Andrei Pleșu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrei Pleșu

Andrei Gabriel Pleșu est un philosophe, historien de l’art, écrivain et homme politique roumain né à Bucarest le 23 août 1948 (66 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été ministre de la Culture (du 28 décembre 1989 au 16 octobre 1991) et ministre des Affaires étrangères (29 décembre 1997 au 22 décembre 1999), et a également été candidat (malheureux) à de nombreuses élections sous la bannière de formations politiques opposées à la « nomenklatura » ex-communiste. Sa posture politique est proche des positions des anciens dissidents (comme Paul Goma avant sa dérive nationaliste) et, avec des réserves, au rapprochement entre la Roumanie et l'Occident[1].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Éthique de Robinson, trad. de Grazyna Klewek et Thomas Bazin, Paris, Éditions de L’Herne, coll. « Méandres », 1990, 210 p. (ISBN 978-2851972132)
  • Actualité des anges, [« Despre îngeri »], trad. de Laure Hinckel, Paris, Éditions Buchet/Chastel, 2005, 269 p. (ISBN 2-283-02088-3)
  • Pittoresque et mélancolie : analyse du sentiment de la nature dans la culture européenne, [« Pitoresc și melancolie : o analizǎ a sentimentului naturii în cultura europeanǎ »], trad. de, Paris, Somogy Éditions d’Art, 2007, 189 p. (ISBN 978-2-7572-0065-0)

Articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. ARTE, « Andrei Pleşu (Roumanie) », sur ARTE,‎ 5 novembre 2008 (consulté le 7 janvier 2013)