Tabasco (État)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tabasco.
Tabasco
Estado Libre y Soberano de Tabasco
État libre et souverain de Tabasco
Blason de Tabasco
Héraldique
Drapeau de Tabasco
Drapeau
Localisation de l'État de Tabasco
Localisation de l'État de Tabasco
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
Capitale Villahermosa
Adhésion à la République 1824-02-07  (13e)
Municipalités ou équivalent 17
Gouverneur Andrés Granier Melo (PRI Party (Mexico).svg)
Sénateurs Francisco Herrera León
Arturo Núñez Jiménez
Rosalinda López Hernández
Nombre de députés 11
ISO 3166-2 MX-TAB
Fuseau horaire UTC-6
Langue(s) régionale(s) De jure : Espagnol
Démographie
Gentilé Tabasqueño
Population 2 238 603 hab. (2010)
Densité 90 hab./km2
Rang 20e
Ville la plus peuplée Villahermosa
Géographie
Coordonnées 17° 58′ 20″ N 92° 35′ 20″ O / 17.972222222222, -92.588888888889 ()17° 58′ 20″ Nord 92° 35′ 20″ Ouest / 17.972222222222, -92.588888888889 ()  
Altitude Max. (Sierra Madrigal) 900 m
Superficie 24 738 km2
Rang 24e
Coordonnées géographiques 17° 58′ 20″ N 92° 35′ 20″ O / 17.9722, -92.5889 ()
Latitude 18° 39' - 17° 19' N
Longitude 90° 57' - 94° 8' O
Liens
Site web http://www.tabasco.gob.mx/

Le Tabasco est un État situé au sud est (sureste) du Mexique, sur le golfe du Mexique. Entouré par les États de Veracruz, Chiapas et Campeche, ainsi que par le Guatemala, il est peuplé de 2,238 millions d'habitants, et a une superficie de 25 267 km2. l'État est divisé en 17 municipalités, sa capitale est Villahermosa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de l'État de Tabasco est inclus dans la région centrale dans les basses terres de la Méso-Amérique[1]. Cette zone a été l'un des lieux les plus importants qu'habitaient les Olmèques, la première civilisation du Tabasco et du golfe du Mexique, il y a environ 3 000 ans. La culture olmèque était établie dans le nord-ouest du Tabasco, sur la frontière avec le Veracruz. Au cours de la période préclassique, elle s'installe à La Venta au nord-ouest. Le site archéologiques dans La Venta est l'un des plus importants centres cérémoniels de la civilisation olmèque, et le plus ancien d'Amérique. Il y avait des prêtres, des artisans et des paysans autour des temples olmèques.

Des siècles plus tard, au cours de la période classique Méso-Amérique, les Mayas vivent sur le territoire de Tabasco. Leur civilisation a été une partie de l'histoire du Tabasco, avec des établissements dans les basses terres de son territoire actuel, comme Comalcalco, Pomona, Moral-Reforma et San Claudio. Comme beaucoup de cultures méso-américaines, la culture maya a été fortement influencée, à tous égards par la civilisation olmèque

Découverte de Tabasco[modifier | modifier le code]

Le 8 juin 1518, les Espagnols ont découvert sur le territoire de l'état actuel de Tabasco, lorsque Juan de Grijalva entra par l'embouchure de la rivière que les indigènes appellent Tabasco et que les Espagnols ont surnommé le fleuve Grijalva, débarqua à Potonchan, à la rencontre de la population de la seigneurie Chontal du Tabasco.

