Martin Ručínský

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martin Ručínský Prononciation du titre dans sa version originale Écouter (né le 11 mars 1971 à Most en Tchécoslovaquie) est un joueur professionnel de hockey sur glace évoluant à la position d'ailier gauche.

Carrière[modifier | modifier le code]

Recruté au 20e rang par les Oilers d'Edmonton lors du repêchage de 1991 de la Ligue nationale de hockey, Ručínský rejoint dès lors l'Amérique et le club affilié aux Oilers dans la Ligue américaine de hockey, les Oilers du Cap-Breton. Il effectue ses débuts dans la LNH au cours de cette même saison disputant deux rencontres avec Edmonton avant de se voir être échangé aux Nordiques de Québec. Ces avec ces derniers qu'il obtient un poste permanent dans la LNH en 1992-93.

Après avoir suivi les Nordiques lorsque ceux-ci sont transférés et deviennent l'Avalanche du Colorado, Ručínský est impliqué dans la plus importante transaction de la jeune histoire de la franchise lorsque ceux-ci l'envoi aux Canadiens de Montréal avec Andrei Kovalenko et Jocelyn Thibault en retour notamment de Patrick Roy.

Ručínský reste avec Montréal jusqu'en 2001-02, disputant cette saison entre les Candiens, les Stars de Dallas et les Rangers de New York. Devenu joueur autonome à l'été suivant, il rejoint les Blues de Saint-Louis avec qui il ne reste que pour une saison, retournant par la suite aux Rangers. Après avoir disputé la saison 2004-2005 avec le HC Chemopetrol Litvínov de la Extraliga, il revient à la LNH pour trois autres saisons avant de rejoindre le HC Sparta Prague à l'été 2008.

Au niveau international, il représente l'équipe de République tchèque à plusieurs occasions ; il participe à trois Jeux olympiques où il y remporte une médaille d'Or, puis il participe à cinq championnats du monde en plus de s'aligner pour une coupe du monde. Il représente également la Tchécoslovaquie lors du championnat du monde junior de 1991 ainsi qu'à la Coupe Canada de 1991[1].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1989-90 HC Chemopetrol Litvínov Tchécoslovaquie 39 12 6 18 - 8 5 3 8 -
1990-91 HC Chemopetrol Litvínov Tchécoslovaquie 56 24 20 44 69 - - - - -
1991-92 Oilers du Cap-Breton LAH 35 11 12 23 34 - - - - -
Citadels de Halifax LAH 7 1 1 2 6 - - - - -
1991-92 Oilers d'Edmonton LNH 2 0 0 0 0 - - - - -
Nordiques de Québec LNH 4 1 1 2 2 - - - - -
1992-93 Nordiques de Québec LNH 77 18 30 48 51 6 1 1 2 4
1993-94 Nordiques de Québec LNH 60 9 23 32 58 - - - - -
1994-95 HC Chemopetrol Litvínov Extraliga 13 12 10 22 54 - - - - -
1994-95 Nordiques de Québec LNH 20 3 6 9 14 - - - - -
1995-96 HC Vsetín Extraliga 1 1 1 2 0 - - - - -
1995-96 Avalanche du Colorado LNH 22 4 11 15 14 - - - - -
Canadiens de Montréal LNH 56 25 35 60 54 - - - - -
1996-97 Canadiens de Montréal LNH 70 28 27 55 62 5 0 0 0 4
1997-98 Canadiens de Montréal LNH 78 21 32 53 84 10 3 0 3 4
1998-99 HC Chemopetrol Litvínov Extraliga 3 2 2 4 0 - - - - -
1998-99 Canadiens de Montréal LNH 73 17 17 34 50 - - - - -
1999-00 Canadiens de Montréal LNH 80 25 24 49 70 - - - - -
2000-01 Canadiens de Montréal LNH 57 16 22 38 66 - - - - -
2001-02 Canadiens de Montréal LNH 18 2 6 8 12 - - - - -
Stars de Dallas LNH 42 6 11 17 24 - - - - -
Rangers de New York LNH 15 3 10 13 6 - - - - -
2002-03 HC Chemopetrol Litvínov Extraliga 2 1 0 1 2 - - - - -
2002-03 Blues de Saint-Louis LNH 61 16 14 30 38 7 4 2 6 4
2003-04 Rangers de New York LNH 69 13 29 42 62 - - - - -
Canucks de Vancouver LNH 13 1 2 3 10 7 1 1 2 6
2004-05 HC Chemopetrol Litvínov Extraliga 38 15 26 41 87 - - - - -
2005-06 Rangers de New York LNH 52 16 39 55 56 2 0 1 1 2
2006-07 Blues de Saint-Louis LNH 52 12 21 33 48 - - - - -
2007-08 Blues de Saint-Louis LNH 40 5 11 16 40 - - - - -
2008-09 HC Sparta Prague Extraliga 19 5 4 9 26 - - - - -
2009-10 HC Sparta Prague Extraliga 52 12 10 22 82 7 2 3 5 8
2010-11 HC Sparta Prague Extraliga 9 0 2 2 6 - - - - -
HC Litvínov Extraliga 23 9 11 20 36 - - - - -
2011-12 HC Litvínov Extraliga 45 16 9 25 94 - - - - -
2012-13 HC Litvínov Extraliga
Totaux LNH 961 241 371 612 821 37 9 5 14 24

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Année Équipe Édition  PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1991 Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Championnat du monde junior 7 9 5 14 2 médaille de bronze Médaille de bronze
1991 Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Coupe Canada 4 0 2 2 4  
1994 Drapeau : République tchèque République tchèque Championnat du monde 6 2 2 4 8 7e place
1996 Drapeau : République tchèque République tchèque Coupe du monde 3 0 0 0 2  
1998 Drapeau : République tchèque République tchèque Jeux olympiques 6 3 1 4 4 médaille d'or Médaille d'or
1999 Drapeau : République tchèque République tchèque Championnat du monde 12 4 6 10 16 médaille d'or Médaille d'or
2001 Drapeau : République tchèque République tchèque Championnat du monde 9 2 4 6 30 médaille d'or Médaille d'or
2002 Drapeau : République tchèque République tchèque Jeux olympiques 4 0 3 3 2 7e place
2004 Drapeau : République tchèque République tchèque Championnat du monde 7 4 5 9 6 5e place
2004 Drapeau : République tchèque République tchèque Coupe du monde 4 1 1 2 10  
2005 Drapeau : République tchèque République tchèque Championnat du monde 9 2 4 6 22 médaille d'or Médaille d'or
2006 Drapeau : République tchèque République tchèque Jeux olympiques 8 1 3 4 0 médaille de bronze Médaille de bronze

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

Championnat du monde junior
  • Nommé sur l'équipe d'étoile du tournoi en 1991.
Championnat du monde
  • Nommé sur l'équipe d'étoile du tournoi en 1999.
Ligue nationale de hockey

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Historique du joueur sur www.legendsofhockey.net.
  2. (en) « Martin Ručínský hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]