Tatort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tatort

Titre original Tatort
Autres titres
francophones
Sur le lieu du crime, Sur les lieux du crime
Genre Série policière
Création Horst Jaedicke
Musique générique Klaus Doldinger
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Chaîne d'origine ARD
Nb. de saisons 45
Nb. d'épisodes 910
Durée 90 minutes
Diff. originale 29 novembre 1970 – en production

Tatort (allemand: ˈtʰaːtʰ.ɔʁtʰ, litt. Le lieu du crime ou Sur le lieu du crime ou Sur les lieux du crime) est une série télévisée policière germanophone des chaînes allemande ARD (Communauté de travail des établissements de radiodiffusion de droit public de la République Fédérale d’Allemagne), et autrichienne ORF, qui est diffusée en Allemagne et en Autriche. La Télévision Suisse a également produit des épisodes entre 1990 et 2001 et est rentrée dans la coopération en 2011.
En France, la série a été diffusée sous le titre Sur le lieu du crime à partir de 1975[1] sur TF1. Rediffusion et diffusion d'inédits sous le titre Sur les lieux du crime aux côtés de téléfilms américains à partir du 18 octobre 1989[2] sur La Cinq. Rediffusion et diffusion d'inédits sous le titre Tatort à partir du 25 juillet 1992[3] sur Antenne 2.

La série des Tatort, créé en 1970, est la plus ancienne et la plus appréciée des séries télévisées policières diffusées actuellement dans les pays germanophones. Au cours de l'année 2010, elle a été regardée chaque semaine par près de 8,5 millions de personnes en moyenne, d'après l'ARD[4].

Généralités[modifier | modifier le code]

Le premier épisode des Tatort s'intitulait Taxi nach Leipzig (Taxi pour Leipzig) et a été diffusé par la chaîne ARD le 29 novembre 1970 (produit par NDR avec Walter Richter dans le rôle du commissaire Trimmel). Le commissaire Trimmel avait fait son apparition un an plus tôt, en 1969 dans le téléfilm Exklusiv!. Ce Tatort a pris la suite de Stahlnetz (diffusé par ARD) pour faire concurrence à la série diffusée par la chaîne ZDF intitulée Der Kommissar avec Erik Ode. Il sera repris comme Tatort (épisode 9) en 1971. Il s'agit du plus ancien Tatort.

La première diffusion d'un nouvel épisode a généralement lieu le dimanche à 20 heures 15 sur la chaîne ARD (une tranche horaire qui est épisodiquement partagée avec la série policière Polizeiruf 110). Alors qu'au départ les épisodes pouvait durer 120 minutes, cette durée a été uniformisée à la fin des années 1980 pour être de 88 minutes.

Depuis janvier 2008, il existe une version radiophonique diffusée par les radios régionales appartenant au groupe ARD.

Concept[modifier | modifier le code]

Contrairement à d'autres séries policières télévisées, les Tatort sont produits par chacun des neuf radiodiffuseurs régionaux allemand formant ARD, dans leur zone de diffusion. Ainsi, chaque radiodiffuseur produit ses Tatort, tourné dans ses Länder. Des épisodes successifs ne voient donc pas intervenir les mêmes enquêteurs, ce qui participe à la diversité de la série.

La série est une série locale : les spécificités de la ville ou de la région dans lesquelles se déroule l'épisode sont prises en compte dans le scénario. Par exemple, dans le Tatort de Hambourg (produit par NDR) le port de Hambourg était particulièrement visible et dans les Tatort de Cologne (produit par WDR) la cathédrale a fréquemment été utilisée en toile de fond à la fin des épisodes.

Il n'était initialement pas question de série régulière, il s'agissait essentiellement de créer un téléfilm policier pour le créneau horaire de la première partie de soirée du dimanche soir que les radiodiffuseurs locaux devaient remplir en diffusant leurs propres téléfilms. Le contenu était tenu d'afficher une couleur locale pour se démarquer de la série policière de ZDF Der Kommissar.

La diffusion des premiers Tatort a marqué la société : pour la première fois sont apparus dans une série policière allemande des conflits entre différentes strates sociales. C'est dans ce contexte qu'a été créé le commissaire Schimanski (produit par WDR) : avec lui apparaît pour la première fois un enquêteur issu ostensiblement des bas-fonds : il est crasseux, toujours vêtu du même imperméable (un blouson M65 gris-beige, appelé par la suite blouson Schimanski), et se comporte de façon grossière et irrespectueuse.

En outre, la question de la division en Allemagne (ouest/est) a été traitée plusieurs fois, comme par exemple dans le premier épisode Un taxi pour Leipzig, ou encore dans Transit vers l'au-delà (1976) et dans l'épisode de Schimanski Entre Frères (1990).

Actuellement, la description de milieux clos (milieu économique, politique, financier, milieux défavorisés, immigrés, marginaux, ou milieu du crime organisé) est traitée de plus en plus volontiers. Cette immersion dans ces différents milieux permet aussi aux téléspectateurs d'en avoir un aperçu souvent réaliste, alors qu'il n'ont guère de relations avec eux dans la réalité.

Le crime « ordinaire » qui peut se produire à l'encontre de tout un chacun, et dont l'explication ne soulève guère de problème est en perte de vitesse. Cela a donc engendré un renouveau du genre qui place souvent le psychisme des meurtriers au centre de l'épisode.

Depuis ses débuts, la série a connu un chiffre impressionnant de 151 réalisateurs et 189 scénaristes pour 856 épisodes (30 décembre 2012).

