Milan Hejduk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Milan Hejduk

Photographie couleur de Milan Hejduk sur la glace portant le maillot blanc de l'Avalanche du Colorado

Milan Hejduk en mars 2008

Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Né le 14 février 1976,
Ústí nad Labem (Tchécoslovaquie)
Joueur retraité
Position Ailier droit
Tirait de la gauche
A joué pour Extraliga
HC Pardubice
LNH
Avalanche du Colorado
Repêc. LNH 87e choix au total, 1994
Nordiques de Québec
Carrière pro. 19932013

Milan Hejduk Prononciation du titre dans sa version originale Écouter (né le 14 février 1976 à Ústí nad Labem en Tchécoslovaquie, par la suite ville de République tchèque) est un joueur de hockey sur glace professionnel retraité. Il débute sa carrière en jouant pour HC Pardubice dans le championnat de République tchèque, l'Extraliga. Il est repêché par les Nordiques de Québec de la Ligue nationale de hockey lors du repêchage 1994. Depuis 1998, il joue dans la LNH avec l'Avalanche du Colorado avec qui il remporte la Coupe Stanley en 2001. En 2004-2005, il remporte le titre de champion de République tchèque avec Pardubice.

Il est joueur international avec l'équipe de République tchèque depuis le championnat du monde junior 1995. Il est sacré champion olympique lors des Jeux olympiques 1998 qui se jouent à Nagano au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière débuts en République tchèque[modifier | modifier le code]

Milan Hejduk est le fils de Blanka et de Milan Hejduk. Il est né le 14 février 1976 dans la ville de Ústí nad Labem, située à environ 90 kilomètres au Nord de la capitale, Prague. Son père occupe alors le poste d'entraîneur pour une équipe junior de Tchécoslovaquie alors que sa mère est une joueuse professionnelle de tennis[1]. Il fait ses débuts en tant que professionnel en 1993-1994 en jouant au sein du HC Pardubice dans le championnat de République tchèque, l'Extraliga. L'équipe termine à la sixième place du classement mais passe tous les tours des séries éliminatoires pour finalement perdre en finale contre le HC Olomouc[2]. Il n'est âgé que de 18 ans et est élu meilleur espoir du championnat[3].

Au cours de l'été qui suit, il participe au repêchage d'entrée de la Ligue nationale de hockey les 28 et 29 juin 1994. Il est sélectionné lors de la quatrième ronde, le quatre-vingt-neuvième joueur par les Nordiques de Québec[4]. Il ne rejoint pas pour autant la LNH et reste jouer pour son équipe en République tchèque[5]. Il joue ainsi pendant quatre nouvelles saisons avec Pardubice ; au cours des deux premières l'équipe lutte pour le maintien alors qu'en 1996-1997, l'équipe perd en demi-finales contre le futur champion : HC Petra Vsetín[6]. Pardubice est la seule équipe à réussir à remporter un match contre Vsetín lors des séries : ils remportent la troisième rencontre en prolongation grâce à un but de Hejduk mais sont tout de même éliminés 3 matchs à 1[6]. L'équipe perd par la suite pour la troisième place contre le Sparta Praha[6].

Après avoir joué le championnat du monde junior de 1995 puis celui de 1996, il fait ses premiers pas avec l'équipe nationale tchèque en novembre 1996[7]. En club, Hejduk joue une dernière saison dans son pays en 1997-1998. L'équipe termine à la huitième place du classement, la dernière qualificative pour les séries. Pardubice est tout de même éliminé lors du premier tour contre Vsetín en trois matchs[6].

Les Jeux olympiques d'hiver sont joués à Nagano au Japon. Pour la première fois depuis l'introduction de la compétition dans le programme officiel des jeux, les joueurs de la LNH sont autorisés à jouer et le comité d'organisation olympique décide alors de qualifier directement six nations pour le deuxième tour du tournoi : le Canada, les États-Unis, la Finlande, la Russie, la Suède et enfin la République tchèque[8]. Hejduk est laissé au repos pour les matchs de qualification et fait ses débuts dans l'équipe pour les quarts-de-finale contre les États-Unis, une victoire 4-1[9]. Il participe par la suite à tous les matchs de son équipe et remporte ainsi la médaille d'or en finale des jeux. En finale, les tchèques emmenés par Dominik Hašek dans les buts et par un but de Petr Svoboda battent les Russes sur le score de 1-0[10].

En juillet 1998, il signe son premier contrat dans la LNH avec la nouvelle forme des Nordiques[11]. En effet, depuis la saison 1995-1996, la franchise du Québec est déménagée et porte le nom de l'Avalanche du Colorado[12].

