Mariés, deux enfants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mariés, deux enfants

Titre original Married… with Children
Genre Sitcom
Création Ron Leavitt
Michael G. Moye
Musique Jonathan Wolff
Chanson du générique : Love and Marriage de Frank Sinatra
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Nb. de saisons 11
Nb. d'épisodes 262
Durée 23 minutes
Diff. originale 5 avril 19879 juin 1997

Mariés, deux enfants (Married… with Children) est une série télévisée américaine en 262 épisodes de 23 minutes, créée par Ron Leavitt et Michael Moye et diffusée entre le 5 avril 1987 et le 9 juin 1997 sur le réseau Fox.

En France, la série a été diffusée à partir du 10 octobre 1989 sur M6, sur Comédie ! puis sur NRJ 12 du 15 mars 2011 au 14 octobre 2011

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène la vie quotidienne d'une famille américaine , le père, profondément machiste, déteste son boulot de vendeur de chaussures, et n'est heureux que dans son canapé devant la télé avec une main dans le pantalon. Sa famille l'exaspère : sa fille, Kelly, est l'exemple type de la blonde complètement idiote. Son fils Bud, est un vrai pervers et tente désespérément de ramener des filles à la maison, et sa femme Peggy est mère au foyer, mais en 20 ans de mariage elle n'a jamais fait la cuisine, la vaisselle, ni lavé le linge, et adore rester devant la télé quand Al est au travail, ou faire du shopping avec le peu d'argent que gagne son mari.

Comme si cela ne suffisait pas, Al doit également supporter Marcy, la voisine qu'il qualifie de « dinde aux mamelles atrophiées » et qui passe son temps à le critiquer avec l'aide de Peggy. Heureusement, il y a Jefferson et Steeve, deux hommes prisonniers de Marcy par le mariage, qui eux aussi fréquentent le « Nudi'bar » (« Nibar'bar » dans la version française).

