John Ehrlichman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Ehrlichman en 1969.

John Daniel Ehrlichman (Tacoma (Washington), 20 mars 1925 - Atlanta (Géorgie) 14 février 1999) était le conseiller pour les Affaires Intérieures du président américain Richard Nixon, impliqué dans le scandale du Watergate. Ehrlichman était un proche collaborateur de Nixon, depuis sa participation à la campagne de ce dernier, à l'élection présidentielle de 1960. Lors de la victoire de Nixon en 1968, il devient son conseiller juridique, avant d'être remplacé au bout d'un an par John Dean, afin d'occuper le poste de conseiller aux Affaires Intérieures, de 1969 à 1973.

Avec Bob Haldeman, secrétaire général de la Maison Blanche, il est le plus proche collaborateur de Nixon. Les deux hommes sont surnommés « le mur de Berlin », compte tenu de leur propension à faire barrage autour de leur président, à la fois pour lui permettre de se concentrer sur la politique internationale et pour lui éviter d'être touché par les problèmes de politique intérieure, mais aussi pour écarter les autres collaborateurs.

Au cours de la commission d'enquête sénatoriale sur le Watergate mise en place en janvier 1973, Ehrlichman, dont le rôle est central dans la formation de l'équipe des cambrioleurs des locaux du Parti démocrate en juillet 1972, est appelé à témoigner, mais n'avoue rien. Le témoignage de John Dean charge quant à lui Ehrlichman, Haldeman et Nixon. Le 30 avril 1973, le président demande à Ehrlichman et Haldeman de démissionner. Le 1er janvier 1975, Ehrlichman est reconnu coupable de conspiration, parjure et obstruction à la justice, et est condamné à 18 mois de prison.

Liens externes[modifier | modifier le code]