Salmane ben Abdelaziz Al Saoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salmane ben Abdelaziz Al Saoud
سلمان بن عبد العزيز آل سعود
Le prince Salmane ben Abdelaziz
Le prince Salmane ben Abdelaziz
Fonctions
Prince héritier d'Arabie saoudite
Vice-Premier ministre saoudien
En fonction depuis le
(&&&&&&&&&&&&06691 an, 10 mois et 0 jour)
Monarque Abdallah
Prédécesseur Nayef ben Abdelaziz Al Saoud
Successeur Moukrin ben Abdelaziz Al Saoud
(désigné)
Ministre de la Défense saoudien
En fonction depuis le
Monarque Abdallah
Premier ministre Abdallah
Prédécesseur Nayef ben Abdelaziz Al Saoud
Émir de la province de Riyad
1955
Prédécesseur Sultan ben Abdelaziz Al Saoud et Nayef ben Abdelaziz Al Saoud
Successeur Soutam ben Abdelaziz Al Saoud
Biographie
Dynastie Al Saoud
Nom de naissance Salmane ben Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud
Date de naissance (78 ans)
Nationalité saoudienne
Père Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud
Mère Hassa bint Ahmed Al Soudayri
Enfant(s) Sultan ben Salmane Al Saoud
Faisal ben Salmane Al Saoud

Salmane ben Abdelaziz Al Saoud
Princes héritiers d'Arabie saoudite

Salmane ben Abdelaziz Al Saoud (arabe : سلمان بن عبد العزيز آل سعود), né le , est le ministre de la Défense d’Arabie saoudite depuis le 5 novembre 2011[1]. Depuis juin 2012, il est le prince héritier de la dynastie saoudienne et vice-Premier ministre.

Famille[modifier | modifier le code]

Salmane est le vingt-cinquième fils de Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud[2] et le cinquième des sept Soudayris, dont font également partie feu le roi Fahd, feu les princes héritiers Sultan et Nayef. Les Soudayris sont considérés comme l'aile dure de la famille royale, alors que le clan du roi Abdallah, leur demi-frère, est relativement plus modéré[3].

Il était très proche de son frère Sultan qu'il avait accompagné aux États-Unis lors de ses séjours médicaux, jusqu'à son décès.

Salmane fut marié à trois épouses dont Sultana bint Tourki Al Soudayri jusqu'à la mort de celle-ci en 2011. Leur fils Sultan a été le premier astronaute des pays arabes. Il a eu dix fils (plus deux qui sont morts) et une fille.

Même si nominalement c'est son fils Faisal qui en détient le contrôle, il est souvent considéré que Salmane contrôle la société Saudi Research and Marketing Group qui édite l'influent journal panarabe Asharq al-Awsat[4].

Carrière gouvernementale[modifier | modifier le code]

Salmane a été gouverneur de Riyad de 1955 à 1960 puis de 1963 à 2011[2].

Le , il est nommé ministre de la Défense par son demi-frère le roi Abdallah. Il y remplace son frère Sultan, mort peu avant[3],[5]. Par contre, c'est le prince Fahd ben Abdallah ben Mohammed Al Saoud qui remplace Sultan au poste de ministre de l'aviation.

Son frère Nayef, prince héritier, meurt le 16 juin 2012 et le 18 juin, le Conseil d'allégeance choisit Salmane comme nouveau prince héritier. Salmane est aussi nommé vice-premier ministre[6]. Son autre frère Ahmed est nommé ministre de l'Intérieur[7].

Dans le contexte politique saoudien, Salmane est généralement considéré comme traditionaliste, mais moins lié aux religieux ultraconservateurs que son frère Nayef[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]