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Al Bundy : Al est un homme vivant dans la pauvreté et dans la frustration. Sa femme dépense l'argent qu'il gagne grâce à son métier pourri de vendeur de chaussures, où il voit défiler d'affreuses grosses dondons qui veulent absolument enfiler du 38, elles représentent son sujet de conversation quand il rentre chez lui. Il est incollable sur le sport toutes catégories confondues et se vante souvent d'avoir marqué quatre touchdown en un match en 1966 au lycée Polk High. Ses seules consolations sont de prendre son journal et de rester des heures aux toilettes qu'il bouche à chaque fois, aller dans la cave pour consulter secrètement sa collection de "Playboy" et de "Gros boulons" ("Big un's" en VO), et de regarder la télé, une main dans son pantalon. Dans un épisode, on apprend qu'un Bundy, vivant il y a plus de 400 ans, a vanné une grosse bonne femme qui pratiquait la magie noire, et a maudit toute la descendance mâle des Bundy (même si, cependant, Kelly semble elle aussi être victime de malchance). Avec tous les malheurs qui lui arrivent dès qu'il prie Dieu, il pense que Dieu est une femme. Quand il est en colère, il fait preuve d'une capacité à enflammer les foules ainsi que d'un sens de la répartie absolument incroyable.
  • Peggy Bundy : Surnommée "Ma grosse tanche", "Mon cher petit bubon" ou "le Monstre Roux" par Al, il l'a épousée un soir où le père de Peggy avait mélangé de la vodka à la limonade d'Al. Elle déteste les tâches ménagères et les fait peu, ce qui peut parfois les conduire à faire de drôles de découvertes dans le réfrigérateur (la tortue de Kelly) ou sous le canapé (la lettre d'absence pour la vaccination de Bud en maternelle). Elle prétend que si elle ne fait rien, c'est pour ne pas vieillir prématurément à cause d'efforts physiques trop violents. Elle prétend d'autre part à tout bout de champ avoir 25 ans. Sa famille, les Wanker, est spéciale : sa mère voyage dans une remorque parce qu'elle ne rentre pas dans la voiture, un de ses frères détient le record du plus gros mangeur de burger du pays, un autre est homosexuel, un troisième est cannibale, trois sœurs jumelles (même réunies, elles sont encore plus bêtes que Kelly), et un dernier frère a fait de la prison à cause de sa formule de pommade anti-acné… Elle est persuadée qu'une famille à double-revenus est une famille où il y a deux maris.
  • Kelly Bundy : L'aînée des enfants Bundy, surnommée "Lapin rose" par Al ("Pumpkin" dans la VO). C'est l'archétype de la blonde écervelée. Elle est le plus souvent dépeinte comme une fille facile, dont les petits copains se font jeter à la porte par Al. Bien qu'elle ne soit pas particulièrement stupide au début de la série (elle a passé son permis sans problème[5]), elle devient par la suite idiote au point d'oublier son prénom[6] et de mal prononcer ou écrire des mots simples (comme "dog"[7]). Comme sa mère, elle aime voler de l'argent à Al. Après avoir été danseuse dans un clip vidéo, présentatrice de la météo, mannequin et serveuse, elle est finalement devenue actrice, en interprétant notamment le rôle de Verminator pour une marque d'insecticide.
  • Bud Bundy : Le petit frère de Kelly, et le plus intelligent des Bundy (c'est le seul à être allé à l'université). Son prénom vient de la bière préférée d'Al, Budweiser. Obsédé par le sexe, il a peu de succès auprès de la gent féminine. Pour améliorer ses chances, il se fait passer pour Grand maître B (Grandmaster B), un rappeur originaire de New York. Il n'a pas d'amis, ni de véritable travail.
  • Marcy Rhoades D'Arcy : Au tout début de la serie, lorsqu'elle arrive pour la première fois chez les Bundy accompagnée de son mari steve, elle se prénomme Marie.Puis son prénom devient Marcy. Marcy vit à côté de chez les Bundy. Elle s'entend très bien avec Peggy mais ne peut pas supporter Al, qui la traite de dinde et dit qu'elle ressemble à un homme. Féministe engagée, elle s'oppose souvent aux plans du NO MA'AM. Malgré son savoir-vivre et sa vie équilibrée de banquière, elle peut se révéler très portée sur le sexe. Elle a été mariée à Steve Rhoades jusqu'à la saison 4, puis à Jefferson D'Arcy.
  • Steve Rhoades : Le premier mari de Marcy, banquier comme elle. Al l'entraîne souvent dans des clubs de strip-tease, à regarder du sport à la télévision, à courir après les femmes, à lire des magazines coquins… tout ce que Marcy lui interdit de faire. Il tient beaucoup à sa Mercedes, que même Marcy n'a pas le droit de conduire. Fatigué de sa vie de banquier coincé et d'époux soumis, il finit par quitter Marcy pour devenir garde forestier au Yosemite National Park. Il revient plus tard pour reconquérir Marcy, alors qu'elle est remariée à Jefferson. Il est devenu le président de l'université de Bud, puis chauffeur.
  • Jefferson D'Arcy : Escroc notoire qui se réveille un beau jour marié avec Marcy[8]. Il est très différent de Steve : il est paresseux, sans emploi, séducteur et profite de l'argent de Marcy, comme Peggy avec Al. Marcy lui dira d'ailleurs qu'être mariée avec lui c'est comme être mariée avec Peggy[9]. Il a également un passé d'espion.
  • Buck / Lucky : Le chien des Bundy, un briard qui méprise ses maîtres qui ne s'occupent que très peu de lui. Il commence à parler à partir de l'épisode 21 de la saison 4, mais seul le spectateur l'entend. Il meurt dans la saison 10 et se réincarne en Lucky. Le spectateur l'entend parler, et plusieurs épisodes lui sont consacrés.

Acteurs invités[modifier | modifier le code]

Plusieurs acteurs invités ont participé à la série Mariés, deux enfants.

Saison 1

Saison 2

Saison 3

Saison 4

Saison 5

Saison 6

  • Bobbie Phillips : Jill (épisode 3)
  • Renée Tenison : Topsy (épisode 5)
  • Rosie Tenison : Mopsy (épisode 5)
  • Matt LeBlanc : Vinnie Verducci (épisode 9)
  • Kari Wuhrer : Joanie (épisodes 9 et 10)
  • Denise Richards : fille numéro 2 (épisode 10)
  • Jon Lovitz : Jeff Littlehead (épisode 10)
  • Traci Lords : Vanessa Van Pelt (épisode 11)
  • Jessica Hahn : Ricki (épisode 12)
  • Bobbie Phillips : Kara (épisode 14)
  • Edd Byrnes : Lui-même (épisode 18)
  • Anthrax : Eux-mêmes (épisode 18)
  • Edd Hall : la conscience d'Al (épisode 1 et 2) (•)
  • Edd Hall : Radio DJ (épisode 6) (•)
  • Edd Hall : Tour Guide (épisode 22) (•)
  • Edd Hall : TV Announcer (épisode 9 10 et 24) (•)

Saison 7

Saison 8

Saison 9

  • Edd Hall : TV Announcer (épisode 3) (•)
  • Jean Speegle Howard : Sylvia (épisode 5)
  • Gilbert Gottfried : Lui-même (épisode 20)
  • Jean Speegle Howard : Ceil (épisode 22)
  • Eric Dane : Olivier (épisode 24)
  • Keri Russell : April Adams (épisode 24)

Saison 10'

Saison 11

Notes :

  • Légende : (•) = indique que l'acteur n'a pas été crédité.

