Les Bijoux volés (film, 1931)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Bijoux volés.

Les Bijoux volés

Titre original The Stolen Jools
Réalisation William C. McGann
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1931
Durée 20 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Bijoux volés (The Stolen Jools ou The Slippery Pearls) est un court-métrage réalisé par William C. McGann, sorti en 1931. Il réunit des vedettes des studios : Warner Brothers, RKO Radio Pictures, Metro-Goldwyn-Mayer, Paramount Pictures et Hal Roach Studios afin de collecter des fonds pour la National Variety Tuberculosis Sanatorium.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au bal annuel, les bijoux de la star de cinéma Norma Shearer ont été volés. La police enquête...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Au commissariat de police :

Représentants de la loi :

Au domicile de la victime :

Allen Hoskins alias Farina
Stymie Beard
Norman Chaney alias Chubby
Mary Ann Jackson
Shirley Jean Rickert
Dorothy DeBorba alias Echo
Bobby Hutchins alias Wheezer
Pete le chien

Voleuse de chien :

Sur la balancelle :

Au restaurant :

À l’hôtel :

Au comptoir :

Au studio de cinéma :

À la rédaction du journal :

Le détective :

Sous les arbres :

Mots croisées :

Épouse poète :

Scène du baiser :

Projectionnistes :

Résout l'énigme :

Non crédité :

Autour du film[modifier | modifier le code]

Il est considéré comme le film rassemblant le plus grand nombre de caméos de l'histoire du cinéma. Le sponsor du film est Chesterfield Cigarettes.

Caméo de Laurel et Hardy[modifier | modifier le code]

Laurel et Hardy apparaissent quelques secondes en deux plans. Ils accompagnent dans la voiture de police, le détective chargé de mener l'enquête. Ils se trouvent sur la banquette avant, Oliver au volant comme il se doit et lorsque Stan tente de toucher aux commandes, il se prend un coup sur les doigts. Dans le deuxième plan, l'arrivée sur les lieux du crime, la voiture se disloque lorsque Stan appuie sur un bouton du tableau de bord.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]