Conquête espagnole[modifier | modifier le code]

Le conquistador Hernan Cortes est arrivé dans le Tabasco le 12 mars 1519. Il débarqua à la "Punta de los Palmares", dans la bouche de la rivière Grijalva, mais fut reçu de manière hostile par les Indiens. Devant leur refus de se soumettre à la couronne d'Espagne, Cortés décida d'attaquer le 14 mars à de la bataille de Centla "où pour la première fois le cheval participait à une bataille dans le nouveau monde, provoquant une grand impact chez les indigènes. Après plusieurs heures de combat, les Espagnols furent en mesure de vaincre les naturels de Potonchan, et la ville fut rattachée à la couronne espagnole selon l'accord conclu avec le représentant du chef Maya Tabscoob . Hernan Cortes prit possession de la terre au nom de la couronne espagnole en déclarant la fondation le 25 mars de la villa de Santa María de la Victoria, qui sera la première ville sur le territoire du Mexique.

Une fois la paix obtenue en partie sur la province de Tabasco, dès 1537, les Espagnols ont commencé à s'installer dans différentes parties de l'État. En 1557, les pirates anglais ont commencé leurs activités sur la côte de Tabasco, et en raison de leurs attaques constantes, certains des habitants de Santa Maria de la Victoria ont décidé de se déplacer en amont de la Grijalva, à un endroit connu sous le nom de "Tres Lomas", où ils fondèrent la ville de San Juan Bautista.

Le 24 juin, 1564, Don Diego Quijada, à l'occasion d'une tournée dans la province, vient à San Juan Bautista et fonde officiellement la ville de Villahermosa, en lui donnant le nom de Villa Carmona.

Indépendance[modifier | modifier le code]

En août 1821, lorsque la lutte pour l'indépendance était déjà dans sa phase finale, le colonel Antonio Lopez de Santa Anna Tabasco a envoyé une expédition dirigée par le capitaine Juan Nepomuceno Mantecón Fernández, qui est arrivée dans le Tabasco le 31 août, et a fait son entrée triomphale à Villahermosa le 7 septembre 1821, provoquant la fuite á Campeche des gouverneur Ángel del Toro et proclamant l'indépendance des Tabasco.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

La Constitution de l'État de Tabasco prévoit comme pour tout autre État mexicain la division en trois pouvoirs, l'exécutif, le législatif et le judiciaire. Le pouvoir exécutif est aux mains du gouverneur du Tabasco, qui est élu au suffrage universel direct par les citoyens de l'État pour un mandat de six ans, sans possibilité de réélection. Le pouvoir législatif est aux mains du Congrès du Tabasco qui est constitué d'une chambre de 35 députés. La cour supérieure de justice du Tabasco complète le système.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom de l'État a fait l'objet de plusieurs interprétations différentes. Il est dit qu'il provient d'une déformation du nom du "chief" Tabscoob indigène qui a gouverné la province au moment du débarquement des Espagnols en 1518. Ceux-ci ont également entendu que les indigènes appelaient la rivière Grijalva Tabasco[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Artisanat Tabasco
Jalpa de Méndez Artesanías.jpg Nacajuca Artesanías.jpg Paraíso.Artesanías.jpg Tacotalpa.Artesanías 2.jpg Comalcalco.Chocolates.jpg
Courges sculptées, Jalpa de Méndez Coussins fibre, Nacajuca Céramiques et chiffres, Paraíso Meubles, Tacotalpa Chocolat, Comalcalco
Centla Artesanía 1.jpg Nacajuca Artensanías 1.jpg Paraíso.Artesanías 2.jpg Jonuta Artesanías 2.JPG Macuspana Artesanía 1.jpg
Les chiffres en bois et en cuir,Centla Másque, Nacajuca Chiffres Shell, Paraíso Les chiffres en bois, Jonuta Des figurines d'argile, Macuspana
Nacajuca Artesanias 3.jpg Centro Collares de jícara.jpg Comalcalco Artesanías.jpg Tenosique Artesanías de joloche.jpg Jalapa Artesanía 1.jpg
Pots de fleurs en fibres, Nacajuca Colliers, Municipio de Centro Des figuries d'argile, Comalcalco Figuries des joloche, Tenosique Figuries des boise, Jalapa

Architecture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Événements culturels et festivals[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