Épisodes[modifier | modifier le code]

  • La série se compose de 11 saisons, 262 épisodes, dont 3 épisodes spéciaux :
    • "Les Bundy's Folies de la 200e" : Sur le plateau de tournage de la série, George Plimpton présente des extraits d'épisodes précédents.
    • "La Compil de la 200e" : Les acteurs de la série évoquent leurs épisodes préférés.
    • "Al Bundy's Sports Spectacular" : Le commentateur sportif Roy Firestone présente des extraits de la série en rapport avec le sport.
  • La série a été annulée alors qu'une douzième saison était prévue, elle n'a donc pas de vrai épisode final. "L'Amour en cavale… sans issue" est considéré comme le dernier épisode de la série, mais c'est l'épisode "Troc, troc, troc", un "épisode perdu", qui a été diffusé en dernier, cinq semaines plus tard.

Production[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

La série a été créée par Ron Leavitt et Michael G. Moye. Les deux hommes ont travaillé comme scénaristes pour la série The Jeffersons et ont produit les séries Ricky ou la Belle Vie et It's Your Move. Certains épisodes de la première saison de Mariés, deux enfants sont adaptés d'épisodes de It's Your Move.

La Fox, créée pour rivaliser avec ABC, NBC et CBS, a commandé les six premiers épisodes de la série pour se démarquer des séries conservatrices des années 1980 comme Cosby Show. Le working title de la série était d'ailleurs Not the Cosbys.

Leavitt et Moye avaient d'abord pensé à Sam Kinison et Roseanne Barr pour interpréter Al et Peggy, avant de finalement choisir Ed O'Neill et Katey Sagal. Sam Kinison apparaîtra dans l'épisode "Comptes de Noël"[10] tandis que la série de Roseanne Barr, créée un an et demi après Mariés, deux enfants, sera évoquée plusieurs fois par Al Bundy. La première version de l'épisode pilote a été tournée avec Tina Caspary et Hunter Carson dans les rôles de Kelly et Bud.

Le tournage de la série a commencé le 12 décembre 1986 et s'est terminé le 28 mars 1997.

Plateau de tournage[modifier | modifier le code]

Les deux premières saisons de la série ont été tournées aux studios d'ABC Television Center à Hollywood. De la saison 3 à la saison 8, les Bundy ont investi le studio 9 de Sunset Gower. À partir de la saison 9, le salon des Bundy est devenu un plateau permanent au studio 28 de Sony Pictures (anciennement les studios de la MGM) à Culver City. La chambre de Kelly est la seule pièce de la maison à n'avoir jamais été matérialisée.

Les séquences en extérieur de "La Malédiction des Bundy"[11] ont été tournées en Angleterre, principalement à Londres.

Le public[modifier | modifier le code]

À l'instar de Friends et Seinfeld, la série a été tournée devant un véritable public ; aucun rire en boîte n'a été ajouté. À partir de l'épisode 16 de la saison 4, le public a pris l'habitude d'applaudir les acteurs principaux lors de leur première entrée en scène. L'apparition surprise de David Garrison dans l'épisode « La Dodge a disparu »[12] a duré 20 secondes. On peut entendre un spectateur crier « Don't do it! » ('Ne fais pas ça !') quand Al s'apprête à manger un sandwich au dentifrice[13] et une spectatrice demander « Is it real? » ('C'est une vraie ?') lorsque d'une tarentule grimpe sur l'épaule d'Al[14].

