Durango (Mexique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durango.
Victoria de Durango
Blason de Victoria de Durango
Héraldique
Image illustrative de l'article Durango (Mexique)
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Durango
Municipalité Durango
Maire Adán Soria Rámirez
Code postal 34000
Fuseau horaire UTC -6
Indicatif (+52) 618
Démographie
Gentilé (es) duranguense ou durangueño
Population 463 830 hab. (2005)
Densité 46 hab./km2
Population de l'agglomération 526 659 hab.
Géographie
Coordonnées 24° 01′ 22″ N 104° 39′ 16″ O / 24.022778, -104.65444424° 01′ 22″ Nord 104° 39′ 16″ Ouest / 24.022778, -104.654444  
Altitude 1 880 m
Superficie 1 004 100 ha = 10 041 km2
Divers
Fondation 8 juillet 1563
Fondateur Francisco de Ibarra
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Victoria de Durango

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Victoria de Durango
Liens
Site web http://www.municipiodurango.gob.mx

Durango est la capitale de l'État mexicain de Durango. Son nom officiel est Victoria de Durango, en référence au premier président du Mexique, Guadalupe Victoria, qui était originaire de cet État. Fondée le 8 juillet 1563 par Francisco de Ibarra sous le nom de Villa de Durango, elle fut la capitale de la Nouvelle-Biscaye.

La ville est située dans la Valle del Guardiana.

En 2005, la ville comptait 463 830[1] habitants.

Le centre historique de la ville est constitué, comme beaucoup de villes de Nouvelle-Espagne, d'une place rectangulaire nommée la plaza de armas, bordée par la cathédrale au nord. Le long de cette place passe la rue 20 de Noviembre, qui est la rue principale de la ville.

La ville est actuellement sujette à une vaste campagne de mise en valeur de son patrimoine : restauration des anciens bâtiments, réfection de façades pour revenir à leur aspect d'origine, et obligation de conserver les traits historiques des façades pour les anciens bâtiments.

Climat[modifier | modifier le code]

Durango a un climat semi-aride, BSk selon la classification de Köppen.

Relevé météorologique de Durango
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 1,3 2,4 5,3 8,2 11,1 14 14 13,7 12,2 9,1 5 2,1 8,2
Température moyenne (°C) 10,9 12,2 14,9 17,7 20,6 22,2 21 20,7 19,4 17,4 14 11,3 16,9
Température maximale moyenne (°C) 20,5 22,1 24,5 27,2 30 30,4 28 27,6 26,7 25,6 23 20,5 25,5
Record de froid (°C)
date du record
−12
1951
−12
1956
−9,5
1942
−6
1960
1,4
1986
3,5
1949
1,3
1986
7
1958
2
1948
0
1942
−6
1947
−10
1942
−12
1951,1956
Record de chaleur (°C)
date du record
32
1960
32
1959
36
1991
36
1975
39,5
1980
38
1955
34
1974
36,8
1987
37
1977
34
1957
35
1941
32
1977
39,5
1980
Ensoleillement (h) 206,4 227 261,2 251,3 265 236,9 206,8 201 191,9 226,6 214,5 172,6 2 661,2
Précipitations (mm) 11,3 7,6 3,8 6,2 12,8 69,3 121,6 140,2 80,7 51,9 13,6 10 529
Nombre de jours avec précipitations 1,5 0,8 0,5 1 1,8 8 14,7 14,1 8,4 4,7 1,6 1,8 58,9
Humidité relative (%) 51 45 37 37 40 49 59 63 62 58 51 53 50
Source : Servicio Meteorológico Nacional[2],[3], Colegio de Postgraduados[4]
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
20,5
1,3
11,3
 
 
 
22,1
2,4
7,6
 
 
 
24,5
5,3
3,8
 
 
 
27,2
8,2
6,2
 
 
 
30
11,1
12,8
 
 
 
30,4
14
69,3
 
 
 
28
14
121,6
 
 
 
27,6
13,7
140,2
 
 
 
26,7
12,2
80,7
 
 
 
25,6
9,1
51,9
 
 
 
23
5
13,6
 
 
 
20,5
2,1
10
Moyennes : • Temp. maxi et mini °CPrécipitation mm

Maires de la ville[modifier | modifier le code]

Le maire, "président de la municipalité" est la traduction littérale, est élu au suffrage universel direct pour trois ans. Il est entouré par des conseillers municipaux, "régisseurs" en espagnol, de plusieurs partis politiques, qui vérifient le bon fonctionnement de la mairie et il est aidé par des directeurs de bureaux (développement industriel, développement rural, finances et administration publique, sécurité, protection civile, travaux publics, services publics, culture, tourisme, eau de la municipalité).

Archevêché[modifier | modifier le code]

Cathédrale de Durango
  • Archidiocèse de Durango
  • Cathédrale de Durango : une légende populaire prétend que durant l'Expédition du Mexique un militaire français s'éprit d'une sœur, Béatrice. Après le retrait des troupes françaises, la sœur, enceinte, se suicida en se jetant du haut d'une des tours de la cathédrale. La plaque touristique à son pied, explique qu'en regardant le balcon de la tour on peut encore apercevoir le profil de la sœur (ceci étant bien sûr causé par les détails architecturaux et un jeu de lumière).

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Note de communication nº004/07 de INSTITUTO NACIONAL DE ESTADISTICA GEOGRAFIA E INFORMATICA
  2. (es) « NORMALES CLIMATOLÓGICAS 1951-2010 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Servicio Meteorológico Nacional, 2012. Consulté le January 5, 2013
  3. (es) « Extreme Temperatures and Precipitation for Durango 1941-2000 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Servicio Meteorológico Nacional. Consulté le January 21, 2013
  4. (es) « Normales climatológicas para Durango, DGO. », Colegio de Postgraduados (consulté le January 5, 2013)