Mircea Cărtărescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mircea Cărtărescu (2003)

Mircea Cărtărescu, né le 1er juin 1956, est un écrivain roumain.

Critique et théoricien littéraire, il est un représentant de la génération des années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient son doctorat en littérature roumaine en 1999, avec la thèse Le postmodernisme roumain, sous la direction du professeur Paul Cornea. Sa thèse est publiée la même année, par la maison d'édition Humanitas. À la fin de ses études, entre 1980-1989, il est professeur de roumain, occupant ensuite des fonctions administratives à l'Union des écrivains roumains, et rédacteur au magazine Caiete Critice (Feuilles critiques).

En 1991, il devient lecteur et ensuite professeur, en 2004, à la Faculté des lettres de Bucarest, spécialité Histoire de la littérature roumaine. Il vit en partie à Bucarest et en partie en Allemagne où il enseigne à l'université de Stuttgart. Il est aussi collaborateur régulier de la presse écrite roumaine.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Ses débuts littéraires ont lieu en 1978, publiant un groupage de poésies dans le magazine România literară. Ses débuts dans la prose se font avec sa publication dans les volumes collectifs de la maison d'édition Cartea Romaneasca, en 1980, dans le volume « Faruri, vitrine, fotografii ». Il va ensuite publier dans le volume collectif « Desant'83 ».

Cărtărescu est initialement un poète, mais c'est par ses romans qu'il se fait connaître du grand public.

Son livre Pourquoi nous aimons les femmes lui apporte le succès. Il déclare alors que cela n'est plus un livre et qu'il a rejoint le domaine de la fantasmagorie sociale.

Orbitor est un roman en trois parties, Orbitor, L'Œil en feu, l'Aile Tatouée, qui constitue une des œuvres majeures de Cărtărescu.

Pour Cărtărescu, la vie des êtres humains est leur vie intérieure : « La substance de mes livres est faite de mes expéditions dans le monde des rêves et de l'imagination. ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'Union des écrivains roumains (1980, 1990 et 1994)
  • Prix de l'Académie roumaine (1989)
  • Prix de l'Association des écrivains de Bucarest (2000, 2003)
  • Prix de l'Union des écrivains de la République moldave (1994)
  • Prix ASPRO (1994, 1996, 2002)
  • Prix des magazines Flacăra, Cuvântul, Ateneu, Tomis
  • Prix de l'Association des éditeurs roumains (2002 et 2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]