Ses débuts dans la Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Joe Sakic avec le maillot de l'Avalanche du Colorado
À partir de 1998, Hejduk joue sur la même ligne que Joe Sakic.

Hejduk rejoint donc la franchise du Colorado pour la saison 1998-1999. En tant qu'ailier droit, il est associé à Peter Forsberg au centre et à Joe Sakic sur l'autre aile[13]. Il inscrit son premier but et sa première passe décisive dans la LNH lors de son premier match contre les Sénateurs d'Ottawa[14], une défaite 4-3[15]. Le joueur tchèque participe aux quatre-vingt-deux matchs de la saison régulière inscrivant treize buts et trente-quatre passes décisives[16]. Il est ainsi le meilleur buteur de la saison régulière au niveau des rookies[Note 1] de la ligue[14]. Les joueurs de l'Avalanche remportent la division Nord-Ouest, nouvellement créée pour accueillir les Predators de Nashville dans la conférence de l'Ouest. L'Avalanche est la deuxième meilleure équipe de cette dernière derrière les Stars de Dallas[17]. Qualifiés pour les séries, les joueurs de l'Avalanche battent au premier tour les Sharks de San José en six matchs ; à titre personnel, Hejduk inscrit les buts des victoires en prolongation lors du deuxième et sixième match[14]. L'équipe élimine en suite les Red Wings de Détroit, également en six rencontres et accède à la finale de la conférence de l'Ouest contre les champions de la saison régulière, les Stars de Dallas[18]. Ce sont ces derniers qui remportent la série au terme de sept matchs alors que le champion Olympique manque les deux dernières rencontres après s'être cassé la clavicule[19]. À l'issue de la saison, il est élu comme membre de l'équipe d'étoiles des recrues[20] de la LNH alors qu'il finit meilleur buteur rookie des séries[14]. Il ne remporte pas pour autant comme meilleur rookie de la saison puisque cet honneur revient à son coéquipier, Chris Drury[21]. Il finit ainsi troisième[14] au classement du trophée Calder derrière Drury et Marián Hossa[21].

Pour sa deuxième saison dans la LNH, en 1999-2000, il joue encore une fois l'intégralité des rencontres et finit également meilleur buteur de la saison de l'équipe avec trente-six réalisations. Auteur d'autant de passes décisives, il est le deuxième meilleur pointeur de la franchise derrière son capitaine, Sakic[22]. Au cours de la saison, Hejduk est sélectionné pour jouer le 50e Match des étoiles de la LNH au sein de la formation mondiale, opposée à une sélection de joueurs d'Amérique du Nord[14]. Auteur d'une passe décisive, il aide les siens à l'emporter 9 buts à 6[23]. À la fin de la saison, l'équipe se classe à la première place de la division Nord-Ouest, troisième meilleure équipe de la conférence de l'Ouest[24]. Encore une fois l'Avalanche passe les deux premiers tours et l'équipe de Denver retrouve en finale de conférence les Stars de Dallas, champions en titre de la Coupe. L'histoire se répète puisque les sept matchs sont une nouvelle fois joués et une nouvelle fois, les Stars en sortent vainqueurs[25].

2000-01, la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Photographie couleur des bannières accrochées dans la salle de l'Avalanche
Les bannières accrochées dans la patinoire de l'Avalanche et célébrant les deux Coupes Stanley.

Hejduk, Forsberg, Sakic et les autres joueurs de l'équipe du Colorado terminent la saison 2000-01 à la première place de la ligue avec un total de 118 points, deuxième fois de la courte histoire de la franchise[26]. Après deux saisons complète, Hejduk joue la quasi-totalité de la saison, ne manquant que deux matchs : il met fin à une série de 205 matchs consécutifs suite à une blessure contractée en janvier 2000[14]. Au cours de la saison, le 51e Match des étoiles de la LNH se joue dans la patinoire de l'Avalanche, le Pepsi Center. Forsberg est désigné capitaine de l'équipe de la sélection mondiale alors qu'Hejduk est également sélectionné. Il inscrit un but sans que cela empêche la sélection mondiale de perdre quatorze buts à douze[27]. À l'issue de la saison régulière, Hejduk termine troisième meilleur pointeur de l'équipe derrière Sakic et Forsberg[28].