Controverses[modifier | modifier le code]

  • Le titre original de l'épisode "Vacances tous risques" (saison 3, épisode 4) devait être "A Period Piece", "period" signifiant "règles" - dans cet épisode, Peggy, Marcy et Kelly ont leurs règles en même temps. Les censeurs de la Fox ont demandé à ce que le titre soit modifié, bien que les titres n'apparaissent jamais à l'écran. L'épisode s'appellera finalement "The Camping Show".
  • En 1989, Terry Rakolta, une femme au foyer de Bloomfield Hills (Michigan), a appelé au boycott de la série après avoir vu l'épisode 6 de la saison 3, "S.O.S. mes deux seins". Dans cet épisode, un vieil homme porte un porte-jarretelles et des talons hauts, une femme montre ses seins à Al, Steve joue avec la tenue SM d'un mannequin et un homosexuel se regarde dans un miroir avec une tiare sur la tête. De plus, le titre original de l'épisode, "Her Cups Runneth Over", fait référence à un passage de la Bible. Choquée, Terry Rakolta a envoyé des lettres aux annonceurs et est apparue dans plusieurs émissions télévisées pour demander la déprogrammation de la série. Afin de ne pas en rajouter, la Fox a refusé de diffuser l'épisode suivant, "Rendez-vous au tribunal", qui parle aussi de sexe. Terry Rakolta n'a pas obtenu gain de cause, et cette polémique a même permis à la série d'augmenter ses audiences. L'épisode "Rendez-vous au tribunal" a été diffusé pour la première fois aux États-Unis le 18 juin 2002. La série a fait référence à cette affaire à deux reprises : dans l'épisode "Qui perd gagne" (saison 4 épisode 15), où il est fait mention de la ville Bloomfield Hills, et dans "Pas de pot pour les poules" (saison 9 épisode 9) où les Bundy découvrent que leur série favorite a été déprogrammée car, d'après Marcy, "une bonne femme dans le Michigan n'a pas aimé".
  • L'épisode 18 de la saison 8, "Dodgemania", comportait à l'origine une scène où deux terroristes avec une bombe dans les mains proposaient à Al de lui acheter sa voiture pour 40 $, avant de lui demander la direction de la Sears Tower de Chicago. Après l'attentat du World Trade Center de 1993, cette scène a été supprimée.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

VHS / DVD[modifier | modifier le code]

  • Certains épisodes dans la version DVD fr n'apparaissent pas dans le bon ordre.
  • Sur les DVD, la chanson du générique "Love and Marriage" interprétée par Frank Sinatra a été remplacée par un instrumental à la mélodie similaire. Warner, la maison de disque qui possède les droits sur les enregistrements du chanteur, n'avait autorisé l'utilisation de "Love and Marriage" que pour les diffusions à la télévision, personne ne pouvant se douter à l'époque que les séries seraient rééditées en DVD. L'éditeur Sony Pictures, estimant que Warner se montrait trop gourmand sur les droits de la chanson, a utilisé une nouvelle musique pour les saisons 3 à 11.
  • Outre les coffrets de chaque saison, il existe un double-DVD intitulé Mariés deux enfants - Les Épisodes les plus scandaleux. Ce DVD contient 10 épisodes : "Le Cabinet de Papa", "La Course aux courses - 1re partie", "La Course aux courses - 2e partie", "Une voiture pour deux", "Rendez-vous au tribunal", "Touche pas à mes toilettes", "Miss Météo", "La Mustang", "Si Al avait un marteau" et "Que d'eau, que d'eau".
  • Une intégrale regroupant les 11 saison de la série est sortie en 2012.

Remakes et spin-offs[modifier | modifier le code]

Unhappily Ever After[modifier | modifier le code]

Unhapilly Ever After est une série créée par Ron Leavitt qui présente des similitudes avec Mariés, deux enfants. La série a été diffusée aux États-Unis sur le réseau Warner Bros. à partir du 11 janvier 1995. Un certain nombre de réalisateurs et de scénaristes de Mariés, deux enfants ont rejoint l'équipe d'Unhappilly Ever After, et des invités de la première apparaissent dans la seconde. Parmi les scénaristes figure Kevin Curran, qui prête sa voix au chien Buck. Il apparait brièvement dans un épisode et se lamente d'avoir un jour été la voix de Buck. Dans le dernier épisode de la saison 1, M. Floppy, un lapin en peluche qui vit dans la cave, répond à une lettre d'un spectateur qui accuse la série de plagier Mariés, deux enfants.
Unhappily Ever After a duré 5 saisons et s'est arrêtée en 1999. Parmi les acteurs, ont peut remarquer la présence de Justin Berfield, qui jouera plus tard le rôle de Reese dans Malcolm.

Married with Hormones[modifier | modifier le code]

Married with Hormones est une parodie pornographique de la série. Les Bundy deviennent les Undy ("undy" étant un diminutif de "underwear", qui signifie "sous-vêtement"), Al devient Hal, Peg devient Meg, Kelly devient Nellie et Bud devient Dud.

