Toute la vérité (film, 1931)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toute la vérité

Titre original Come Clean
Réalisation James W. Horne
Scénario H.M. Walker
Acteurs principaux
Sociétés de production Hal Roach Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1931
Durée 20 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Toute la vérité (Come Clean) est une comédie du cinéma américain de James W. Horne mettant en scène Laurel et Hardy, sortie en 1931.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Carton d'introduction : « Mr. Hardy holds that every husband should tell his wife the whole truth... Mr. Laurel is crazy too ! »[1]

Mr et Mrs Hardy s'apprêtent à passer une soirée tranquille, tous les deux seuls, sans les Laurel pour les importuner. Mais voilà qu'on sonne à leur porte et c'est bien entendu eux.

Comme chaque fois qu'ils sont ensemble, les deux compères accumulent gaffes sur gaffes ce qui exaspèrent leurs épouses. Parce que Stanley désire à tout prix une glace, les deux maris vont sortir en acheter. En revenant de chez le glacier qu'il font une étrange rencontre. Une femme se jette du haut d'un pont et voilà tant bien que mal nos amis transformés en héros. Mais une fois repêchée, l'ingrate les fait chanter et les suit chez eux où ils tentent de dissimuler sa présence à leur épouses...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source principale de la distribution[2] :

Reste de la distribution non créditée :

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film débute comme Un homme à boue (Should Married Men Go Home?), Mr. et Mrs Hardy aspirent à un peu d'intimité que vient gâcher Laurel (ici, il est accompagné de sa femme). C'est ainsi le même gag qui est exploité à nouveau : comme la porte reste close lorsqu'il sonne à leur porte, Stan écrit un petit mot qu'il glisse en dessous. Hardy s'en saisit beaucoup trop tôt et voyant le bout de papier disparaître, Stan sait qu'il y a quelqu'un et insiste. Hardy se rendant compte trop tard de sa méprise glisse à nouveau le papier en sens inverse, persuadé qu'il va pouvoir faire comme si de rien n'était alors que le retour du message n'est que la confirmation de sa présence.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mr Hardy pense qu'un homme doit toujours dire toute la vérité à son épouse...Mr Laurel est fou, lui aussi
  2. (en) Toute la vérité (film, 1931) sur l’Internet Movie Database - Consulté le 8 décembre 2011 - Sauf référence contraire.
  3. Apparition rapide au comptoir lorsque le portier téléphone à la police et de dos lorsque l'inspecteur est là