L'État de Tabasco, situé sur la côte du golfe du Mexique, au sud-est de l'État de Veracruz et au nord du Chiapas, couvre une superficie de 24 578 km², ce qui représente le 1,3 % du Mexique. Le Tabasco, région de plaines alluviales, est l'entité nationale mexicaine la plus arrosée par des cours d'eau tout au long de l'année ; le réseau hydrologique de cette région est le plus complexe du pays, se caractérisant par une grande densité de cours d'eau sinueux. De grandes étendues du territoire du Tabasco sont donc susceptibles de souffrir d'inondations lors de la saison des pluies[3].

Dans cet état, la saison sèche ne compte que les mois d'avril et mai, les précipitations moyennes annuelles sont de l'ordre de 2 750 mm. Les plus grandes inondations subies par l'État et dont on ait conservé les traces furent celles de septembre-octobre 1999 et d'octobre-novembre 2007. Ces dernières ont touché plus d'un million d'habitants, suite aux crues des ríos Grijalva et Usumacinta ainsi que de leurs affluents. C'est environ 85 % du territoire qui se trouve alors sous les eaux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Paysages et végétation[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Flore et faune
Manatee with calf.PD.jpg White-tailed deer at Marymoor Park.jpg Hawksbill Turtle.jpg Crax rubra (Great Curassow) - male.jpg Brillenkaiman (01) 2006-09-19.JPG
Lamantin Venado cola blanca Tortuga carey Hocofaisán Crocodile
Standing jaguar.jpg Meleagris ocellata1.jpg Tayassu pecari -Brazil-8.jpg Ocelot.jpg Boa constrictor (2).jpg
Jaguar Pavo ocelado Tayassu pecari Ocelote Boa constrictor
Ceiba pentandra 0008.jpg Árbol de Guancaste.jpg Mangroves in Puerto Rico.JPG Starr 030807-0044 Cedrela odorata.jpg Palo mulato.JPG
Ceiba Guanacaste Palétuvier Cedro Palo mulato

Villes et urbanisme[modifier | modifier le code]

Images de la ville de Villahermosa, Tabasco
Mirador laguna ilusiones.JPG Villahermosa Paseo Tabasco.jpg Villahermosa Circuíto Interior.jpg Villahermosa Distribuidor vial S Magallanes.jpg Villahermosa Centro histórico 2.jpg
Route Francisco I. Madero, au centre-ville. Voir Route Paseo Tabasco 2000 Route Carlos Pellicer pont pour les véhicules Andrés Sánchez Magallanes "Chambre des tuiles". Cosntruida avec des tuiles de Marseille.
Villahermosa Mirador.jpg Villahermosa Parque Tomás Garrido.jpg Villahermosa Diana Cazadora.jpg Villahermosa Monumento a Sánchez Magallanes 1.jpg Villahermosa.Av. Ruíz Cortines Poniente.jpg
Fleuve Grijalva et point de vue "Torre del Caballero" Tomás Garrido Canabal Park Fontaine "Diana Cazadora", au Tabasco 2000 Crnl. Andrés Sánchez Magallanes Memorial Route Adolfo Ruíz Cortines
Villahermosa Avenida Madero.jpg Villahermosa Tabasco 2000.jpg Villahermosa.Av. Universidad.jpg Villahermosa. Pirámide de Pemex.jpg Villahermosa Yumka 1.jpg
Route Francisco I. Madero, au centre-ville. Voir le Tabasco 2000 Route Universidad Bâtiment de Pemex "Yumka'" Zoo

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Modèle:Cita Harvard
  2. Tabasco: Nomenclatura. Enciclopedia de los Estados de México. Gobierno del estado de Tabasco. 2005. Consultado el 20 de octubre de 2010.
  3. Maria Elodia Terres, « Cadre géographique du Mexique », Ambassade du Mexique en France

Liens externes[modifier | modifier le code]