Opération Linebacker II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Opération Linebacker.
Opération Linebacker II
Un B-52 atterrit à Andersen Air Force Base à Guam après une sortie le 15 décembre 1972.
Un B-52 atterrit à Andersen Air Force Base à Guam après une sortie le 15 décembre 1972.
Informations générales
Date 18 - 29 décembre 1972
Lieu Nord-Viêt Nam
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis Flag of North Vietnam.svg Nord-Viêt Nam
Commandants
Drapeau des États-Unis John Dale Ryan
Drapeau des États-Unis John W. Vogt, Jr.
Flag of North Vietnam.svg Phung The Tai
Flag of North Vietnam.svg Le Van Tri
Forces en présence
207 B-52
2 000 avions tactiques
36 bataillons de S-75 S-75 Dvina (code OTAN SA-2)[1]
47 avions de chasse MiG-17 et MiG-21[2]
unités de lutte anti-aérienne
Pertes
12 avions tactiques abattus
16 B-52 abattus
4 B-52 sévèrement endommagés
5 B-52 modérément endommagés
43 pilotes tués
49 capturés[3]
Estimations nord-vietnamiennes :
81 avions abattus (dont 34 B-52 et 4 F-111[4])
1 624 civils tués
3 MiG-21 ou 6 avions abattus
Guerre du Viêt Nam
Batailles
Opération Ranch Hand · Opération Sunrise · Bataille d'Ap Bac · Incidents du golfe du Tonkin · Guerre civile laotienne · Bataille de Binh Gia · Opération Rolling Thunder · Bataille de Đồng Xoài · Bataille de Ia Drang · Opération Cedar Falls · Opération Junction City · Bataille de Đắk Tô · Offensive du Tết · Bataille de Lang Vei · Bataille de Khe Sanh · Bataille de Huế · Bataille de Saïgon · Guerre civile cambodgienne · Opération Igloo White · Bataille d'Hamburger Hill · Bataille de Prey Veng · Raid de Son Tay · Opération Lam Son 719 · Offensive de Pâques · Bataille de Quảng Trị · Bataille d'An Lộc · Opération Linebacker · Opération Linebacker II · Accords de paix de Paris · Bataille des îles Paracels · Campagne Hô-Chi-Minh · Bataille de Buôn Ma Thuột · Bataille de Xuân Lộc · Bataille de Truong Sa · Bombardement de Tân Sơn Nhất · Chute de Saïgon · Incident du Mayagüez

L’opération Linebacker II est une opération de zone d'exclusion aérienne menée par la 7th USAAF et la Task Force 77 de l'United States Navy contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord-Viêt Nam) du 18 au 29 décembre 1972 pendant la phase finale de l'implication américaine dans la guerre du Viêt Nam.

Cette campagne de bombardements est connue sous les noms informels de raids de décembre (en anglais : The December Raids) et de bombardements de Noël (en anglais : The Christmas Bombings)[5] ; elle joue un rôle déterminant dans le retour à la table des négociations : c'est la signature des accords de paix de Paris le le 27 janvier 1973.

Objectifs et bilan[modifier | modifier le code]

Plan du raid du 26 décembre 1972.

Contrairement aux opérations Rolling Thunder et Linebacker, elle est mise en œuvre afin de porter un coup critique aux infrastructures nord-vietnamiennes et passe en particulier par la destruction des complexes militaires à Hanoï, la capitale de la RDV, et Hải Phòng, qui ne pouvait être accomplie que par les Boeing B-52 Stratofortress[6],[7]. Elle mit en œuvre principalement un raid de grande envergure des bombardiers du Strategic Air Command chaque nuit. Il s'agit de la plus grande série de frappes aériennes menées par l'USAF depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle a pour but de forcer le gouvernement nord-vietnamien à mener à son terme les négociations menant aux accords de paix de Paris; le 29 décembre, celui-ci retournera à la table de conférence.

Au total, 1 624 civils nord-vietnamiens périrent sous les bombes américaines et 16 B-52 américains furent abattus par les défenses de l'armée populaire vietnamienne. Un total de 1 787 sorties ont été planifiées durant cette opération, 1 510 par l'USAF et 277 par l'aéronavale de l’US Navy. 15 237 tonnes de bombes furent larguées sur 18 cibles industrielles et 14 cibles militaires (dont 8 sites de SA-2) nord-vietnamiennes.