La chanson du générique parodie "Love and Marriage" :

Sex you'll cherish, sex you'll cherish,
if your life is like the Undy marriage.
This I tell you, brother,
you can't have Nell without a rubber.

Sex and marriage, sex and marriage,
it's an institute you can't miscarriage.
This I tell you, brother,
you can't have Nell without a rubber.

Sex and marriage, sex and marriage,
it's an institute you can't miscarriage.
This I tell you, lover,
you can't have Meg without a rubber.

Remakes internationaux[modifier | modifier le code]

Tandis que des pays, comme la France, se sont contentés d'une version doublée de la série originale, d'autres pays ont produit leur propre remake :

  • Allemagne : Hilfe, meine Familie spinnt (Au secours, ma famille est dingue), diffusée en 1992 sur la chaîne RTL et reprenant 26 scénarios de la version originale.
  • Argentine : Casados con hijos , deux saisons en 2005 et 2006.
  • Arménie : Բնակարան N2 (Bnakaran N2, ce qui signifie Appartement no 2), 2009
  • Brésil : A Guerra dos Pintos (La Guerre des Pinto), c'est le second remake à voir le jour, en 1999.
  • Bulgarie : Série en cours de diffusion depuis le 26 mars 2012, intitulée Женени с деца в България (Zheneni s detsa v Bulgaria, c'est-à-dire Mariés, deux enfants en Bulgarie).
  • Chili : Casados con hijos, un des seuls remakes à avoir eu du succès, puisque tous les épisodes de la série originale ont été adaptés, entre 2006 et 2008. Dans cette version, le chien qui parle est remplacé par un perroquet.
  • Colombie : Casados con hijos, le titre est le même que les versions argentine et chilienne, mais c'est une autre série, diffusée entre 2004 et 2006. Cette version a été diffusée avec des sous-titres anglais aux États-Unis sur la chaîne MTV Tr3s, ainsi qu'au Venezuela et en Équateur.
  • Hongrie : Egy rém rendes család Budapesten (Mariés, deux enfants à Budapest), diffusée entre octobre 2006 et juin 2007, présentant une branche hongroise de la famille Bundy, les Bándi.
  • Israël : Série diffusée en 2011, et annulée au bout de cinq épisodes.
  • Royaume-Uni : Married for Life, produite par Carlton Television et annulée au bout de sept épisodes. Ces épisodes reprennent respectivement les scénarios des épisodes "Pour qui sonne le glas" (2x07), "Si j'étais riche" (1x16), "Seize ans, pourquoi" (1x06), "Le Patron fantôme" (1x12), "Moi si j'étais vous" (1x04), "Le Triomphe de Peggy" (3x12) et "Bon appétit" (3x11).
  • Russie : Happy Together, diffusée depuis mars 2006, où les Bundy deviennent les Bukin. Tous les épisodes de la série originale ont été adaptés, même la saison 11 qui n'a pas été diffusée en Russie. En 2008, les producteurs ont annoncé que 60 nouveaux épisodes ont été tournés, certains ayant été écrits avec la collaboration de certains scénaristes de la série originale, notamment Richard Gurman et Katherine Grenn[15]. Sema, basé sur le personnage de Seven (le neveu de Peggy qui vit avec les Bundy dans la saison 7), ne disparait pas de la série et reste avec la famille jusqu'à la fin. De plus, le chien ne meurt pas.

Projets de spin-off[modifier | modifier le code]

3 épisodes de la série ne mettent pas en vedette les personnages principaux et ne se déroulent pas dans le cadre habituel de la série. Ces épisodes ont été écrits pour servir de lancement à des spin-offs.

  • Top of the Heap : Le seul spin-off qui a vu le jour, en 1991, le temps d'une saison de 7 épisodes, le pilote étant "Chasse au gros gibier" (saison 5, épisode 20). Cette série est basée sur Vinnie Verducci, un des petits-amis de Kelly, interprété par Matt LeBlanc, qui vit de petites arnaques avec son père Charlie, interprété par Joseph Bologna. En 1992, la série a elle-même donné lieu, à un spin-off, Vinnie & Bobby, également annulée au bout de 7 épisodes.
  • Radio Free Trumaine : Une série sur les aventures de Bud à la station de radio de l'université, avec Steve Rhoades en tant qu'antagoniste, lancée par l'épisode "L'Heure chaude" (saison 9, épisode 25).
  • Enemies : Un clone de Friends, centré sur la bande d'amis de Kelly, avec Alan Thicke et Nicole Eggert. Le pilote est "Tom et Kelly" (saison 10, épisode 22).

