Les montagnards sont là

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les montagnards sont là

Titre original Swiss Miss
Réalisation John G. Blystone
Scénario Jean Negulesco
Charley Rogers
James Parrott
Acteurs principaux
Sociétés de production Hal Roach Studios
Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Film musical
Sortie 1938
Durée 73 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les montagnards sont là (Swiss Miss) est un film musical et une comédie du cinéma américain de John G. Blystone sortie en 1938 mettant en vedette Laurel et Hardy.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Parce que dans les Alpes il y a beaucoup de fromage, Laurel et Hardy[1] tentent d'y vendre des pièges à rats. Non loin de là, à l'hôtel des Alpes, le célèbre compositeur viennois Victor Albert est venu se ressourcer et travailler, incognito, sur sa prochaine opérette tyrolienne et surtout loin de son épouse, accompagné par Edward, son imprésario.

C'est une nouvelle fois le grand sens des affaires de nos compères qui les pousse à se retrouver dans l'obligation de travailler à la plonge de l'hôtel des Alpes lorsque survient Anna Albert, la cantatrice bien connue et épouse du compositeur, bien décidée à retrouver son mari et à ne pas être tenue à l'écart. Elle se fait engager comme femme de chambre et fait les yeux doux à Oliver pour attiser la jalousie de Victor Albert.

Mais tout finira par rentrer dans l'ordre et ce malgré l'intervention... d'un gorille !

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source principale de la distribution[3] :

Reste de la distribution non créditée :

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film musical (qui n'est pas une comédie musicale) est un genre prisé à l'époque où se tourne le film. Laurel et Hardy font d'ailleurs partie des précurseurs puisqu'ils avaient déjà tourné dans Le Chant du Bandit (The Rogue Song) de Lionel Barrymore en 1930. S'il s'agissait à l'époque d'insérer quelques scènes[6] du duo comique pour aider à la diffusion du film, Les Montagnards sont là (Swiss Miss) se veut une oeuvre plus cohérente.
Il est cependant difficile d'associer les personnages de Laurel et Hardy à ce genre de film, ne serait-ce à cause de leur non participation aux chants et danses. Il s'ensuit une histoire entrecoupée de scènes où le duo excelle, mais qui finissent par casser le rythme et l'unité du film. Reste cependant de très bons gags et la scène jouée par Stan Laurel et un Saint-Bernard est un modèle du genre.

Charles Gemora, qui joue le gorille, était six ans plus tôt apparu dans un rôle semblable dans un fil précédent de Laurel et Hardy, Prenez garde au lion (The Chimp) de James Parrott. Mais au delà de ces deux films, c'est un rôle qui lui "colle à la peau" car au cinéma il apparaît 27 fois[7] dans une fausse peau de gorille pour tenir ce rôle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En fait l'idée de Laurel
  2. Suivant les sources, Hal Roach est associé à la réalisation.
  3. (en) Les Montagnards sont là sur l’Internet Movie Database - CoDella Lindnsulté le 5 décembre 2011 - Sauf référence contraire.
  4. Comme Della Lind
  5. Comme Charles Gamore
  6. Ces dernières avaient été tournées une fois la production du film terminée.
  7. Sur 34 films tournés

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]