Robert Reichel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichel.

Robert Reichel

alt=Description de l'image Robert Reichel-Fribourg-Gottéron vs. HC Litvinov, Exhibition game, 20th February 2010.jpg.
Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Né le 25 juin 1971,
Litvínov (Tchécoslovaquie)
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la gauche
A joué pour Flames de Calgary (LNH)
Frankfurt Lions (DEL)
Islanders de New York (LNH)
Coyotes de Phoenix (LNH)
Maple Leafs de Toronto (LNH)
HC Chemopetrol Litvínov (Extraliga)
Repêc. LNH 70e choix au total, 1989
Flames de Calgary
Carrière pro. 19852010

Temple de la renommée du hockey tchèque :

Robert Reichel (né le 25 juin 1971 à Litvínov en Tchécoslovaquie, aujourd'hui ville de République tchèque) est un joueur professionnel de hockey sur glace devenu entraîneur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Le début en Europe[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière professionnelle en 1985 en signant son premier contrat professionnel avec le club de sa ville. Il est alors âgé de 16 ans et marque déjà les esprits par son jeu[1]. Le club porte alors le nom de Chemické závody Litvínov et évolue dans la première division du pays. En 1988-89, alors que c'est déjà sa quatrième saison en professionnel, il finit pour la première fois parmi les dix meilleurs pointeurs de la saison : il termine huitième avec 48 points[2]. Au cours de l'été qui va suivre, il participe au repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey et il est choisi par les Flames de Calgary en tant que 70e joueur du repêchage (septième ronde).

La saison suivante, il se place à la première place de ce classement avec 71 points et il est également élu dans l'équipe type de la saison aux côtés de Dominik Hašek, Leo Gudas, Jerguš Bača, Jiří Doležal et Jaromír Jágr. Il est également second meilleur pointeur des séries et son équipe finit à la troisième place de la saison[3].

L'Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Il décide de faire le grand saut en 1990 et rejoint la LNH et l'équipe des Flames avec qui il va connaître des bonnes saisons avec près de 20 buts les deux premières saisons et le double les deux saisons suivantes. Au début de la 1994-95 alors qu'un lock-out va grever une partie de la saison, il rejoint l'Allemagne et l'équipe des Frankfurt Lions pour le début de la saison. Il maintient au cours de ce début de saison une moyenne de 2 points par match mais retourne tout de même avec les Flames lorsque le championnat reprend.

Il va connaître au cours de la saison suivante un différend avec les Flames et décide de jouer la saison 1995-96 entière avec les Lions. Alors que l'équipe finit à la huitième place du classement, il est le meilleur pointeur de la ligue avec 101 points mais son équipe se fait éliminer dès le premier tour des séries. Il termine tout de même la saison dans l'équipe type en compagnie de Klaus Merk, Tom O'Regan, Sergueï Sorokine, Sergueï Berezine et Mark MacKay[4].

Il retourne par la suite dans la LNH avec les Flames puis est échangé aux Islanders de New York au cours de la saison 1996-97 en retour de Marty McInnis et Tyrone Garner et d'un choix de repêchage[1]. Il passe un peu plus de trois saisons avec les Islanders avant de rejoindre avant la fin de la saison 1998-99 les Coyotes de Phoenix. Ne parvenant pas à retrouver son jeu productif et souhaitant se rapprocher de sa fille, il retourne dans son pays pour la saison 1999-2000 et 2000-01, où il signe avec son club de toujours. Le club s'appelle désormais le HC Chemopetrol et évolue dans l'Extraliga tchèque[1].

Lors de la saison 1999-2000, il finit une nouvelle fois dans les meilleurs pointeurs du pays avec 57 points (quatrième) mais l'équipe perd en demi-finale contre le futur champion, le HC Sparta Prague[5]. Il est alors capitaine de l'équipe mais blessé lors du cinquième match décisif des séries de 2000-01, son équipe est éliminée en quart de finale par l'autre club de Prague, le Slavia Prague[6].

Il est échangé au cours de l'été 2001 aux Maple Leafs de Toronto par les Coyotes en compagnie de Travis Green et Craig Mills en retour de Danny Markov. Il va jouer ses trois dernières saisons dans la LNH avec l'équipe de l'Ontario avant de signer en août 2004 en tant qu'agent libre avec le club de sa ville natale.