Deux autres projets de spin-off ont été évoqués :

  • Une série centrée sur Kelly Bundy, refusée par Christina Applegate. Le contrat de la Fox stipulait de toute façon que les deux enfants Bundy ne pouvaient pas avoir leur propre série.
  • Une série mettant en scène le NO MA'AM, refusée par la Fox, qui craignait de se mettre le public féminin à dos.

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Générique[modifier | modifier le code]

Le générique de la série commence par des vues de Chicago : la Buckingham Fountain de Grant Park, Lake Shore Drive et un plan sur une autoroute issu du film Bonjour les vacances d'Harold Ramis (1983). À partir de la saison 4, seule la fontaine apparait avant le titre. Le générique des deux premières saisons ne montre pas d'images des acteurs de la série. Leurs noms apparaissent sur un fond noir, dans l'ordre suivant : Ed O'Neill, Katey Sagal, David Garrison, Amanda Bearse, Christina Applegate, David Faustino. Lors des saisons suivantes, chaque nom est accompagné d'un plan sur le personnage, certains changeant plus souvent que d'autres. Ted McGinley n'apparait au générique qu'à partir de la saison 6, en dernier, avec la mention "dans le rôle de Jefferson D'Arcy". La maison qui apparait dans le générique est située au 641 Castlewood Lane, à Deerfield (Illinois). Le générique se termine par un plan d'Al Bundy assis sur le canapé, tandis que toute la famille, même le chien, lui demande de l'argent.

Thèmes récurrents[modifier | modifier le code]

Le thème qui revient le plus souvent au cours de la série est le sexe. Toutes les formes de sexes sont évoquées : la masturbation, l'homosexualité, le sadomasochisme, le sexe oral ou encore l'inceste. Certains épisodes sont basés entièrement sur le sexe ou la sexualité. De nombreuses playmates sont apparues dans la série.

La question de l'indifférence qu'éprouvent les Bundy les uns pour les autres est également un thème récurrent. Peggy ne s'est jamais occupée de ses enfants, Al ne supporte pas sa femme et rêve de s'enfuir, mais les quatre restent ensemble parce qu'au fond ils s'entendent bien.

Les Bundy sont bien sûr connus pour leur malchance. Al a un métier qu'il déteste et qui ne lui rapporte rien, Bud peine à trouver une copine et dès que la chance sourit à la famille, cela ne dure jamais bien longtemps. Parfois, un membre de la famille profite de l'infortune d'un autre.

Un autre thème récurrent abordé par la série est le mensonge dans la société : à Noël, dans la politique, à la télévision, dans la justice, ou encore dans l'industrie agro-alimentaire.

Humour[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des sitcoms, l'humour de Mariés, deux enfants fonctionne sur le comique de répétition. Parmi les gags qui reviennent souvent du côté d'Al Bundy, on peut noter sa peur de faire l'amour avec sa femme, sa haine pour les femmes obèses, ainsi que sa série favorite, Papa le dingue (Psycho Dad), dont la chanson du générique change à chaque fois. Al se vante également à plusieurs reprises d'avoir marqué quatre touchdowns en un seul match lorsqu'il était au lycée. Pour Kelly, c'est sa stupidité et sa réputation de traînée qui sont montrées du doigt, notamment par Bud, qui de son côté ne parvient pas à perdre sa virginité. Marcy est souvent raillée sur sa poitrine plate et son androgynie.

Au départ voulue plus proche du monde réel que Cosby Show ou Sacrée Famille, la série a au fil des années glissé vers une dimension plus cartoonesque : la maison des Rhodes disparait[16] ou est soulevée par Al avec un cric[17], Al et Bud tombent plusieurs fois du toit[18], des extraterrestres débarquent chez les Bundy[19], Al se bat contre un lapin à la manière d'Elmer Fudd[20], Al saute d'un avion sans parachute[21], une armoire tombe sur Bud[22]

