Léon Vanderkindere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vanderkindere.

Léon Vanderkindere (Léon-Victor-Albert-Joseph), né à Molenbeek-Saint-Jean, le 22 février 1842, et décédé à Uccle, le 9 novembre 1906, est un historien belge, spécialiste de l'histoire médiévale. En 1872 il devint professeur à l'Université libre de Bruxelles, dont il fut, à trois reprises, recteur: en 1880-1881, en 1881-1882 et encore en 1891-1892. Il fut membre de la Commission royale d'Histoire du 13 février 1884 jusqu'à sa mort.

En tant qu'homme politique, il fut conseiller provincial du Brabant de 1880 à 1884 et de 1892 à 1894. Il fut également bourgmestre d'Uccle de 1900 jusqu'à sa mort.

La place Léon Vanderkindere, à Uccle, porte son nom. Mais la rue Vanderkindere, toujours à Uccle, porte le nom de son père Albert.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Notice sur l'origine des magistrats communaux et sur l'organisation de la marke dans nos contrées au moyen âge ; Bruxelles, 1874 (Bulletin de l'Académie).
  • Le siècle des Artevelde ; Bruxelles, 1879.
  • Introduction à l'histoire des institutions de la Belgique au moyen âge. I (périodes celtique, romaine et franque) ; Bruxelles, 1890.
  • Les tributaires ou serfs d'église en Belgique au moyen âge ; Bruxelles, 1897.
  • La formation territoriale des principautés belges au Moyen Âge, H. Lamertin, Bruxelles, 1902 (vol. 1) (téléchargeable sur la Digithèque de l'ULB)
  • La formation territoriale des principautés belges au Moyen Âge, H. Lamertin, Bruxelles, 1902 (vol. 2) (téléchargeable sur la Digithèque de l'ULB)
  • L'université de Bruxelles 1834-1884 . Notice historique ; Bruxelles (P. Weissenbruch), 1884.
  • La première phase de l'évolution constitutionnelle des communes flamandes ; in: Annales de l'Est et du Nord , I, 1905.
  • La politique communale de Philippe d'Alsace et ses conséquences ; in: Bulletin de l'Académie , 1905.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Henri Pirenne, Notice sur Léon Vanderkindere, membre de l'Académie - Sa vie et ses travaux ; Bruxelles (Hayez), 1908.