Le Vol de l'Intruder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Vol de l'Intruder (Flight of the Intruder) est un film américain de John Milius, tiré du livre homonyme de Stephen Coonts et sorti en 1991.

L'auteur fait d'ailleurs partager les aventures de son héros, le pilote Jake Grafton, au travers de plusieurs romans.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre du Viêt Nam, des bombardiers d'assaut A-6 Intruder de l'US Navy réalisaient à partir de porte-avions des missions de bombardement de nuit, à basse altitude par tous les temps. Ils n'avaient pas d'armes défensives.

10 septembre 1972, on suit un A-6 qui réalise une mission de bombardement à basse altitude. Il se fait tirer dessus par toutes les armes : les fusils des paysans armés, les mitrailleuses de l'armée nord vietnamienne ou des missiles. Le A-6 lâche ses bombes sur ce qui est censé être un parc de camions, mais qui est en fait un coin de jungle désert. Sur le chemin du retour, un paysan tire sur l'avion et blesse grièvement le navigateur Morgan MacPherson. Le pilote apponte en catastrophe sur le porte avions. Le navigateur est évacué, mais décède. Le pilote Jake Grafton est éclaboussé du sang de son navigateur.

Le commandant du porte avions Camparelli s'avère très dur vis-à-vis de Jake pour qu'il arrive à tourner la page.

Jake va aux Philippines rencontrer la veuve de MacPherson, mais il tombe sur Callie (jouée par Rosanna Arquette), une employée de l'US Navy pour aider les veuves et personnes en difficulté.

Les marins en bordée vont faire la fête dans ce qui serait le plus grand bordel à l'est de Port-Said. Il y a même un simulateur d'appontage qui fait qu'en cas de ratage le "pilote" atterrit dans la boue. Cela dégénère en bagarre générale avec arrivée de la police militaire. Il retrouve Callie et finit par passer la nuit avec elle. Il s'avère que Callie est elle-même veuve d'un pilote disparu au Nord-Viet Nam.

Jake Grafton reçoit un navigateur expérimenté, Virgil Cole (joué par Willem Dafoe). Il réalise une nouvelle mission. Ils réussissent à leurrer des missiles SAM, à tirer un AGM-45 Shrike anti radar contre la station qui les avait repérés, à leurrer un mig et à rentrer indemnes.

Jake se met à avoir l'idée de réaliser une mission contre des objectifs réels et pas les objectifs assignés qui s'avèrent toujours inutiles. Une nouvelle mission encore inutile entraine la perte d'un avion et renforce Jake et Virgil dans cette idée.

Ils décident de s'attaquer au parc de la résidence du peuple à Hanoi où ont été entreposés les armes et les avions américains capturés. En toute sécurité, vu que les américains se sont interdits de bombarder Hanoi.

Lors de la mission suivante, ils se déroutent pour lancer deux bombes sur ce parc et le reste sur "SAM city", une base remplie de missiles. Ils provoquent de multiples explosions des armes stockées.

Au retour, ils subissent des remontrances du commandant Camparelli, car des journalistes à Hanoi rapportent (faussement) une attaque contre un hôpital. Et les Nord-vietnamiens rompent les pourparlers de paix.

Ils passent en cour martiale. Mais finalement sont innocentés, car le président Johnson a décidé une offensive aérienne.

Une nouvelle mission est organisée et le commandant Camparelli veut y participer. Mais il est touché et son avion se pose en catastrophe. En mission de protection, Jake et Virgil sont touchés à leur tour et doivent s'éjecter. Jake rejoint Camparelli, mais Virgil est isolé, très grièvement blessé parmi les nord-vietnamiens. Des chasseurs bombardiers Douglas AD Skyraider viennent protéger les aviateurs abattus. Virgil demande un bombardement sur sa position pour ne pas être achevé par les vietcongs et en finir avec toutes ces tueries. Finalement, un hélicoptère réussit à récupérer le commandant et Jake et les ramène sur le porte-avions.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Certaines scènes ont été tournées sur le porte-avions américain USS Independence (CV-62) en novembre 1989.
  • Le comédien Ed O'Neill devait au départ jouer dans le film, mais durant les projections test, les spectateurs le voyaient toujours comme Al Bundy, son personnage de la série comique Mariés, deux enfants.
  • Le véhicule anti-aérien ZSU-23-4v1 Shilka qu'on voit à la fin n'a jamais été utilisé pendant la guerre du Viêt Nam. Sa première utilisation le fut pendant la guerre du Yom Kippour en 1973.

Liens externes[modifier | modifier le code]