On peut également remarquer que quoi qu'il arrive aux Bundy ou à leur maison, tout sera annulé dans l'épisode suivant.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Ed O'Neill est le seul à avoir joué dans les 262 épisodes de la série.
  • Avant Alerte à Malibu, arrêtée en 2001 après 12 saisons, Mariés, deux enfants était la plus longue série à n'avoir jamais obtenu d'Emmy Award[23].
  • Kurtwood Smith avait originellement auditionné pour obtenir le rôle de Al.
  • Au début de la saison 6, Peggy annonce à Al qu'elle est enceinte, les scénaristes ayant décidé d'intégrer la grossesse de Katey Sagal à la trame de la série. Cependant, l'actrice a fait une fausse couche lors de son septième mois. Cet arc narratif a donc été supprimé, il a alors été établi que les onze premiers épisodes de la saison 6 n'étaient qu'un rêve d'Al. Katey Sagal est par la suite tombée enceinte à deux reprises dans la série (durant les saisons 9 et 10) mais sans que sa grossesse y soit intégrée.
  • Dans le premier épisode de la saison 7, les scénaristes ont voulu donner aux Bundy un troisième enfant : Seven (Shane Sweet). Il s'agit du fils d'un cousin de Peggy, il n'a aucun lien avec le bébé de la saison 6. Ce personnage a été mal reçu par le public. Après avoir vu son nombre de répliques réduit, il a finalement disparu à partir de l'épisode 19 de la saison 7, sans qu'aucune explication soit donnée. Dans l'épisode 23 de la saison 8, sa photo apparait sur un avis de recherche sur une brique de lait, et Kelly l'oublie définitivement dans l'épisode 26.
  • Christina Applegate a porté une perruque durant la saison 10, car elle avait les cheveux roux et courts à cette époque.
  • Le chien qui joue le rôle de Buck a été dressé par Steven Ritt. Il a quitté la série au cours de la saison 10 à l'âge de 12 ans. Il est mort le 28 mai 1996, à 13 ans.
  • L'épisode pilote a été rediffusé le 22 avril 2012 à l'occasion de la célébration du vingt-cinquième anniversaire du réseau Fox.
  • Dans la version française de la première saison la femme de Steve Rhoades ne s'appelle pas Marcy mais Marie, son prénom changera à partir de la saison 2.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Séries télévisés[modifier | modifier le code]

  • Parker Lewis ne perd jamais : Parker a un poster dédicacé de Christina Applegate (Kelly) dans sa chambre.
  • Sauvés par le gong : Sreech imite Al Bundy dans un épisode.
  • Dinosaures : le titre original de l'épisode "L'Amour en danger", "Unmarried… with children", fait référence au titre original de la série.
  • Les Simpson :
    • "Marge à l'ombre" : Ned Flanders regarde un épisode de Mariés, deux enfants un soir d'orage. On voit Al dire à Peg que la plante du salon est toute molle, ce à quoi Peg répond "Mets-la dans la chambre, ça ira avec le reste !". Ned rit et un coup de tonnerre retentit.
    • "Homer dans l'espace" : Un scientifique et son assistant se demandent comment obtenir de meilleures audiences et regardent un épisode de la série où Peg demande à Al de lui faire l'amour. Al refuse et tire la chasse des toilettes qui sont juste à côté du canapé.
    • "Sbartacus" : Les Simpson regardent la télévision et tombent sur une chaîne qui diffusent une série intitulée Talk to the Hand (Parle à ma main), avec David Faustino.
  • La Fête à la maison : Jesse fait un rêve où Becky le quitte pour Joey. Il trouve une nouvelle fiancée en la personne de Kimmy, qui est habillée comme Peg.
  • La Vie à cinq : Claudia et Artie discutent en regardant un épisode de Mariés, deux enfants.
  • Nom de code : TKR : Un personnage regarde un débat politique et dit qu'il peut deviner les réponses d'un des deux hommes à l'avance, tout comme il peut prédire toutes les réparties d'Al Bundy.
  • Futurama : la voix originale de Leela étant assurée par Katey Sagal (Peg), des références à Mariés, deux enfants sont faites :
    • "Forte tête" : Leela visite le musée des têtes et passe dans les allées suivantes : "Stars de cinéma", "Stars de séries B", "Stars du X" et "Stars de la télé". Parmi les stars de la télé figure la tête de Katey Sagal.
    • "Le Mariage de Leela" : Leela épouse un cyclope qui lui demande de l'appeler Al et de s'habiller comme Peg. Tandis qu'ils discutent sur le canapé, trois créatures monstrueuses rient et applaudissent, comme le public de Mariés, deux enfants. On voit également Al mettre sa main dans son pantalon et tirer la chasse d'eau.
  • Nikki : Nikki et Dwight font un cauchemar à propos de leur future vie de famille. Amanda Bearse (Marcy) et David Garrison (Steve) apparaissent dans l'épisode.
  • Bush Président : Les personnages parlent de la façon dont les personnages des séries arrivent à résoudre leurs problèmes, en citant comme exemple l'épisode de Mariés, deux enfants où les Bundy sont enfermés dans le sous-sol d'une banque.
  • Totalement jumelles : Buck est cité dans un épisode, qui est réalisé par Jean Sagal, la sœur de Katy.
  • Friends : Dans l'épisode "Celui qui faisait rire sa fille", Joey s'assied sur un canapé, fait semblant d'ouvrir une canette de bière et met sa main dans son pantalon, comme Al Bundy.
  • The Bernie Mac Show : David Faustino apparait dans le rôle de Droobie le Dinosaure, la vedette d'une émission pour enfants. Il raconte a Bernie qu'il a couché avec Christina Applegate et qu'elle lui a demandé de garder le costume.
  • Touche pas à mes filles : Cate (interprétée par Katey Sagal), retrouve un ancien camarade d'université, Matt, avec qui elle s'échappe par la fenêtre. Ce personnage est interprété par Ed O'Neill. Cependant, aucune référence à Mariés, deux enfants n'est faite au cours de l'épisode, si ce n'est le titre français : "Mariée, trois enfants".

