John Sirica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Joseph Sirica (19 mars 1904 - 14 août 1992) était un juge américain célèbre pour son rôle dans le scandale du Watergate.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Sirica est né à Waterbury (Connecticut) de parents d'origines italiennes. Installé dans le District de Columbia à partir de 1918, il est diplômé en droit de l'Université de Georgetown.

Connu pour sa sévérité, il préside en janvier 1973 le tribunal du District de Columbia jugeant les cambrioleurs à l'origine du scandale du Watergate. Il reste persuadé de l'existence de commanditaires haut placés derrière ses hommes de main, et l'un d'entre eux, James McCord, passe aux aveux dans une lettre qui lui est adressé. Marié à Simone Sirica en 1926, elle lui survivra jusqu'en 1995 où des obsèques nationales ont été présentées.

John Sirica préside en 1974 et 1975 les procès des collaborateurs de Nixon compromis dans le scandale, dont John Ehrlichman, Bob Haldeman, Charles Colson, John N. Mitchell et John Dean.