Chronologie des pertes américaines[modifier | modifier le code]

Selon les rapports des forces de l'Armée rouge au Nord-Vietnam, les forces de missiles de défense aérienne de l'Armée populaire vietnamienne ont mené plus de 180 missions soit environ 1 000 missiles, dont les deux tiers étaient contre les B-52. Les mesures de guerre électronique, missiles anti-radar et tactiques employés par les Wild Weasel ont sérieusement limité les pertes[2].

Date Type Service Cause
18 déc. F-111A USAF inc.
B-52G USAF SA-2
B-52G USAF SA-2
B-52D USAF SA-2
A-7C USN SA-2
20 déc. B-52D USAF SA-2
B-52G USAF SA-2
B-52G USAF SA-2
B-52D USAF SA-2
B-52G USAF SA-2
B-52G USAF SA-2
A-6A USN SA-2
21 déc. B-52D USAF SA-2
B-52D USAF SA-2
A-6A USN SA-2
22 déc. F-111A USAF inc.
23 déc. EB-66C USAF panne moteur
A-7E USN SA-2
F-4J USN SA-2
26 déc. B-52D USAF SA-2
B-52D USAF SA-2
27 déc. F-4E USAF MiG-21
F-4E USAF MiG-21
HH-53 USAF armes légères
B-52D USAF SA-2
B-52D USAF SA-2
28 déc. RA-5C USN MiG-21

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Red SAM: The SA-2 Guideline Anti-Aircraft Missile, p. 22
  2. a et b (en) Dana Drenkowski et Lester W. Grau, Patterns and predictability: The soviet evaluation of operation Linebacker II, Fort Leavenworth, [Military Studies Office],‎ 2007, 43 p. (lire en ligne)
  3. (en) Robt. F. Dorr et Lindsay Peacock. Boeing's Cold War Warrior: B-52 Stratofortress, 1995.
  4. (en) Victory in Vietnam: The Official History of the People's Army of Vietnam, p. 327
  5. (en) MiG Killers: A Chronology of US Air Victories in Vietnam 1965–1973, p. 3
  6. (en) Clashes, Air Combat Over North Vietnam 1965-1972, p. 271
  7. (en) Journey Into Darkness, pp.224-225

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William P. Head, War from Above the Clouds: B-52 Operations During the Second Indochina War and the Effects of the Air War on Theory and Doctrine. Maxwell AFB AL: Air University Press, 2002.
  • (en) Brig Gen. McCarthy, et LtCol. George B. Allison, Linebacker II: A View from the Rock. Maxwell Air Force Base AL: Air University Press, 1979.
  • (en) Marshall L. Michel III, Air Combat Over North Vietnam 1965-1972. 1997. Naval Institute Press. (ISBN 978-1-59114-519-6).
  • (en) Bernard C. Nalty, Air War Over South Vietnam: 1969–1975. Washington DC: Center of Air Force History, 1995.
  • (en) John Schlight, A War Too Long. Washington DC: Center of Air Force History, 1993.
  • (en) Philip E. Smith, et Peggy Herz, Journey Into Darkness. 1992. Pocket Books. (ISBN 0-671-72823-7).
  • (en) Earl H. Tilford, Setup: What the Air Force Did in Vietnam and Why. Maxwell Air Force Base AL: Air University Press, 1991.
  • (en) Wayne Thompson, To Hanoi and Back: The U.S. Air Force and North Vietnam, 1966–1973. Washington DC: Smithsonian Institution Press, 2002.
  • (en) Donald J. McCarthy, MiG Killers: A Chronology of US Air Victories in Vietnam 1965–1973. North Branch, MN: Speciality Press, 2009. (ISBN 978-1-58007-136-9).
  • (en) John Morocco, Rain of Fire: Air War, 1969–1973. Boston: Boston Publishing Company, 1985.
  • (en) Merle L. Pribbenow, Victory in Vietnam: The Official History of the People's Army of Vietnam. University Press of Kansas, 2002. (ISBN 0-7006-1175-4).
  • (en) Steven J. Zaloga, Red SAM: The SA-2 Guideline Anti-Aircraft Missile. Osprey Publishing, 2007. (ISBN 978-1-84603-062-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]