Les premières saisons ne comptaient qu'environ 15 épisodes. Puis elles sont passées à plus de 30 épisodes dans les années 1990 (35 épisodes pour la saison 43 - 2012).

À l'heure actuelle, encore une quinzaine d'acteurs sont toujours actifs dans leurs rôles respectifs d'enquêteurs, dans la série.

Quelques épisodes marquants[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Taxi nach Leipzig (un taxi pour Leipzig) a été le premier Tatort. Il a été diffusé le dimanche 29 novembre 1970. Il a été réalisé par Peter Schulze-Rohr avec Walter Richter dans le rôle du commissaire Paul Trimmer, Renate Schroeter et Hans-Peter Hallwachs ainsi que Günter Lamprecht dans un rôle de figurant (policier à la frontière).
  • 1973 : Tote Taube in der Beethovenstraße (Un pigeon mort rue Beethoven) diffusé le 7 janvier 1973. Cet épisode, réalisé par l'américain Samuel Fuller, a été diffusé au cinéma aux États-Unis et en France.
  • 1973 : Nachtfrost (Nuit de gel) diffusé le 20 janvier 1974, avec Klaus Schwarzkopf dans le rôle du commissaire Finke. Cet épisode a réussi la meilleure audience connue avec 76 % de part de marché.
  • 1977 : Reifezeugnis (Le baccalauréat) diffusé le 27 mars 1977, réalisé par Wolfgang Petersen : des scènes de nus à une heure d'audience, une intrigue à scandale (un professeur couche avec l'une de ses élèves) et une des premières apparitions de Nastassja Kinski.
  • 1978 : … rot rot tot (rouge rouge mort) diffusé le 1er janvier 1978 : le dernier rôle principal à la télévision de Curd Jürgens.
  • 1981 : Duisburg-Ruhrort (Duisbourg-Ruhrort) diffusé le 28 juin 1981 : la première scène a donné lieu à un débat sur l'image des policiers à la télévision : on y voit le commissaire Schimanski se réveiller au milieu de bouteilles de bières vides avec la gueule de bois, vêtu d'un caleçon crasseux, manger deux œufs crus et aller travailler sans se laver.
  • 1985 : Zahn um Zahn (Dent pour dent) diffusé à la télévision le 27 décembre 1987 : premier Tatort à passer au cinéma.
  • 2006 : Außer Gefecht (Hors de combat) diffusé le 7 mai 2006 : premier épisode en temps réel : l'action se passe un dimanche entre 20 h 15 et 21 h 45 (heures de diffusion des Tatort).

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Tatort.

Enquêteurs (30 en 2014)[modifier | modifier le code]

  1. Miroslav Nemec - Ivo Batic (depuis 1991)
  2. Udo Wachtveitl - Franz Leitmayr (depuis 1991)


  1. Klaus J. Behrendt - Max Ballauf (depuis 1997)
  2. Dietmar Bär - Freddy Schenk (depuis 1997)


  1. Sabine Postel - Inga Lürsen (depuis 1997)
  2. Oliver Mommsen - Nils Stedefreund (depuis 2002)


  1. Harald Krassnitzer - Moritz Eisner (depuis 1999)
  2. Adele Neuhauser - Bibi Fellner (depuis 2011)


  1. Dominik Raacke - Till Ritter (2001 - 2014)
  2. Boris Aljinovic - Felix Stark (2001 - 2014)


  1. Eva Mattes - Klara Blum (depuis 2002)


  1. Axel Prahl - Frank Thiel (depuis 2002)
  2. Jan Josef Liefers - Karl-Friedrich Boerne (depuis 2002)


  1. Axel Milberg - Klaus Borowski (depuis 2003)


  1. Martin Wuttke - Andreas Keppler (depuis 2008)
  2. Simone Thomalla - Eva Saafeld (depuis 2008)


  1. Richy Müller - Thorsten Lannert (depuis 2008)
  2. Felix Klare - Sebastian Bootz (depuis 2008)


  1. Ulrich Tukur - Felix Murot (depuis 2010)


  1. Stefan Gubser - Reto Flükiger (depuis 2011)


  1. Joachim Król - Frank Steier (depuis 2011)
  2. Nina Kunzendorf - Conny Mey (depuis 2011)


  1. Jörg Hartmann - Peter Faber (depuis 2012)
  2. Anna Schudt - Martina Bönisch (depuis 2012)
  3. Aylin Tezel - Nora Dalay (depuis 2012)
  4. Stefan Konarske - Daniel Kossik (depuis 2012)


  1. Wotan Wilke Möhring - Thorsten Falke (depuis 2013)
  2. Petra Schmidt-Schaller - Katharina Lorenz (depuis 2013)


  1. Til Schweiger - Niklas Tschiller (depuis 2013)
  2. Fahri Ögün Yardim - Yalcin Gümer (depuis 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Schimanski, un Tatort dont plusieurs épisodes ont été diffusés en France

Liens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (de) Cet article est issu d'une traduction de l'article de Wikipédia en allemand intitulé « Tatort ».
  1. Martin Winckler et Christophe Petit, Guide Totem des séries télé, Larousse, ISBN 2-03-511113-7 p.360
  2. [1] sur a-suivre.org, 17 septembre 2013
  3. [2] sur humanite.fr, 17 septembre 2013
  4. « Derrick est mort, mais « Tatort » passionne encore l'Allemagne »