Les joueurs de l'Avalanche éliminent au premier tour les Canucks de Vancouver en quatre rencontres, les Kings de Los Angeles en sept dates et enfin les Blues de Saint-Louis en cinq matchs. Ils parviennent à la finale de la Coupe Stanley pour la deuxième fois de leur histoire. L'Avalanche affronte les Devils du New Jersey en finale et remporte sa deuxième Coupe Stanley de son histoire en sept matchs[29],[30]. Avec vingt-trois points, il est le deuxième meilleur pointeur à égalité avec Patrik Eliáš, des Devils, trois points derrière Sakic ; Hejduk est le meilleur passeur des séries avec seize réalisations[14].

Entre 2001 et 2004[modifier | modifier le code]

Hejduk et Peter Forsberg (ici avec le maillot de l'équipe nationale de Suède) sont coéquipiers pendant plus de six saisons.

En 2002-03, Hejduk connaît sa meilleure saison en comptabilisant quatre-vingt-dix-huit points, le plus haut total de sa carrière. Il est le deuxième pointeur de l'équipe derrière Peter Frosberg[31]. Il est également le quatrième pointeur de la saison, derrière Forsberg avec 106 points, Markus Näslund des Canucks de Vancouver avec 104 et Joe Thornton des Bruins de Boston qui totalise 102 points[32]. Forsberg et Hejduk finissant avec un différentiel plus-moins de +52[Note 2], les deux joueurs de Denver reçoivent conjointement le trophée plus-moins de la LNH[33]. Lors de la dernière rencontre du calendrier de la saison régulière, Hejduk inscrit son cinquantième but[14]. Avec deux de plus que Näslund, le joueur tchèque est le meilleur buteur de la saison et reçoit alors le trophée Maurice Richard ; il est le premier joueur de l'histoire de la franchise à remporter cet honneur[34]. Hejduk est mis en avant par la LNH en étant sélectionné dans la deuxième équipe d'étoiles de la saison[35].

2004-2005, un nouveau titre de champion[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Hemsky avec le maillot des Oilers d'Edmonton
Aleš Hemský, champion avec Hejduk en 2004-2005.

Le 15 septembre 2004, la LNH décide un lock-out et au mois de février, Gary Bettman annonce officiellement l'annulation complète de la saison LNH 2004-2005, faute d'avoir trouvé une entente concernant une nouvelle convention collective entre la Ligue et l'Association des joueurs[36]. Hejduk décide comme de nombreux autres joueurs de la LNH de prendre le chemin de l'Europe et de l'Extraliga. Il fait ainsi son retour dans son club de Pardubice en compagnie d'Aleš Hemský. En quarante-huit matchs joués, Hedjuk termine deuxième meilleur pointeur de la saison régulière 2004-2005 avec quatre points de moins que Michal Mikeska qui compte cinquante-cinq points[37].

Au premier tour des séries, l'équipe de Pardubice élimine le HC Rabat Kladno en sept matchs grâce à un doublé de Hejduk lors du dernier match, une victoire 3-1. Pardubice bat le HC Bílí Tygři Liberec en demi-finale des séries en cinq matchs et accède ainsi à la finale du championnat contre le premier de la saison régulière, HC Hamé Zlín. Pardubice remporte le quatrième titre de son histoire[38] grâce à la performance de Hemský qui finit meilleur pointeur des séries avec quatorze points. Hejduk comptabilise, quant à lui, huit points en seize rencontres[39] dont le but de la victoire lors du quatrième match de la finale[40].

La suite de sa carrière[modifier | modifier le code]

En août 2005, il signe une prolongation de contrat avec l'Avalanche pour cinq nouvelles saisons[41].

Le 17 mars 2010, il dépasse pour la dixième saison consécutive le plateau des 20 buts[42].

