio Hermanos Serdán 12 000 3
Saraperos de Saltillo Saltillo, Coahuila Estadio Francisco I. Madero 16 000 1
Sultanes de Monterrey Monterrey, Nuevo León Estadio de Béisbol Monterrey 27 000 9
Vaqueros Laguna Torreón, Coahuila Estadio Revolución 12 000 2
Sud Guerreros de Oaxaca Oaxaca, Oaxaca Estadio Lic. Eduardo Vasconcelos 7 200 1
Leones de Yucatán Mérida, Yucatán Estadio Kukulcán 16 000 3
Olmecas de Tabasco Villahermosa, État de Tabasco Parque Centenario 27 de Febrero 10 500 1
Petroleros de Minatitlán Minatitlán, Veracruz Parque 18 de marzo de 1938 7 500 0
Piratas de Campeche Campeche, État de Campeche Estadio Nelson Barrera Romellón 6 000 2
Rojos del Águila de Veracruz Veracruz, Veracruz Parque Deportivo Universitario "Beto Ávila" 7 822 5
Tigres de Quintana Roo Cancún, Quintana Roo Estadio Beto Ávila 9 000 9

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec 15 titres, les Diablos Rojos del México sont le club le plus titré de la ligue, suivi par les Tigres de Quintana Roo et les Sultanes de Monterrey avec 9 titres.