De retour en Europe[modifier | modifier le code]

Robert Reichel (2010)

Il signe donc un contrat avec Litvínov et revient dans son équipe de toujours à la fois comme capitaine mais aussi comme directeur général de l'équipe. Il évolue avec son ami Martin Ručinský mais en décembre, l'équipe ne parvient plus à gagner et les deux joueurs se blessent. Qualifiés de justesse pour les séries grâce à Jan Čaloun, l'équipe perd tout de même au premier tour des séries[7]. Les saisons suivantes sont moins bonnes, l'équipe finissant les deux années à la douzième place du classement et ne se qualifiant pas pour les séries. Malgré tout en 2006-07, Reichel se hisse une nouvelle fois dans le classement des dix meilleurs pointeurs de la saison : avec 47 points il n'est qu'à une dizaine de points de Jaroslav Hlinka meilleur pointeur[8].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il joue pour l'équipe de Tchécoslovaquie pour la première fois lors du championnat d'Europe junior de 1988. Il va par la suite porter le maillot national puis celui de la République tchèque à de nombreuses reprises[9].

Entre 1988 et 1993, à chaque compétition internationale, il finit meilleur pointeur du tournoi et son record de 21 points ne battu que par Peter Forsberg en 1993[1]. Ainsi, il est élu dans l'équipe type des championnats d'Europe junior de 1988 et 1989 ainsi que dans celle du championnat du monde junior de 1990. À l'issue du championnat de Tchécoslovaquie 1989-90, il finit meilleur pointeur de la ligue et est alors invité au championnat du monde sénior cette même année.

Aligné aux côtés de Robert Holík et de Jaromír Jágr, Reichel va faire parler de lui en finissant quatrième meilleur pointeur avec 11 points. L'équipe remporte alors la médaille de bronze et il est élu dans l'équipe type selon les journalistes.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ B A PTS PUN PJ B A PTS PUN[10]
1985-86 CHZ Litvínov 1. liga
1986-87 CHZ Litvínov 1. liga
1987-88 CHZ Litvínov 1. liga 36 17 10 27 8
1988-89 HC Litvínov 1. liga 44 23 25 48 32          
1990-91 Flames de Calgary LNH 66 19 22 41 22 6 1 1 2 0
1991-92 Flames de Calgary LNH 77 20 34 54 32          
1992-93 Flames de Calgary LNH 80 40 48 88 54 6 2 4 6 2
1993-94 Flames de Calgary LNH 84 40 53 93 58 7 0 5 5 0
1994-95 Frankfurt Lions DEL 21 19 24 43 41          
1994-95 Flames de Calgary LNH 48 18 17 35 28 7 2 4 6 4
1995-96 Frankfurt Lions DEL 46 47 54 101 84          
1996-97 Flames de Calgary LNH 70 16 27 43 22          
Islanders de New York LNH 12 5 14 19 4          
1997-98 Islanders de New York LNH 82 25 40 65 32          
1998-99 Islanders de New York LNH 70 19 37 56 50          
Coyotes de Phoenix LNH 13 7 6 13 4 7 1 3 4 2
1999-00 HC Litvínov Extraliga 45 25 32 57 24          
2000-01 HC Litvínov Extraliga 49 23 33 56 72 5 1 2 3 2
2001-02 Maple Leafs de Toronto LNH 78 20 31 51 26 18 0 3 3 4
2002-03 Maple Leafs de Toronto LNH 81 12 30 42 26 7 2 1 3 0
2003-04 Maple Leafs de Toronto LNH 69 11 19 30 30 12 0 2 2 8
2004-05 HC Chemopetrol Extraliga 32 9 19 28 32          
2005-06 HC Chemopetrol Extraliga 52 11 26 37 50          
2006-07 HC Chemopetrol Extraliga 52 26 21 47 46          
2007-08 HC Litvínov Extraliga 39 19 6 25 54          
2008-09 HC Litvínov Extraliga 47 14 31 45 72 1 0 0 0 2
2009-10 HC Litvínov Extraliga 52 13 28 41 88 5 3 4 7 0
Totaux LNH 830 252 378 630 388 70 8 23 31 20

