Manmohan Singh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manmohan Singh
ਮਨਮੋਹਨ ਸਿੰਘ
Manmohan Singh, en 2009.
Manmohan Singh, en 2009.
Fonctions
13e Premier ministre de l'Inde
22 mai 200426 mai 2014
(10 ans, 0 mois et 4 jours)
Président A.P.J. Abdul Kalam
Pratibha Patil
Pranab Mukherjee
Prédécesseur Atal Behari Vajpayee
Successeur Narendra Modi
Ministre des Finances
21 juin 199116 mai 1996
Premier ministre P.V. Narasimha Rao
Prédécesseur Yashwant Sinha
Successeur Jaswant Singh
Chef de l'Opposition parlementaire
21 mars 199821 mai 2004
Premier ministre Atal Behari Vajpayee
Prédécesseur Sikander Bakht
Successeur Jaswant Singh
Gouverneur de la Banque de réserve de l'Inde
15 septembre 198215 janvier 1985
Prédécesseur I. G. Patel
Successeur Amitav Ghosh
Biographie
Date de naissance 26 septembre 1932 (81 ans)
Lieu de naissance Gah (Empire des Indes)
Nationalité Indienne
Parti politique Congrès national indien
Conjoint Gursharan Kaur
Enfant(s) Upinder Singh
Daman Singh
Amanpreet Singh
Diplômé de Université d'Oxford
Université de Cambridge
Université du Pendjab
Profession Économiste
Religion Sikhisme
Résidence Panchavati (New Delhi)

Manmohan Singh
Premiers ministres de l'Inde

Manmohan Singh (ਮਨਮੋਹਨ ਸਿੰਘ en pendjabi, मनमोहन सिंह en hindi) (né à Gah, aujourd'hui au Pakistan, le 26 septembre 1932) est un économiste et un homme politique indien, membre du Congrès national indien et Premier ministre de 2004 à 2014.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Manmohan Singh est économiste de formation et a fait ses études au Nuffield College à Oxford et au St John's College à Cambridge ainsi qu'à l'université du Pendjab.

Il est considéré comme l'architecte du programme de réformes économiques de l'Inde dans les années 1990. C'est sous son impulsion, comme ministre des Finances dans le gouvernement Rao (1991-1996), qu'est instauré un programme de libéralisation et d'ouverture à l'économie mondiale.

Manmohan Singh est élu à la Rajya Sabha entre 1991 et 1996, en tant que représentant de l'Assam, puis de 2001 à aujourd'hui.

Bien que ses réformes économiques aient été très populaires dans la classe moyenne (mais beaucoup moins parmi les pauvres et les milieux nationalistes), il a perdu les élections à la Lok Sabha, dans une circonscription de Delhi Sud en 1999.

Après la victoire surprise du Parti du Congrès aux élections de 2004, Sonia Gandhi fut pressentie pour occuper la position de Premier ministre. Mais, le 18 mai, elle refusa le poste et le lendemain le président Abdul Kalam proposa officiellement le poste à Singh. Ce dernier a prêté serment le 22 mai et est devenu le premier Sikh à occuper ce poste.

En février 2012, il porte plainte, avec d'autres personnalités politiques, contre les 20 principales sociétés du secteur Internet pour exiger un plan de filtrage des « contenus offensants » sur le web indien[1].

Dans le contexte des écoutes révélées par l'affaire Snowden, son porte parole précise qu'il n'a pas de ligne téléphonique ou d'adresse email personnelle[2]

Le 17 mai 2014, au lendemain de l'annonce des résultats des élections législatives, il remet sa démission au président[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Manmohan Singh s'est marié en 1958 avec Gursharan Kaur. Ils ont eu trois filles : Upinder Singh, Daman Singh et Amrit Singh[4]. La couple appartient au clan des Kohli[5], mais n'utilise pas ce nom. Upinder Singh est professeur d'histoire à l'Université de Delhi. Elle a écrit six livres, dont Ancient Delhi (1999) et A History of Ancient and Early Medieval India (2008)[6]. Daman Singh est diplômé du St. Stephen's College de Delhi et de l'Institute of Rural Management d'Anand (Gujarat), et est l'auteur de The Last Frontier: People and Forests in Mizoram et d'un roman, Nine by Nine[7]. Elle est mariée avec un dirigeant des services de renseignements indiens, Ashok Patnaik. Amrit Singh est juriste à l'American Civil Liberties Union (ACLU)[8].

Manmohan Singh a subi plusieurs opérations cardiaques, dont une en janvier 2009[9].

En 2011, sa fortune personnelle s'élèvait à 50 millions de roupies (approximativement 1 million de dollars américains)[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Inde : Les sociétés d'Internet se plient aux exigences de la censure indienne, Global Voices Online, 2012-02-16.
  2. (en) http://articles.economictimes.indiatimes.com/2013-10-25/news/43395572_1_email-account-mobile-phone-personal-email
  3. (en) « Manmohan Singh to continue as PM till Modi assumes office » (consulté le 17 mai 2014).
  4. (en) "Dr. Manmohan Singh: Personal Profile". Prime Minister's Office, Government of India. Consulté le 4 avril 2009. http://www.pmindia.nic.in/meet.htm
  5. (en) Puneet Singh Lamba (14 novembre 2005). "Biographies – Manmohan Singh: Architect of the New India"</a>. The Sikh Times. Consulté le 15 février 2011. http://www.sikhtimes.com/bios_111405a.html
  6. (en) Raote, Rrishi (10 octobre 2008). "This Singh is King of History". Consulté le 4 avril 2009. http://www.business-standard.com/india/storypage.php
  7. (en) "Meet Dr. Singh's daughter"</a>. Rediff.com. 28 janvier 2009. Consulté le 4 avril 2009. http://specials.rediff.com/news/2009/jan/28slid1-dr-manmohan-singhs-daughter-daman-singh-turns-author.htm
  8. (en) Rajghatta, Chidanand (21 décembre 2007). "PM's daughter puts White House in the dock" The Times of India. Consulté le 13 octobre 2008. http://articles.timesofindia.indiatimes.com/2007-12-21/india/27983907_1_aclu-statement-cia-tapes
  9. (en)"One graft successfully performed on Manmohan Singh". The Hindu (Chennai, India). 24 janvier 2009. Consulté le 24 janvier 2009. http://www.hindu.com/thehindu/holnus/000200901241640.htm
  10. (en) "Cabinet declares assets, Kamal Nath richest". The Times of India, 3 septembre 2011. http://articles.timesofindia.indiatimes.com/2011-09-03/india/30109962_1_immovable-assets-dayanidhi-maran-deposits-and-shares

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :