Chetumal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chetumal
Blason de Chetumal
Héraldique
Image illustrative de l'article Chetumal
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Quintana Roo
Municipalité es : Othón P. Blanco
Maire Carlos Mario Villanueva Tenorio (PRI)
Code postal 77000 - 77098
Indicatif 983
Démographie
Gentilé Chetumaleño(a)
Population 151 243 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 18° 30′ 13″ N 88° 18′ 19″ O / 18.503611, -88.305278 ()18° 30′ 13″ Nord 88° 18′ 19″ Ouest / 18.503611, -88.305278 ()  
Divers
Fondation
Fondateur Othón P. Blanco
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Quintana Roo

Voir sur la carte administrative du Quintana Roo
City locator 14.svg
Chetumal

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Chetumal

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Chetumal
Liens
Site web http://www.opb.gob.mx

Chetumal est une ville du Mexique, capitale de l'État du Quintana Roo dans la péninsule du Yucatán. Elle compte 151 243 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est un ancien port maya. La ville moderne a été fondée par Othón P. Blanco en 1898 sous le nom de Payo Obispo[1]. Après sa destruction par un ouragan, la ville fut totalement reconstruite et étudiée par des urbanistes. Le museo de la cultura maya est très bien conçu pour comprendre le monde maya par ses traditions, ses croyances, son mode de vie. Cette ville marque la frontière avec le Belize.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Tous les week-ends, les habitants du Belize voisin viennent massivement s'approvisionner sur les marchés de Chetumal, car au Belize, la vie est beaucoup plus chère qu'au Mexique.

Chetumal possède un aéroport (code AITA : CTM).

Environnement[modifier | modifier le code]

Canal de Saragoza, ouvrant sur la Baie de Chetumal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie d'Othón P. Blanco sur le site mexicain Red Escolar, automne 2001. Page consultée le 24 décembre 2012.