Klaus Badelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Klaus Badelt

Description de cette image, également commentée ci-après

Klaus Badelt en 2007

Informations générales
Naissance 12 juin 1967 (47 ans)
Francfort, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur

Klaus Badelt, né le 12 juin 1967 à Francfort, est un compositeur de musiques de films allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Il a démarré sa carrière musicale par la création de bandes originales pour des films, qui par la suite eurent un succès notable, dans son pays natal. En 1998, le compositeur est invité par Hans Zimmer (nommé à l'Oscar de la meilleure musique de film) pour travailler à ses côtés, dans son studio, à Santa Monica. Dès lors, Klaus Badelt travailla sur de nombreux films tels que La Machine à explorer le temps, K-19 : Le piège des profondeurs ou encore Basic de John McTiernan. Il travaillera également aux côtés de Harry Gregson-Williams et John Powell.

La consécration[modifier | modifier le code]

En 2003 il compose la bande originale de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl, bien que le thème principal : He's a Pirate soit composé par Hans Zimmer.

Après avoir composé la musique du thriller Pour elle (réalisé par Fred Cavayé), Klaus Badelt retrouve le cinéma français en écrivant pour Le Petit Nicolas (réalisé par Laurent Tirard), L'Arnacœur (Pascal Chaumeil), L'Immortel de (Richard Berry) et Je n'ai rien oublié (Bruno Chiche).

En 2011, il compose les thèmes principaux du jeu vidéo MotorStorm: Apocalypse. Cette même année il compose le score du film The Prodigies.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Musique de jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]