Ústí nad Labem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ústí nad Labem
Blason de Ústí nad Labem
Héraldique
Drapeau de Ústí nad Labem
Drapeau
Vue générale
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
District 4
Région région d'Ústí nad Labem
Maire Jan Kubata
Code postal 400 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 95 003 hab. (2011)
Densité 1 011 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 40″ N 14° 01′ 59″ E / 50.6610266, 14.032996850° 39′ 40″ Nord 14° 01′ 59″ Est / 50.6610266, 14.0329968  
Altitude 218 m
Superficie 9 395 ha = 93,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Ústí nad Labem

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Ústí nad Labem
Liens
Site web www.usti-nl.cz

Ústí nad Labem (en allemand : Aussig, sur les cartes françaises anciennes la ville est mentionnée en français sous le nom d'Aussig-sur-Elbe) est une ville de République tchèque, capitale régionale, du nord de la Bohême.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après le chroniqueur Cosmas de Prague, la ville est le berceau de la dynastie des Přemyslides qui fonda le royaume de Bohême : c'est d'ici que partit le laboureur Přemysl pour épouser la princesse Libuše et s'asseoir sur le trône princier.

La ville obtient, selon toutes probabilités, le statut de ville royale au XIIIe siècle par un édit de Otakar II Přemysl, ce statut est confirmé par la suite par Jean de Luxembourg. La ville bénéficie des droits de Magdebourg et lève l'octroi sur les marchandises qui transitent sur l'Elbe.

Durant les guerres hussites, Ústí est occupée par le margrave de Meißen ; les Hussites y mettent le siège et la conquièrent sans s'en prendre à la population allemande de la ville.

La guerre de Trente Ans affecte durement la ville comme le reste du pays : elle est sept fois prise ou reprise par les différentes armées !… La ville en sort exsangue et dépeuplée, pendant les deux siècles suivants, elle compte 2 000 habitants et n'est guère plus qu'un gros bourg agricole.

La renaissance de la ville arrive avec la révolution industrielle et la découverte de mines de lignite dans les alentours, le développement de la marine marchande sur l'Elbe avec les bateaux à vapeur. Entre 1840 et 1860, la population quadruple pour atteindre 7 950 habitants. En dépit d'une épidémie de choléra en 1873 qui emporte un habitant sur quinze, on dénombre 16 500 habitants en 1880.

Le premier pont sur l'Elbe est construit en 1872, y passe la ligne de chemin de fer Berlin-Bagdad. À la fin du XIXe siècle, Ústí est le premier port de l'Empire austro-hongrois, dépassant celui de Trieste sur la mer Adriatique.

Lors du recensement de 1910, la ville compte 40 000 habitants.

L'entre-deux-guerres est marqué, à Ústí comme dans la plupart des régions des Sudètes, par les tensions croissantes entre les communautés tchèques et allemandes. Le parti de Konrad Henlein, représentant les Allemands des Sudètes, y remporte les élections locales de 1935 avec 16 494 voix sur 28 331. Aussi, le 9 octobre 1938 la ville est rattachée au Reich à la suite des Accords de Munich.

Les décrets Beneš provoquent l'exode forcé de 53 000 habitants allemands de la région d'Ústí entre 1945 et 1948. La ville est le témoin du massacre d'une partie de sa population allemande le 31 juillet 1945 où 2 000 à 3 000 habitants allemands sont exterminés, les femmes et les enfants étant noyés dans l'Elbe[1]. À la place des Allemands, le régime socialiste déplace les populations tchécoslovaques de Slovaquie et de Ruthénie subcarpatique laquelle est allouée à l'URSS suite aux accords de Yalta.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ústí se trouve au confluent de l'Elbe et de la Bilina. Elle se trouve sur l'axe commercial nord-sud qui va de Prague à Dresde.

Industrie[modifier | modifier le code]

Culture et monuments[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La géographie de la région d'Ústí nad Labem a servi aux développeurs du studio de jeu vidéo Bohemia Interactive pour créer la carte de Chernarus, dont elle est directement inspirée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alfred De Zayas, Nemesis at Potsdam, Routledge & Kegan Paul, Londres, 1977