Gore Verbinski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gore Verbinski

Description de cette image, également commentée ci-après

Gore Verbinski le 2 janvier 2004.

Nom de naissance Gregor Verbinski
Naissance 16 mars 1964 (50 ans)
Oak Ridge
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Réalisateur
Films notables Pirates des Caraïbes 1, 2 & 3
Le Cercle
Rango
Lone Ranger, naissance d'un héros

Gregor « Gore » Verbinski, né le 16 mars 1964, est un réalisateur de films américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir décroché une licence de cinéma et de télévision, Gore Verbinski débute sa carrière en réalisant des spots publicitaires et des vidéos musicales pour la compagnie Limelight Pictures, puis pour des marques telles que Nike ou Coca-Cola. En outre, il est le créateur de la grenouille de Budweiser.

Débuts[modifier | modifier le code]

Le premier film de Gore Verbinski, en 1997, fut une comédie : La Souris (Mouse Hunt), l'histoire de deux propriétaires d'une maison dont la vie est gâché par une souris espiègle. Le film est un succès au box-office avec son humour rendant hommage aux cartoons.

En 2001, c'est Le Mexicain, un thriller lorgnant vers le road-movie avec Brad Pitt et Julia Roberts, un nouveau succès.

En 2002, Gore Verbinski est chargé de réalisé le remake du film d'horreur japonais Ring : Le Cercle, avec Naomi Watts ; c'est un succès considérable au box-office, surtout au regard du budget.

Pirates des Caraïbes[modifier | modifier le code]

L'idée germa dans les années 1990, basé sur une attraction Disneyland. C'est un film d'aventure familial basé sur le mythe des pirates, exploitant le folklore varié du thème, tombé en désuétude à Hollywood. Avec en plus une touche humoristique avec Johnny Depp, qui joue le personnage principal, Jack Sparrow. La saga est intitulée Pirates des Caraïbes. C'est le premier pas vers les Blockbusters pour Verbinski, qui veut rajeunir le mythe avec les effets numériques de l'ère moderne.

La production du premier volet, intitulé La Malédiction du Black Pearl commence en 2002, et sort l'année suivante. À la suite de ce succès, deux suites sont tournés, toujours avec le même casting : en 2006 avec Le Secret du coffre maudit et en 2007 avec Jusqu'au bout du monde.

La trilogie de Verbinski, malgré un accueil critique mitigé pour les deuxième et troisième volets, est un succès confortable pour Disney : les recettes au box-office s'élèvent à 2,7 milliards de dollar. Le Secret du Coffre Maudit a même franchi le milliard de dollar au box-office international (Jusqu'au bout du monde le frôle). Les films font de 4 à 6 millions d'entrées en France.

La saga continue sans Gore Verbinski (qui fut indisponible) : le quatrième volet en 2011 fut réalisé par Rob Marshall. C'est un succès commercial considérable, malgré la critique, très médiocre, regrettant Verbinski. Un cinquième volet est prévu pour 2017, toujours sans Verbinski.

Western[modifier | modifier le code]

En 2011, Verbinski réalise le film d'animation Rango, une parodie de western dans un monde composé d'animaux anthropomorphes. Avec Johnny Depp qui double le rôle-titre. Le film gagne l'Oscar du meilleur film d'animation en 2012 lors de la 84e cérémonie des Oscars, une catégorie habituellement dominée par les studios Pixar.

En 2013, une nouvelle production Walt Disney Pictures est réalisée par Verbinsky : Lone Ranger, Naissance d'un Héros (The Lone Ranger). Remake de la série éponyme Lone Ranger, le film promettait un western hollywoodien et spectaculaire avec son duo d'héros composé du ranger masqué (Armie Hammer) et d'un indien atypique (Johnny Depp). Si les critiques internationales dont françaises sont enthousiastes, l'accueil est glacial en Amérique. Beaucoup reprochèrent la longueur excessive et le peu d'originalité du film, sorte de Pirates des Caraïbes au Far-West. Le film est un échec majeur au box-office : 260 millions de dollar de recettes, l'équilibre financier exigeait plus du double (c'est le plus gros échec de Disney avec John Carter). Gore Verbinski, Johnny Depp et le producteur Jerry Bruckheimer accusèrent les critiques américaines.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1996 : The Ritual

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

La France mesure le nombre d'entrées.

En gras le chiffre le plus élevé de chaque catégorie.

Film Budget Monde Monde Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la France France
La Souris 38 000 000 $ 122 417 389 $ 61 917 389 $ 811 978 entrées
Le Mexicain 57 000 000 $ 147 845 033 $ 66 845 033 $ 720 928 entrées
Le Cercle 48 000 000 $ 249 348 933 $ 129 128 133 $ 960 575 entrées
Pirates des Caraïbes: La Malédiction du Black Pearl 140 000 000 $ 654 264 015 $ 305 413 918 $ 3 864 251 entrées
The Weather Man 22 000 000 $ 19 039 770 $ 12 482 775 $ 3 687 entrées
Pirates des Caraïbes: Le Secret du Coffre maudit 225 000 000 $ 1 066 179 725 $ 423 315 812 $ 6 657 405 entrées
Pirates des Caraïbes: Jusqu'au bout du Monde 300 000 000 $ 963 420 425 $ 309 420 425 $ 5 763 630 entrées
Rango 135 000 000 $ 245 724 603 $ 123 477 607 $ 1 259 125 entrées
Lone Ranger, naissance d'un héros 215 000 000 $ 260 502 115 $ 89 302 115 $ 1 124 733 entrées
Total 1 180 000 000 $ 3 728 392 779 $ 1 521 303 207 $ 21 166 312 entrées

Liens externes[modifier | modifier le code]