Chen Kaige

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom chinois, le patronyme, Chen, précède le prénom.

Chen Kaige

Naissance (61 ans)
Pékin, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Films notables Terre jaune,
Adieu ma concubine,
Temptress Moon,
L'Empereur et l'assassin,
Wu ji, la légende des cavaliers du vent

Chen Kaige (chinois simplifié : 陈凯歌 ; chinois traditionnel : 陳凱歌 ; pinyin : Chén Kǎigē) est un cinéaste chinois né en 1952 à Pékin, connu notamment pour Adieu ma concubine, Palme d'or à Cannes en 1993. Kaige est pour l'instant le seul réalisateur chinois à en être le détenteur. Il est considéré comme l'un des chefs de file de la « cinquième génération ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Chen Kaige naît à Pékin le . Il est le fils du réalisateur Chen Huaikai et d'une rédactrice littéraire. Il grandit avec le futur réalisateur Tian Zhuangzhuang comme ami d'enfance. Il subit les travaux forcés à la campagne lors de la Révolution culturelle en 1965 et entre peu après dans l'Armée populaire de libération en 1971.

En 1978, il est admis dans la section réalisation de l'Université de cinéma de Pékin dont il sort diplômé en 1982. Il travaille alors aux Studios de Pékin comme réalisateur adjoint avant de tourner son premier film en 1984.

Terre jaune pour lequel il s'inspire de son expérience de soldat communiste est considéré comme l'un des films les plus importants de la 5e génération. La puissance des images, la narration à la fois épique et elliptique influencent profondément le cinéma chinois contemporain. Ce premier film est récompensé aux festivals de Locarno et d'Hawaï.

Il poursuit dans cette veine avec La Grande Parade et Le Roi des enfants qui forment une trilogie informelle avec Terre jaune. Le Roi des enfants est présenté en sélection officielle à Cannes en 1988. Ces premiers succès valent à Kaige une bourse du Conseil culturel asiatique qui lui permet de partir étudier à la New York University Film School.

En 1991, il réalise le drame ésotérique La Vie sur un fil mais ce n'est qu'en 1993 avec Adieu ma concubine qu'il est révélé à l'Occident. Le film qui traite d'une amitié ambigüe entre deux élèves de l'Opéra de Pékin de 1920 à 1970, prend l'histoire récente de la Chine pour toile de fond : de l'occupation japonaise à la Révolution culturelle, en passant par la proclamation de la République populaire. Pour cette fresque d'une grande puissance visuelle, Kaige reçoit la Palme d'or au Festival de Cannes en 1993 (ex æquo avec La Leçon de piano de Jane Campion). Le film est également nommé au César et à l'Oscar du meilleur film étranger l'année suivante. Il permet de révéler la comédienne Gong Li au monde entier et d'en faire une star internationale. Chen Kaige reprend le couple Gong Li / Leslie Cheung pour son film suivant Temptress Moon qui est également un drame historique.

En 1999, il se tourne vers les légendes épiques avec L'Empereur et l'assassin. En 2002, il tourne son premier film en anglais Feu de glace qui ne rencontre pas le succès critique et public escompté.

En 2002, il sort un drame intimiste, L'Enfant au violon puis il revient trois ans plus tard au film à grand spectacle inspiré des légendes et de l'histoire chinoises avec Wu ji, la légende des cavaliers du vent.

Chen Kaige est également acteur, et a ainsi joué dans Le Dernier Empereur (1987) et dans ses propres films comme L'Empereur et l'assassin et L'Enfant au violon.

Il est considéré comme l'un des chefs de file de la « cinquième génération » (avec d'autres réalisateurs comme Zhang Yimou et Tian Zhuangzhuang), courant cinématographique datant des années 1980 qui regroupe des cinéastes chinois ayant étudié le cinéma après la Révolution culturelle et qui, inspirés par le cinéma d'auteur français, osent traiter pour la première fois de l'héritage communiste de manière critique tout en revendiquant une certaine liberté dans leur création.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]