À l'âge de trente-sept ans, le 13 novembre 2013, il annonce son retrait de la compétition.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Milan Hejduk est marié à Zlatuse et ensemble, ils ont deux fils jumeaux, Marek et David, nés en 2004[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[43],[44]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1993-1994 HC Pardubice Extraliga 32 11 4 15 0 10 5 1 6 0
1994-1995 HC Pardubice Extraliga 49 14 14 28 6 6 3 1 4 0
1995-1996 HC IB Pardubice Extraliga 37 13 7 20 4 - - - - -
1996-1997 HC IB Pardubice Extraliga 51 27 11 38 10 10 6 0 6 27
1997-1998 HC IB Pardubice Extraliga 48 26 19 45 20 3 0 0 0 2
1998-1999 Avalanche du Colorado LNH 82 14 34 48 26 16 6 6 12 4
1999-2000 Avalanche du Colorado LNH 82 36 36 72 16 17 5 4 9 6
2000-2001 Avalanche du Colorado LNH 80 41 38 79 36 23 7 16 23 6
2001-2002 Avalanche du Colorado LNH 62 21 23 44 24 16 3 3 6 4
2002-2003 Avalanche du Colorado LNH 82 50 48 98 32 7 2 2 4 2
2003-2004 Avalanche du Colorado LNH 82 35 40 75 20 11 5 2 7 0
2004-2005 HC Moeller Pardubice Extraliga 48 25 26 51 14 16 6 2 8 6
2005-2006 Avalanche du Colorado LNH 74 24 34 58 24 9 2 6 8 2
2006-2007 Avalanche du Colorado LNH 80 35 35 70 44 - - - - -
2007-2008 Avalanche du Colorado LNH 77 29 25 54 36 10 3 3 6 4
2008-2009 Avalanche du Colorado LNH 82 27 32 59 16 - - - - -
2009-2010 Avalanche du Colorado LNH 56 23 21 44 10 3 1 0 1 0
2010-2011 Avalanche du Colorado LNH 71 22 34 56 18 - - - - -
2011-2012 Avalanche du Colorado LNH 81 14 23 37 14 - - - - -
2012-2013 Avalanche du Colorado LNH 29 4 7 11 0 - - - - -
Totaux LNH 1 020 375 430 805 316 112 34 42 76 28
Totaux Extraliga 265 116 81 197 54 45 20 4 24 35

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques internationales
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1995 République tchèque junior Championnat du monde junior 7 1 3 4 14 Sixième place
1996 République tchèque junior Championnat du monde junior 6 0 0 0 0 Quatrième place
1998 République tchèque Jeux olympiques 4 0 0 0 2 médaille d'or Médaille d'or
1998 République tchèque Championnat du monde 1 0 0 0 0 médaille de bronze Médaille de bronze
2002 République tchèque Jeux olympiques 4 1 0 1 0 Cinquième place
2003 République tchèque Championnat du monde 7 5 1 6 2 Quatrième place
2004 République tchèque Coupe du monde 4 3 2 5 2 Éliminés en demi-finale
2006 République tchèque Jeux olympiques 8 2 1 3 2 médaille de bronze Médaille de bronze

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Extraliga[modifier | modifier le code]

  • 1993-1994 : meilleur espoir
  • 2004-2005 : champion des séries éliminatoires

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

  • 1998-1999
    • Meilleur buteur de la saison et des séries pour les recrues
    • Élue dans l'équipe d'étoiles des recrues
  • 2000-2001
    • Meilleur passeur des séries éliminatoires
    • Remporte la Coupe Stanley
  • 2002-2003

Internationaux[modifier | modifier le code]