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Année Équipe Édition PJ B A Pts +/- Pun Résultat
1988 Tchécoslovaquie Championnat d'Europe -18 ans 5 7 4 11 médaille d'or Médaille d'or
1988 Tchécoslovaquie Championnat d'Europe Junior 6 8 4 12 6
1988 Tchécoslovaquie Championnat du monde junior 7 3 8 11 4e place
1989 Tchécoslovaquie Championnat d'Europe Junior 6 14 7 21 12 médaille d'argent Médaille d'argent
1989 Tchécoslovaquie Championnat du monde junior médaille de bronze Médaille de bronze
1990 Tchécoslovaquie Championnat du monde junior 7 11 10 21 4 médaille de bronze Médaille de bronze
1990 Tchécoslovaquie Championnat du monde 10 5 6 11 4 médaille de bronze Médaille de bronze
1991 Tchécoslovaquie Championnat du monde 8 2 4 6 10 6e place
1992 Tchécoslovaquie Championnat du monde 8 1 3 4 2 médaille de bronze Médaille de bronze
1996 République tchèque Coupe du monde 3 1 0 1 0 Élimination au premier tour
1996 République tchèque Championnat du monde 8 4 4 8 8 0 médaille d'or Médaille d'or
1997 République tchèque Championnat du monde 9 1 4 5 4 médaille de bronze Médaille de bronze
1998 République tchèque Jeux olympiques d'hiver 6 3 0 3 0 médaille d'or Médaille d'or
2000 République tchèque Championnat du monde 9 2 3 5 3 4 médaille d'or Médaille d'or
2001 République tchèque Championnat du monde 9 5 7 12 11 4 médaille d'or Médaille d'or
2002 République tchèque Jeux olympiques d'hiver 4 1 0 1 -2 2 5e place
2003 République tchèque Championnat du monde 8 4 4 8 4 2 4e place
2004 République tchèque Coupe du monde 4 0 0 0 -4 2 Élimination en demi-finale

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

1. liga tchécoslovaque
  • 1989 - Huitième meilleur pointeur de la saison
  • 1990 - Meilleur pointeur de la saison et élu dans l'équipe type
Ligue nationale de hockey
Deutsche Eishockey-Liga
  • 1996 - Meilleur pointeur de la saison et élu dans l'équipe type
Extraliga tchèque
  • 2000 - Quatrième meilleur pointeur de la saison
  • 2007 - Septième meilleur pointeur de la saison

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Cette section ne reprend pas les médailles obtenues par Reichel (voir plus haut).

Championnat d'Europe junior
  • 1988 - Sélectionné dans l'équipe type
  • 1989 - Sélectionné dans l'équipe type et meilleur pointeur
Championnat du monde junior
  • 1990 - Sélectionné dans l'équipe type, élu meilleur attaquant, buteur et pointeur
Championnat du monde
  • 1990 - Sélectionné dans l'équipe type et quatrième meilleur pointeur
  • 1996 - Sélectionné dans l'équipe type et septième meilleur pointeur
  • 2001 - Sélectionné dans l'équipe type et troisième meilleur pointeur

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c et d (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.
  2. (fr) Saison 1988-89 de Tchécoslovaquie sur http://hockeyarchives.info/.
  3. (fr) Récapitulatif de la saison 1989-90 du championnat tchécoslovaque sur http://hockeyarchives.info/.
  4. (fr) Saison 1995-96 d'Allemagne sur http://hockeyarchives.info.
  5. (fr) Récapitulatif de la saison 1999-2000 du championnat tchèque sur http://hockeyarchives.info/.
  6. (fr) Récapitulatif de la saison 2000-2001 du championnat tchèque sur http://hockeyarchives.info/.
  7. (fr) Récapitulatif de la saison 2004-05 du championnat tchèque sur http://hockeyarchives.info/.
  8. (fr) Récapitulatif de la saison 2006-07 du championnat tchèque sur http://hockeyarchives.info/.
  9. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.
  10. (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com, mise à jour 13 janvier 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]