Ibn al-Banna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al Banna.

Ibn al-Banna al-Marrakushi al-Azdi encore appelé Abu'l-Abbas Ahmad ibn Muhammad ibn Uthman al-Azdi (en arabe : ابن البنّا), né en 1256, mort en 1321, était un mathématicien et astronome marocain.

Fils d'architecte, né à Marrakech en 1256[1], il acquit les compétences basiques de son époque en mathématiques et en géométrie et traduisit les Éléments d'Euclide en arabe. Il écrivit de plus entre 51 et 74 traités, traitant de sujets aussi variés que l'algèbre, l'astronomie, la linguistique, et la logique.

Il est connu entre autres pour deux de ses travaux :

  • Talkhis amal al-hisab (Sommaire des opérations arithmétiques), qui aborde les fractions, les sommes de carrés et de cubes, ...
  • Raf al-Hijab (Lever du voile sur les opérations du calcul), qui traite du calcul des racines carrées, et de la théorie des fractions continues.

Un autre, Tanbih al-Abab recouvre des sujets juridiques de la vie de tous les jours :

  • Calculs du niveau dans un canal d'irrigation.
  • Explications mathématiques des lois islamiques sur l'héritage.
  • Calculs des taxes légales à la suite d'un retard de paiements.
  1. G. Sarton, Introduction to the History of Science, Washington, 1927, vol 2, p. 998