  • 1998 : champion Olympique
  • 2003 : Crosse d'Or tchèque

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme anglais rookie désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme français utilisé est celui de recrue.
  2. La différence plus / moins d'un joueur est calculée en comptant +1 si le joueur est sur la glace au moment où son équipe marque un but sans être en supériorité numérique et -1 s'il est sur la glace au moment où son équipe accorde un but sans être en infériorité numérique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Milan Hejduk bio », sur www.angelfire.com (consulté le 17 octobre 2010).
  2. (fr) Marc Branchu, « Championnat de République tchèque 1993/94 », sur www.passionhockey.com (consulté le 16 octobre 2010).
  3. (cs) « Historie klubu », sur www.hcpce.cz (consulté le 17 octobre 2010).
  4. (en) « Quebec Nordiques - 1994 NHL entry draft », sur www.nhl.com (consulté le 17 octobre 2010).
  5. « Milan Hejduk - Statistiques », sur www.nhl.com
  6. a, b, c et d (fr) Marc Branchu, « Championnat de République tchèque 1996/97 », sur www.passionhockey.com (consulté le 16 octobre 2010).
  7. (cs) Milan Mašek, « Česká hokejová reprezentace v sezóně 1996-1997 », sur hokej.hansal.cz (consulté le 18 octobre 2010).
  8. (fr) Marc Branchu, « Jeux olympiques de Nagano 1998 », sur www.passionhockey.com (consulté le 18 octobre 2010).
  9. (cs) Milan Mašek, « Česká hokejová reprezentace v sezóně 1997-1998 », sur hokej.hansal.cz (consulté le 18 octobre 2010).
  10. (fr) Marc Branchu, « Russie - République tchèque (22 février 1998) », sur www.passionhockey.com (consulté le 18 octobre 2010).
  11. (en) « Sports transactions - July 17, 1998 », sur www.nytimes.com (consulté le 18 octobre 2010).
  12. (fr) Benoît Clairoux, « La vente des Nordiques (1995) », sur www.histoirenordiques.ca,‎ 17 juillet 1998 (consulté le 18 octobre 2010).
  13. (en) « N.H.L.: ROUNDUP; Hasek Dominant Again As Ward's Goal Wins It », sur www.nytimes.com,‎ 3 décembre 1998 (consulté le 18 octobre 2010).
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Milan Hejduk Colorado Avalanche - 2010-2011 Bio - Colorado Avalanche - Team », sur avalanche.nhl.com (consulté le 17 octobre 2010).
  15. (en) P. Anson, « Ottawa Senators 4 @ Colorado Avalanche 3, Saturday, October 10, 1998 », sur www.flyershistory.com (consulté le 19 octobre 2010).
  16. (en) Andre Delsol, Doug Hanson et Chad Lysohirka, « #23 Milan Hejduk », sur www.avalanchedb.com (consulté le 18 octobre 2010).
  17. (en) « 1998-99 Standings by Conference », sur www.nhl.com (consulté le 18 octobre 2010).
  18. (en) « 1998-99 NHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 18 octobre 2010).
  19. (en) « N.H.L. PLAYOFFS; Goal Rush Moves Colorado Closer to the Cup Finals », sur www.nytimes.com,‎ 31 mai 1999 (consulté le 18 octobre 2010).
  20. Dans l'« Official Guide & Record Book / 2010 », page 235.
  21. a et b (en) « Legends of Hockey -- Silverware -- 1998-99 Calder Memorial Trophy Winner -- Drury, Chris », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 19 octobre 2010).
  22. (en) « 1999-00 Colorado Avalanche roster and player statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 19 octobre 2010).
  23. Dans l'« Official Guide & Record Book / 2010 », page 236.
  24. (en) « 1999-2000 Standings by Conference », sur www.nhl.com (consulté le 21 octobre 2010).
  25. (en) Andre Delsol, Doug Hanson et Chad Lysohirka, « 2000 Playoff Schedule & Results », sur www.avalanchedb.com (consulté le 21 octobre 2010).
  26. Dans l'« Official Guide & Record Book / 2010 », page 217.
  27. (en) « 51st NHL All-Star Game », sur www.nhlallstar2008.com (consulté le 21 octobre 2010).
  28. (en) « 2000-01 Colorado Avalanche roster and player statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 22 octobre 2010).
  29. (en) Andre Delsol, Doug Hanson et Chad Lysohirk, « 2001 Playoff Schedule & Results », sur www.avalanchedb.com (consulté le 22 octobre 2010).
  30. (en) Andre Delsol, Doug Hanson et Chad Lysohirk, « Colorado Avalanche Stanley Cup Engravings », sur www.avalanchedb.com (consulté le 22 octobre 2010).
  31. (en) « 2002-03 Colorado Avalanche roster and player statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 23 octobre 2010).
  32. (en) « 2002-03 NHL League Leaders », sur www.nhl.com (consulté le 23 octobre 2010).
  33. (en) « National Hockey League (NHL) Bud Light Trophy (NHL +/- Award) », sur www.rauzulusstreet.com (consulté le 23 octobre 2010).
  34. (en) Andre Delsol, Doug Hanson et Chad Lysohirka, « Avalanche Colorado - Awards », sur www.avalanchedb.com (consulté le 23 octobre 2010).
  35. (en) « Legends of Hockey -- Silverware -- 2002-03 Maurice "Rocket" Richard Trophy Winner -- Hejduk, Milan », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 23 octobre 2010).
  36. (en) Associated Pres, « Lockout over salary cap shuts down NHL », sur sports.espn.go.com,‎ 16 février 2005 (consulté le 22 octobre 2010).
  37. (cs) « Výpis statistik - 2004-05 - Extraliga », sur www.hokej.cz (consulté le 22 octobre 2010).
  38. (fr) Marc Branchu, « Championnat de République tchèque 2004/05 », sur www.passionhockey.com/ (consulté le 23 octobre 2010).
  39. (cs) « Výpis statistik - 2004-05 - play off », sur www.hokej.cz (consulté le 23 octobre 2010).
  40. (cs) « 10.04.2005 - HC Moeller Pardubice - HC Hamé Zlín - 3:2 », sur www.hokej.cz (consulté le 23 octobre 2010).
  41. (en) « Avalanche Signs Milan Hejduk To Five-Year Deal », sur avalanche.nhl.com (consulté le 17 octobre 2010).
  42. (en) Craig Stancher, « Hejduk Hits 20-Goal Plateau », sur avalanche.nhl.com (consulté le 17 octobre 2010).
  43. (en) « Milan Hejduk hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  44. (en) « Milan Hejduk », sur Eliteprospects.com (consulté le 13 novembre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]