Le trophée du championnat
Année Champion Résultat Vice-champion
1925 74 Regimiento de San Luis 3-1 Club México
1926 Ocampo de Jalapa * Carmona de México
1927 Gendarmería de México * Club México
1928 Policía del DF 2-0 Bravo Izquierdo de Puebla
1929 Chiclet's Adams de México 2-1 Delta de México
1930 Tigres de Comintra * Obras Públicas de México
1931 Obras Públicas de México * Comunicaciones de México
1932 Tráfico de México * Club Pachuca
1933 Tigres de Comintra 3-2 Club Pachuca
1934 Monte de Piedad de México * Tuneros de San Luis
1935 Agrario de México * Tigres de Comintra
1936 Agrario de México * Lomas de México
1937 Aguila de Veracruz 3-0 Agrario de México
1938 Aguila de Veracruz * Agrario de México
1939 Cafeteros de Córdoba * Aguila de Veracruz
1940 Azules de Veracruz México * Diablos Rojos del México
1941 Azules de veracruz México * Diablos Rojos del México
1942 Algodoneros del Unión Laguna * Industriales de Monterrey
1943 Industriales de Monterrey * Algodoneros del Unión Laguna
1944 Azules de Veracruz México * Industriales de Monterrey
1945 Alijadores de Tampico * Tecolotes de Nuevo Laredo
1946 Alijadores de Tampico * Diablos Rojos del México
1947 Industriales de Monterrey * Diablos Rojos del México
1948 Industriales de Monterrey * Pericos de Puebla
1949 Industriales de Monterrey 4-0 Algodoneros del Unión Laguna
1950 Algodoneros del Unión Laguna 4-2 Charros de Jalisco
1951 Azules de Veracruz México 4-1 Tuneros de San Luis
1952 Aguila de Veracruz * Algodoneros del Unión Laguna
1953 Tecolotes de Nuevo Laredo * Sultanes de Monterrey
1954 Tecolotes de Nuevo Laredo * Leones de Yucatán
1955 Tigres Capitalinos 2-0 Tecolotes de Nuevo Laredo
1956 Diablos Rojos del México * Tigres Capitalinos
1957 Leones de Yucatán * Diablos Rojos del México
1958 Tecolotes de Nuevo Laredo * Diablos Rojos del México
1959 Petroleros de Poza Rica * Tecolotes de Nuevo Laredo
1960 Tigres Capitalinos * Aguila de Veracruz
1961 Aguila de Veracruz * Pericos de Puebla
1962 Sultanes de Monterrey * Aguila de Veracruz
1963 Pericos de Puebla * Diablos Rojos del México
1964 Diablos Rojos del México * Pericos de Puebla
1965 Tigres Capitalinos * Pericos de Puebla
1966 Tigres Capitalinos 4-2 Diablos Rojos del México
1967 Charros de Jalisco * Broncos de Reynosa
1968 Diablos Rojos del México * Aguila de Veracruz
1969 Broncos de Reynosa * Sultanes de Monterrey
1970 Aguila de Veracruz 4-2 Diablos Rojos del México
1971 Charros de Jalisco 4-3 Saraperos de Saltillo
1972 Cafeteros de Córdoba 4-2 Saraperos de Saltillo
1973 Diablos Rojos del México 4-3 Saraperos de Saltillo
1974 Diablos Rojos del México 4-0 Algodoneros del Unión Laguna
1975 Alijadores de Tampico 4-1 Cafeteros de Córdoba
1976 Diablos Rojos del México 4-2 Algodoneros del Unión Laguna
1977 Tecolotes de Nuevo Laredo 4-1 Diablos Rojos del México
1978 Rieleros de Aguascalientes 4-2 Algodoneros del Unión Laguna
1979 Ángeles de Puebla 4-3 Indios de Cd. Juárez
1980 Saraperos de Saltillo * Indios de Cd. Juárez
1981 Diablos Rojos del México 4-3 Broncos de Reynosa
1982 Indios de Cd. Juárez 4-0 Tigres Capitalinos
1983 Piratas de Campeche 4-3 Indios de Cd. Juarez
1984 Leones de Yucatán 4-2 Indios de Cd. Juárez
1985 Diablos Rojos del México 4-1 Tecolotes de los Dos Laredos
1986 Ángeles Negros de Puebla 4-1 Sultanes de Monterrey
1987 Diablos Rojos del México 4-1 Tecolotes de los Dos Laredos
1988 Diablos Rojos del México 4-1 Saraperos de Saltillo
1989 Tecolotes de los Dos Laredos 4-2 Leones de Yucatán
1990 Bravos de León 4-1 Algodoneros del Unión Laguna
1991 Sultanes de Monterrey 4-3 Diablos Rojos del México
1992 Tigres Capitalinos 4-2 Tecolotes de los Dos Laredos
1993 Olmecas de Tabasco 4-1 Tecolotes de los Dos Laredos
1994 Diablos Rojos del México 4-3 Sultanes de Monterrey
1995 Sultanes de Monterrey 4-0 Diablos Rojos del México
1996 Sultanes de Monterrey 4-1 Diablos Rojos del México
1997 Tigres Capitalinos 4-1 Diablos Rojos del México
1998 Guerreros de Oaxaca 4-0 Acereros de Monclova
1999 Diablos Rojos del México 4-2 Tigres Capitalinos
2000 Tigres Capitalinos 4-1 Diablos Rojos del México
2001 Tigres Capitalinos 4-2 Diablos Rojos del México
2002 Diablos Rojos del México 4-3 Tigres de la Angelopolis
2003 Diablos Rojos del México 4-1 Tigres de la Angelopolis
2004 Piratas de Campeche 4-1 Saraperos de Saltillo
2005 Tigres de la Angelopolis 4-2 Saraperos de Saltillo
2006 Leones de Yucatán 4-1 Sultanes de Monterrey
2007 Sultanes de Monterrey 4-3 Leones de Yucatán
2008 Diablos Rojos del México 4-1 Sultanes de Monterrey
2009 Saraperos de Saltillo 4-2 Tigres de Quintana Roo
2010 Saraperos de Saltillo 4-1 Pericos de Puebla

* Le champion est l'équipe qui termine à la première place à l'issue des rencontres de championnat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter C. Bjarkman, Diamonds Around The Globe: The Encyclopedia Of International Baseball, Greenwood Press, 2004. p.268-269 (ISBN 0313322686).
  2. (en) Peter C. Bjarkman, op. cit., p.271
  3. (es) « ¡Saltillo, campeón de la Liga Mexicana de Beisbol! », le 29 août 2009, sur vanguardia.com.mx.
  4. (es) « Saltillo campeón 2010 de la LMB », le 16 août 2010, sur mxsports.com.mx.
  5. (es) « Dorados y Tecolotes no jugarán en 2011 », le 8 décembre 2010, sur minorleaguebaseball.com.

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]