La Poste (Suisse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Poste Suisse)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Poste.

La Poste

alt=Description de l'image Logo La Poste Suisse.svg.
Création 1998[1] (scission des PTT)
Personnages clés Peter Hasler, directeur du Conseil d'administration; Susanne Ruoff, directrice générale
Forme juridique Entreprise de droit public[1]
Siège social Drapeau de Suisse Berne[1] (Suisse)
Actionnaires Confédération
Activité récolte, tri et distribution des lettres;
services financiers;
transports de personnes
Produits paquets,cartes,enveloppes,timbres
Filiales CarPostal Suisse
Effectif 62'000 (en 2012)
Site web www.poste.ch
Fonds propres 2,7 milliards CHF (2007)
Chiffre d’affaires 8,98 milliards CHF (2008)[2]
Résultat net 859 millions CHF (2012)[2]
Le siège de la Poste à Berne.

La Poste (Die Post en allemand ; La Posta en italien et en romanche), légalement La Poste Suisse SA (Die Schweizerische Post AG en allemand ; La Posta Svizzera SA en italien ; Swiss Post Ltd en anglais)[3], est une société de service postal appartenant à la Confédération suisse.

C'est un établissement autonome de droit public doté de la personnalité juridique et ayant son siège à Berne. Il est issu de la division, le 1er janvier 1998, des PTT en 2 entités :

La Poste dispose du monopole pour les envois de lettres pesant jusqu'à 50 grammes. En 2012, La Poste suisse compte 2 254 points de vente répartis dans tout le pays[4]. La Poste vend un vaste assortiment d’articles de nature postale ou non, allant des articles de papeterie aux téléphones portables, en passant par les ordinateurs.

Groupe[modifier | modifier le code]

La Poste suisse est organisée en secteurs d'activité : Mail, Logistics, Services financiers et Transport de voyageurs ainsi que les domaines d'activité International, Réseau postal et Philatélie.

PostMail est chargée d'assurer le service universel postal. Elle bénéficie d'un monopole sur certaines prestations de courrier. PostMail propose en outre des services de marketing direct complets aux petites et moyennes entreprises.

PostLogistics offre des solutions logistiques intégrées incluant notamment des envois exprès, des envois de messagerie, des colis et de la logistique des marchandises.

Avec un réseau de 10 450 kilomètres, CarPostal Suisse transporte chaque année plus de 105 millions de voyageurs.

PostFinance met à disposition des services de paiement, de placement, de prévoyance et de financement. Au cours des dernières années, elle est devenue un prestataire complet de services financiers.

Swiss Post International se charge d'expédier des marchandises, de la publicité, de la correspondance commerciale ou des journaux au-delà des frontières. Elle est présente en Suisse ainsi que dans de nombreux pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Boîte aux lettres murale de la Poste suisse
  • 1849 : Création de la poste fédérale
La reprise de La Poste par la Confédération le 1er janvier 1849 a été décidée presque sans opposition et ancrée dans la Constitution fédérale en 1848 sous l'article 33. Les inconvénients des Postes cantonales étaient trop évidents. Dès cette époque, sa mission était de transporter des voyageurs ainsi que des lettres, des colis et des fonds.
En 1849, La Poste a été divisée en onze districts postaux. Chaque district postal avait sa propre direction qui dépendait à son tour de la direction générale de Berne. La création des districts postaux s'est fortement basée sur les frontières linguistiques et cantonales et sur les anciennes régions des postes cantonales.

La libéralisation du secteur postal initiée au début des années 1990 a fait l'objet de plusieurs critiques quant à son impact sur les conditions de travail du personnel[5].

Centres de distribution des colis et du courrier[modifier | modifier le code]

La Poste Suisse possède trois centres de colis, à Daillens, Härkingen et Frauenfeld pour traiter environ 500'000 colis par jour. Pour le courrier, elle possède trois centres principaux, appelé Centre de courrier (CR), à Eclépens, Härkingen et Zurich-Mülligen (qui est le plus grand de La Poste Suisse et également le seul centre courrier à traiter le courrier international), et six centres secondaires, appelé Centre logistique de traitement du courrier (CLT), à Genève, Bâle, Ostermundigen, Kriens, Gossau, et Cadenazzo pour traiter environ 15 millions d’envois par jour. Cette infrastructure est complétée par deux centres logistique de vidéocodage et de traitement des retours, à Sion et Coire[6].

Philatélie[modifier | modifier le code]

Chaque année, le domaine d’activité philatélie émet une quarantaine de nouveaux timbres-poste. Nombre d’entre eux sont des innovations au niveau international, tels que le timbre dégageant un arôme de chocolat ou le timbre en bois.[non neutre][réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Die Schweizerische Post », Office du Registre du commerce du canton de Berne (consulté le 21 mars 2008)
  2. a et b « Bénéfice record pour La Poste, qui rétribue l'État », sur www.swissinfo.ch, Swissinfo,‎ 19 mars 2008 (consulté le 21 mars 2008)
  3. Informations légales sur le site de La Poste.
  4. http://www.post.ch/fr/post-startseite/post-berichterstattung/post-berichterstattung-downloads/post-gb-2012-zahlenspiegel.xlsx
  5. Cianferoni, N. (2011), « Quand la modernisation produit de la souffrance. Le cas de La Poste suisse », ¿Interrogations?, 12, 79-96.[1] et l'émission “Temps présent” de la TSR sur le thème: “Le blues du facteur” (15 décembre 2011) [2]
  6. http://www.post.ch/fr/post-startseite/post-konzern/post-konzern-uebersicht/post-kundenkontakt.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]