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

  • Saturday Night Live : Julia Sweeney, qui a fait partie de l'émission de septembre 1991 à mai 1994, a joué dans plusieurs sketches dans le rôle de Peggy Bundy.
  • I Love the 1980's : Un épisode de 1987 de cette émission de la chaîne VH1 parle de la Fox et du lancement de Mariés, deux enfants, en montrant des extraits de la première saison.

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • Fear : Vers la fin du film, on peut voir un extrait de l'épisode 10 de la saison 8, où Al dit "Les enfants, vous voulez faire plaisir à votre père avant qu'il ne vous tue ?".
  • Stay Tuned : Le générique de fin contient de nombreuses références à des films et à des séries, l'une d'entre elles étant "Unmarried… with Children".
  • Jane White is Sick and Twisted : Jane dit qu'elle adore regarder la télé parce qu'elle peut entre autres "acheter des chaussures chez Al Bundy".
  • Donnie Darko : Lorsque Donnie est hypnotisé par son psy, il dit qu'il pense à Mariés, deux enfants pendant les cours. Le psy lui demande s'il pense à sa famille, ce à quoi Donnie répond qu'il pense qu'il couche avec Christina Applegate. Le générique de fin contient un remerciement à l'actrice. De plus, le DVD comporte une scène coupée où Donnie regarde un épisode de Mariés, deux enfants avec un grand sourire.
  • Fashion maman : Helen Harris, interprétée par Kate Hudson, regarde un épisode de Mariés, deux enfants.
  • Borat : Lorsque Borat arrive dans sa chambre d'hôtel à New York, il regarde un épisode de Mariés, deux enfants.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peggy est appelée "Margaret" par ses parents dans la saison 10.
  2. De la saison 4 à la saison 8
  3. 5x13, 8x11, 8x24
  4. À partir de la saison 8
  5. Saison 2 épisode 8, "A pied, à cheval ou à vélo".
  6. Saison 5 épisode 6, "La Torpille humaine".
  7. Saison 7 épisode 3 :"Silence, les riches s'amusent".
  8. Saison 5 épisode 12, "Mariée… avec qui ?".
  9. Saison 9 épisode 16, "La Dodge a disparu".
  10. Saison 4 épisode12.
  11. Saison 6 épisodes 24, 25 et 26.
  12. Saison 9 épisode 16.
  13. Saison 3 épisode 14, « Toute peine mérite salaire ».
  14. Saison 5 épisode 24, « Voyage au trou de l'enfer - 2e partie ».
  15. Générique de fin des épisodes
  16. Saison 3 épisode 16, "Peggy a perdu la maison".
  17. Saison 8 épisode 16, "Pomme de discorde".
  18. Saison 4 épisode 11, "Que d'eau, que d'eau" et saison 10 épisode 11, "Histoire d'ours" entre autres.
  19. Saison 5 épisode 7, "Les Extraterrestres".
  20. Saison 5 épisode 8, "Chasse au lapin". L'épisode se termine par la phrase "That's all, folks!", comme les cartoons de Warner Bros.
  21. Saison 6 épisode 14, "Les Défis de Grand Maître B".
  22. Saison 8 épisode 13, "Un Noël Bundy".
  23. http://www.allocine.fr/series/ficheserie-311/secrets-tournage/